Chargement du Module EBP ! Préparez votre plus beau carnet pour prendre des notes 📘

Les lésions des ischio-jambiers - Diagnostic & Bilan

Module EBP
Mis à jour le
28/6/2023
Fullphysio
ATTENTION !

Nous mettons toutes nos forces et tout notre coeur dans la production des Ressources disponibles sur Fullphysio pour vous aider au mieux dans votre pratique clinique.

Il est donc important que les Ressources ne soient pas diffusées hors de la plateforme. Nous vous remercions pour votre compréhension et pour votre soutien au quotidien.

Veuillez noter que l'extraction, la copie ou l'utilisation de Ressources provenant de Fullphysio est strictement interdite. Toute violation de cette règle pourra entraîner des poursuites judiciaires.
Nous vous recommandons d'utiliser un ordinateur pour parcourir les Modules EBP

2 - Diagnostic - Bilan clinique

Le diagnostic clinique précoce et précis d'une lésion des IJ est important pour fournir un traitement approprié, décider d'un RTP et prévenir une nouvelle blessure. Étant donné que les lésions des IJ sont généralement diagnostiquées et classées en fonction des constatations physiques, les cliniciens doivent reconnaître à la fois les caractéristiques cliniques et les signes et symptômes associés aux différents grades de blessures des ischio-jambiers. Il convient de noter que des systèmes de classification s’appuient parfois exclusivement sur l’aspect à l’imagerie (échographie / IRM) (Brasseur et al. 2015). Étant donné que ce module est destiné au kinésithérapeute, nous ne développerons pas davantage ces dernières classifications.

Le diagnostic clinique précoce et précis d'une lésion des IJ est important pour fournir un traitement approprié, décider d'un RTP et prévenir une nouvelle blessure. Étant donné que les lésions des IJ sont généralement diagnostiquées et classées en fonction des constatations physiques, les cliniciens doivent reconnaître à la fois les caractéristiques cliniques et les signes et symptômes associés aux différents grades de blessures des ischio-jambiers. Il convient de noter que des systèmes de classification s’appuient parfois exclusivement sur l’aspect à l’imagerie (échographie / IRM) (Brasseur et al. 2015). Étant donné que ce module est destiné au kinésithérapeute, nous ne développerons pas davantage ces dernières classifications.

a -Anamnèse

Dans un premier temps, lors de l’anamnèse, le thérapeute va se renseigner sur les éléments suivants :

  • Quel est le sport pratiqué ? Souvent le temps de récupération sera plus long dans le cas d’une lésion subie lors du football que lors d’un sprint pur en athlétisme pour tout un tas de raisons (cf : partie 1, retour au sport et risque de récidive).
  • Est-ce une récidive ? Comme nous l’avons vus, statistiquement, plus le patient présente des lésions des IJ dans son historique, plus il est susceptible de récidiver.
  • Quel était l’EVA au moment de la lésion ? Au plus c’était important, au plus on sait que le délai risque d’être long avant le RTP.
  • La douleur a-t-elle disparu rapidement ou a-t-elle persistée ? La douleur disparaît souvent rapidement.
  • Est-ce que le patient était capable de marcher normalement dans les 24h post-lésion ? C’est un des paramètres influents pour un RTP rapide ou non.
  • Y a -t-il eu un ecchymose suite à la lésion ? Les preuves sont limités concernant la présente d’un ecchymose et le délai du RTP mais cela est tout de même important de poser la question.
  • Quels soins ont été prodigués en aiguë ?
  • Quelle est la perception du patient sur la gravité de sa blessure ? Au plus le patient pressent que ça va être grave, au plus ça risque de durer longtemps et inversement.
  • Si on est à 2-3 semaines post-lésion, on demandera au patient s’il a déjà fait de la kinésithérapie ? Comme nous l’avons vu, s’il y a un délai avant le démarrage de la rééducation le délai avant le RTP risque d’être plus long.

1 - Les meilleurs critères diagnostics

Niveau de preuve 2 :

Chez 83 athlètes de football australien souffrant de douleurs postérieures à la cuisse, Verrall et al. (2003) ont constaté que les caractéristiques cliniques d'une lésion des IJ (n = 68) étaient les suivantes : apparition soudaine de la douleur, blessure associée à la course ou à l'accélération, sensibilité postérieure de la cuisse et douleur lors de la contraction contre résistante des muscles ischio-jambiers. Le rapport d'une douleur soudaine (91 %) était le résultat le plus utile (Verrall et al. 2003).

Dans une cohorte prospective de 180 athlètes masculins, Schneider-Kolsky et al. (2006) ont constaté que l'examen clinique (r = 0,69, P<0,001) et l'imagerie par résonance magnétique (IRM) (r = 0,58, P<0,001) étaient associés au délai avant le RTP chez 58 athlètes de football australien. Wangensteen et al (2015, 2018) ont constaté que l'ajout de l'IRM à l'examen clinique n'expliquait à lui seul que 2,8 % de la variance supplémentaire du délai d'attente avant le RTP.

Niveau de preuve 4 :

Zeren et Oztekin. (2006) ont défini le test de l'enlèvement de la chaussure (taking-off-the shoe test) pour les blessures du biceps fémoral de grade I et II (n = 140) et l'ont trouvé précis à 100% par rapport au diagnostic échographique.

Taking off the shoe test

2.1 Classification selon les guidelines de 2022 (Martin et al. 2022)

Grade I (Déformation légère)

  • Microdéchirure de quelques fibres musculaires
  • Douleur locale de plus petite dimension
  • Contrainte et éventuellement crampe dans la partie postérieure de la cuisse
  • Légère douleur lors de l'étirement et/ou de l'activation du muscle
  • Raideur qui peut s'atténuer pendant l'activité mais qui revient après l'activité
  • Perte de force minime
  • Déficit inférieur à 15° au test AKE

Grade II (blessure modérée)

  • Déchirure modérée des fibres musculaires, mais le muscle est encore intact
  • Douleur locale couvrant une zone plus large que dans le cas d'une lésion de grade I
  • Douleur plus importante lors de l'étirement et/ou de l'activation du muscle
  • Raideur, faiblesse et possibilité d'hémorragie et d’ecchymoses
  • Capacité limitée à marcher, en particulier pendant 24 à 48 heures après la lésion
  • Déficit de 16° à 25° au test AKE

Grade III (Entorse grave)

  • Déchirure complète du muscle
  • Gonflement diffus et saignement
  • Une éventuelle masse palpable de tissu musculaire au niveau de la déchirure
  • Difficulté extrême ou incapacité à marcher
  • Déficit de 26° à 35° au test AKE

Les experts des guidelines de 2022 estiment que les cliniciens exerçant dans un modèle d'accès direct doivent adresser à un médecin les personnes suspectées de blessures de grade III. Bien que les critères de classement ci-dessus soient couramment utilisés dans le cadre de l'examen clinique, des recherches sont nécessaires pour étayer leur fiabilité et leur validité. De plus, ces critères ne tiennent pas compte de l'emplacement exact de la blessure, qui peut être identifié par l'imagerie IRM et l’échographie (Martin et al. 2022).

Il n’est pas rare qu’après un entrainement inhabituel et intensif en excentrique au niveau des IJ, les patients se plaignent des douleurs musculaires d’apparition retardée (DOMs).  

Ces « courbatures » (Stade 0 de la classification de Rodineau) se caractérisent notamment par :  

  • Une diminution de l’amplitude articulaire, de la force et par la libération de protéines musculaires comme la créatine kinase et la myoglobine (Proske & Morgan 2001 ; Saka et al. 2009).
  • La douleur est souvent décrite comme plus importante aux jonctions myotendineuse, ceci est lié au nombre de nocicepteurs plus important dans cette partie anatomique. (Proske 2003).

Ces douleurs surviennent généralement entre 24h et 48h post exercice avec plutôt un pic de douleur dans les 48h plutôt que dans les 24h (Proske & Morgan 2001), et peuvent persévérer jusqu’a deux semaines (Sayers 2001).

Ce n’est pas à cause de l’acide lactique, ce dernier est éliminé du muscle en 20 minutes si l’athlète pratique une récupération active ou en 30 minutes sans récupération active (Hemmings et al. 2000). Ce délai ne correspond donc pas avec l’apparition des DOMS qui surviennent 24h a 48h après l’effort.

Ces douleurs sont plutôt dues à de micro-inflammations musculaires, des lésions musculaires à minima qui sont présentes. Les parties des fibres musculaires les plus faibles sont abimées à cause d’un effort excessif, ces fibres étaient en hypoxie tissulaire parce que l’effort était trop grand pour elles. Il y a donc un processus inflammatoire qui va durer 2, 3 jours avant que ces fibres ne soient réparées et renforcées par le corps (Gulick & Kimura 1996).

En cas de courbatures, il est préférable d’avoir un repos malgré tout car le risque de lésion est plus important dans les 2 semaines qui suivent ces courbatures (Rodineau et al. 2005)

Bien entendu, les patients ne consultent généralement pas pour ces DOMs étant donné qu’ils s’aperçoivent que ça passe relativement vite.

2 - En résumé selon les guidelines de 2022

Bien que les preuves de l'utilisation de l'examen clinique pour diagnostiquer une lésion des IJ soient limitées, une personne souffrant d'une blessure aiguë se présente généralement avec une apparition soudaine de douleur bien localisée à la partie postérieure de la cuisse, une sensibilité musculaire et une perte de fonction. Le mécanisme de la blessure est généralement lié à une surcharge et/ou un étirement excessif du groupe musculaire ischio-jambier. La blessure peut être associée à une sensation de claquement et/ou de déchirure et entraîner une ecchymose localisée. L'étirement et/ou l'activation du groupe des ischio-jambiers peut reproduire la douleur. Cependant, ces symptômes peuvent être absents chez certains individus présentant des déchirures complètes.
Lorsque la zone de sensibilité maximale se situe à l'origine ou à l'insertion du groupe musculaire ischio-jambier, une pathologie tendineuse doit être envisagée dans le cadre du diagnostic différentiel. Lorsqu'un traumatisme direct à la partie postérieure de la cuisse est le mécanisme de la blessure, le clinicien doit envisager un autre diagnostic, comme une contusion. Bien que cela puisse se produire en de rares occasions chez les personnes souffrant d'une lésion des IJ, l'apparition insidieuse de vagues symptômes postérieurs doit faire craindre une douleur référée par la colonne lombaire. Les avantages d'un diagnostic correct d'une lésion des IJ permettraient une gestion appropriée des blessures, y compris les décisions de RTP et les mesures de prévention des blessures. Les inconvénients de ne pas reconnaître correctement les caractéristiques cliniques d'une lésion des IJ pourraient entraîner une blessure supplémentaire ou une nouvelle blessure si la personne n'est pas retirée de la participation sportive.

Par conséquent, Martin et son équipe recommandent avec un niveau de preuve modéré, que les cliniciens doivent poser un diagnostic de lésion des IJ lorsqu'un individu présente une douleur d'apparition soudaine à la partie postérieure de la cuisse pendant l'activité, une douleur reproduite avec l'étirement et/ou l'activation des ischio-jambiers, une sensibilité musculaire à la palpation et une perte de fonction (Martin et al. 2022).

3 - Diagnostic différentiel

Le diagnostic différentiel pour les personnes présentant des symptômes principalement proximaux ou distaux dans la partie postérieure de la cuisse peut inclure des pathologies de la hanche et du genou, ainsi que des lésions tendineuses isolées, des apophysites et des fractures par avulsion. Plus précisément, pour les personnes présentant des symptômes postérieurs de la cuisse, le diagnostic différentiel comprend les éléments suivants (Kornberg et al. 1989) :

  • Radiculopathie lombaire
  • Dysfonctionnement sacro-iliaque
  • Syndrome glutéal profond avec piégeage des nerfs
  • Syndrome du tunnel ischiatique
  • Déformation du muscle adducteur
  • Contusion
  • Syndrome de loge
  • Thrombose

- Les avulsions complètes et partielles du tendon proximal des ischio-jambiers ne sont pas fréquentes. Elles peuvent néanmoins survenir dans des activités nécessitant des flexions de hanches importantes associées à une extension de genou (Sarimo et al. 2008).

Le patient peut rapporter lors de l’anamnèse un « pop » audible lors de la lésion et signalera une douleur importante avec une perte de fonction immédiate.

Lors de l’examen clinique, le patient présentera souvent une incapacité ou des difficultés significatives à effectuer le prone leg curl, l’extension complète du genou atteint, la mise en charge du côté unipodal du côté atteint, et une anomalie significative de la démarche (Chakravarthy et al. 2005; Sallay et al. 1996; Sarimo et al. 2008;  Konan et al. 2010).

De plus, le patient présente souvent des ecchymoses aiguës importantes et un grand hématome dans la partie postérieure de la cuisse (Sarimo et al. 2008; Konan et al. 2010;  Sherry et al. 2004). Une fois l'hématome résolu, le thérapeute peut ressentir des défauts à la palpation lors d’une flexion du genou active ou résistante, qui produit un renflement distal dans le muscle rétracté (Sarimo et al. 2008; Konan et al. 2010; Wood et al. 2008). Toutefois, l’IRM constitue l’examen le plus précis pour le diagnostic des avulsions proximales des ischio-jambiers (Sarimo et al. 2008; Konan et al. 2010; Wood et al. 2008; Gidwani et al. 2007)

- Les avulsions apophysaires ischiatiques se produisent davantage chez les jeunes patients sportifs (13 à 16 ans) lorsque le cartilage de croissance n’est pas entièrement ossifié (Gidwani et al. 2007; Wootton et al. 1990)  

A l’anamnèse, le patient rapportera un mécanisme lésionnel semblable aux lésions de type overstreching avec un étirement excessif à faible vitesse associant souvent une flexion de la hanche et une extension du genou (Danse) (Gidwani et al. 2007; Wootton et al. 1990). Le jeune patient rapportera souvent un “pop” audible suivi d’une douleur intense, notamment en position assise (Gidwani et al. 2007).

À l'examen clinique, le thérapeute pourra probablement mettre en évidence une sensibilité ischiatique, une douleur et une faiblesse lors des tests "résistés" des ischio-jambiers et des fessiers, et une douleur lors des tests d'extension actifs et passifs du genou.

Il est important de noter qu’une fois la douleur estompée, les tests de souplesse des ischio-jambiers peuvent être normaux et négatifs étant donné la perte du point d'ancrage d'origine des ischio-jambiers. Si une avulsion apophysaire ischiatique est suspectée, une radiographie antéropostérieure du bassin peut être utilisée pour un diagnostic définitif (Sherry. 2012; Gidwani et al. 2007).

- La tendinopathie proximale des ischio-jambiers, est souvent d’apparition progressive comme la plupart des tendinopathies (Cacchio et al. 2011; Lempainen et al. 2009).

Comme son nom l’indique, la douleur se situe essentiellement dans la région proximale des ischio-jambiers et elle particulièrement ressentie lors de l’activité, lors d’une position assise prolongée ou sur une surface dure (Cacchio et al. 2011; Lempainen et al. 2009; Fredericson et al. 2005).

Lors de l’examen clinique, le thérapeute pourra mettre en évidence une sensibilité à la palpation de la tubérosité ischiatique, une gêne locale avec une faiblesse minime ou absente des ischio-jambiers et des fessiers, de même lors des tests de souplesse qui révéleront peu ou aucun déficit (Cacchio et al. 2011; Lempainen et al. 2009; Fredericson et al. 2005).
Pour améliorer la valeur du diagnostic, le thérapeute peut effectuer le test de Puranen-Orava, le bent-knee stretch test, et le bent-knee stretch test modifié (Reiman et al. 2013; Cacchio et al. 2012).

- Les douleurs postérieures de la cuisse référées peuvent être causées par le syndrome du piriforme, la hernie discale lombaire, le syndrome des facettes lombaires …etc qui provoquent une compression de la racine nerveuse, un dysfonctionnement de l'articulation sacro-iliaque qui peuvent donner des douleurs à l’arrière de la cuisse (Fredericson et al. 2005; Brunker et al. 2001; Saikku et al. 2010).
Les patients présentent généralement des symptômes variables dans la région lombaire, fluctuant entre une absence de douleur et une douleur intense. D'autres symptômes peuvent être ressentis par le patient comme par exemple des crampes, un engourdissement, des picotements et une douleur lancinante (Fredericson et al. 2005; Brunker et al. 2001).
À l'examen clinique le thérapeute pourra probablement mettre en évidence un déficit d’amplitude des mouvements de la colonne lombaire avec la présence de tests de provocation positifs de l’articulation sacro-iliaque, du rachis lombaire, un SLUMP test positif, ou un test du quadrant lombaire positif. (Brunker et al. 2001).

3 tests pour aider au diagnostic d'une tendinopathie proximale des IJ :

4 - Le rôle de l’imagerie

L'imagerie n'est généralement pas nécessaire chez les personnes chez qui on a diagnostiqué une lésion des IJ de grade I ou II, d'après l'examen clinique. Cela peut être particulièrement vrai chez les personnes présentant des blessures moins graves, car des études ont montré qu'elles peuvent ne pas être identifiables par IRM (Ekstrand et al. 2016 ; Schneider-Kolsky et al. 2006).
L'évaluation par imagerie par résonance magnétique est recommandée chez les personnes suspectées d'être atteintes d'une lésion des IJ de grade III (Orchard et al. 2005). Il existe des systèmes détaillés pour classer les lésions des IJ sur la base des résultats de l'IRM, tels que la British Athletics Muscle Injury Classification (BAMIC) (Pollock et al. 2014), la classification modifiée de Peetrons (Ekstrand et al. 2012) et le système anatomique décrit par Chan et al. 2012.

Cependant, le rôle de l'IRM pour aider à déterminer l'évolution clinique, y compris le RTP et le risque de nouvelles blessures, n'est pas clair. Les preuves suggèrent que l'ajout de l'IRM n'améliore pas la prédiction du PRT au-delà de l'examen clinique (Schneider-Kolsky et al. 2006 ; Wangensteen et al. 2018). On ne considère donc pas l’imagerie comme un bon facteur prédictif de reprise du sport. En fait, l’imagerie nous servira surtout à identifier le muscle lésé, le long chef du biceps fémoral étant le muscle des IJ où l’on a observé le plus de récidives (Hallén et al. 2014 ; Koulouris et al. 2003 ; Koulouris et al. 2007 ; Verrall et al. 2003).

En cas de suspicion d'une source de douleur non musculo-squelettique, telle qu'une thrombose, l'imagerie peut être indiquée. Bien que les critères d'opportunité de l'American College of Radiology ne donnent pas de directives spécifiques pour les personnes souffrant d'une lésion des IJ, les critères pour la douleur chronique de la hanche notent que l'IRM et l'échographie sont "généralement appropriés" chez les personnes présentant des symptômes chroniques et des anomalies suspectées des tissus mous extra-articulaires non infectieux.
Par conséquent, l'IRM ou l’échographie peuvent être utiles à la prise de décision chez les personnes présentant une présentation atypique des symptômes ou qui n'obtiennent pas de résultats satisfaisants avec le traitement conservateur. Les radiographies ne sont généralement pas nécessaires, sauf si les symptômes sont proximaux et elles peuvent être utiles pour exclure les fractures par avulsion (Martin et al. 2022).

b - Examen physique

1 -Mesures de déficiences physiques

Globalement les experts ayant rédigés les recommandations cliniques de 2022 soulignent que les activités impliquant une surcharge excentrique des muscles ischio-jambiers en position allongée ne sont pas seulement associées à des lésions de l'appareil locomoteur, mais peuvent également rester altérées après une blessure. Il s'agit par exemple des sprints, du saut, du coup de pied et/ou d'autres mouvements explosifs des membres inférieurs. Ces activités font partie intégrante de sports tels que l'athlétisme, le football, le football australien, le football américain et le rugby. Par conséquent, l'examen physique doit inclure des mesures des déficiences liées aux ischio-jambiers (force et longueur musculaire) et des évaluations directes et autodéclarées des activités spécifiques au sport. Une évaluation des facteurs de risque potentiels qui ont pu contribuer à la blessure peut également être appropriée.

Vous pouvez retrouver ici la description des recommandations cliniques pour les évaluations suivantes :

- Force musculaire isométrique des fléchisseurs du genou

- Force isocinétique de l’extenseur et du fléchisseur de genou

- Test Nordique de force musculaire des fléchisseurs du genou

- Test d’extension du genou pour déterminer la longueur des IJ (hanche / genou : 90°/90°

- SLR pour évaluer la longueur des IJ

- Sensibilité musculaire

- Test du pont à une jambe (Single leg bridge)

Single leg bridge :

SLR :

AKE :

Des connaissances insuffisantes

Les personnes souffrant d'une lésion des IJ présentent une faiblesse des fléchisseurs du genou, une tension des ischio-jambiers et une sensibilité musculaire. Cependant, la meilleure méthode pour évaluer la force des muscles ischio-jambiers (par exemple, isométrique, excentrique ou isocinétique) et l'interprétation clinique des déficits de force restent indéterminées. Martin et son équipe encouragent les futures études futures d’examiner également la fiabilité de mesures autres que l'utilisation d'un inclinomètre pour évaluer la longueur des muscles ischio-jambiers avec la hanche fléchie à 90°. La cartographie de la sensibilité des muscles ischio-jambiers est un élément précieux de l'examen clinique, mais des preuves supplémentaires sont nécessaires pour définir son utilité dans la prise en charge des lésions des IJ. Bien que les anomalies de la posture et du contrôle du tronc et du bassin pendant les mouvements puissent être des facteurs de risque pour une première lésion des IJ (Green et al. 2020 ; Järvinen et al. 2014 ; Opar et al. 2012) des preuves supplémentaires sont nécessaires pour soutenir l'utilité de l'évaluation de ces déficiences au cours du traitement (Martin et al. 2022).

En résumé, il existe des preuves solides pour les mesures de la force et de la ROM après une lésion des IJ. Les données actuelles suggèrent une bonne fiabilité pour les mesures de la faiblesse des fléchisseurs du genou après une lésion des IJ avec des contractions isométriques, isocinétiques et excentriques, à l'aide d'un dynamomètre portatif (HHD) ou d'un dynamomètre isocinétique, ainsi que pour la longueur des muscles ischio-jambiers (méthodes de la flexion de la hanche à 90° et du SLR) à l'aide d'un inclinomètre. Le degré de déficit d'extension du genou mesuré avec la hanche fléchie à 90° est potentiellement utile pour évaluer la gravité de la blessure. La cartographie de la localisation et de la zone de la sensibilité musculaire n'est pas très fiable. La longueur en pourcentage de la sensibilité et l'âge sont des facteurs prédictifs du nombre de jours avant le retour à l'entraînement ; les athlètes présentant une douleur plus proximale ont un délai plus long avant le retour à l'entraînement. Une évaluation correcte de la force des fléchisseurs du genou, de la souplesse des ischio-jambiers et de la sensibilité musculaire peut être utilisée conjointement avec une progression de l'activité fonctionnelle basée sur des critères. Cette approche permet aux athlètes blessés de bénéficier d'une RTP efficace dans un délai raisonnable, tout en minimisant le risque de nouvelle blessure. Le préjudice d'une évaluation inadéquate de la blessure est de permettre l'athlète de reprendre le sport, ce qui peut l'exposer à un risque de récidive (Martin et al. 2022).

Par conséquent, les experts recommandent avec un fort niveau de preuves :

La quantification de la force des fléchisseurs du genou après une lésion des IJ en utilisant soit une dynamomètre manuel (HHD), soit un dynamomètre isocinétique.

L’utilisation d’un inclinomètre pour évaluer la longueur des ischio-jambiers en mesurant le déficit d'extension du genou avec la hanche fléchie à 90°.

Avec un faible niveau de preuves :

La mesure de la longueur de la sensibilité musculaire et la proximité de la tubérosité ischiatique pour aider à prédire le moment du RTP.

Enfin selon des opinions d’experts :

L’évaluation des anomalies de la posture et du contrôle du tronc et du bassin lors de mouvements fonctionnels.

2 - Limitation d'activité et restriction de participation

Avec un niveau de preuve II :

Hickey et al. (2017) ont fourni des directives générales pour évaluer les limitations d'activité qui comprennent une séquence de progression de la marche sans douleur, du jogging normal sans douleur, de la course à 70% de la vitesse maximale perçue, du changement de direction sans douleur et de la course à 100% sans douleur.

Røksund et al. (2017) ont établi une excellente fiabilité (coefficient de corrélation intraclasse [ICC] = 0,978 ; IC 95 % : 0,96, 0,98 ; erreur standard de mesure [SEM], 0,008 seconde ; changement minimal détectable [MDC]95, 0,022 seconde) pour le test de sprint répété chez 75 joueurs de football semi-professionnels et professionnels (19 ± 3 ans). Les athlètes ayant déjà subi une lésion des IJ ont montré une diminution significative de leur vitesse lors du test de sprint répété (0,07 seconde contre 0,02 secondes, P = 0,007) (Røksund et al. 2017)

Avec un niveau de preuve III :

Ishøi et al. (2020) ont constaté que 11 joueurs de football ayant des antécédents de lésions des IJ avaient une vitesse de sprint maximale moyenne plus élevée que 33 témoins (différence moyenne, 0,45 m/s ; IC 95 % : 0,06, 0,85 m/s).

Des connaissances insuffisantes :

Des informations sont nécessaires pour permettre aux cliniciens de sélectionner et d'interpréter les scores des mesures de l'activité et de la participation chez les personnes atteintes d'une lésion des IJ. Étant donné que les athlètes constituent la population qui subit généralement une lésion des IJ, il serait utile d'avoir des preuves de la validité, de la fiabilité et de la réactivité des activités fonctionnelles liées au sport, y compris la course à grande vitesse, le saut, le coup de pied et/ou les mouvements explosifs des membres inférieurs.

En résumé, il existe des preuves limitées concernant les mesures d'activité et de participation les plus appropriées qui devraient être utilisées pour documenter les progrès au cours du traitement. Étant donné que les blessures surviennent souvent lors de la course à grande vitesse, et que la démarche, la course et les mouvements de changement de direction/cutting sont généralement altérés après une lésion des IJ, il semble approprié que les mesures objectives de l'activité et de la participation devraient inclure ces activités dans l'analyse des tâches spécifiques au sport (Martin et al. 2022).

Par conséquent, les experts recommandent avec un niveau de preuve modéré :

L’intégration des mesures objectives de la de la capacité d'un individu à marcher, courir et sprinter lorsqu'ils documentent les changements d'activité et de participation au cours du traitement.

3 - Outils de mesures

Avec un niveau de preuve I :

Le Functional Assessment Scale for Acute Hamstring Injuries (FASH) est un questionnaire fiable et valide en 10 points utilisé pour évaluer la fonction après une blessure aiguë aux ischio-jambiers. La FASH présente une excellente fiabilité test-retest (ICC = 0,9), une cohérence interne (α de Cronbach = 0,98) et une réactivité (3,8 et 5,32 en utilisant les écarts-types de référence et les écarts-types groupés). Le FASH a également une validité apparente, une validité de contenu et une validité de construction établies (par exemple, sa capacité à distinguer les lésions aigues des ischio-jambiers des ischio-jambiers non blessés) (Malliaropoulos et al. 2014).

Avec un niveau de preuve II :

Le score de résultat des ischio-jambiers (HaOS) est un questionnaire à 5 domaines qui évalue la douleur, les symptômes, la douleur, les activités (sportives) et la qualité de vie d'un athlète. Les questions du HaOS sont notées de 0 à 4, de l'absence de plainte à la plainte maximale. Un score de 100 % indique une absence de plaintes dans tous les domaines. Un score de 80 % ou plus indique un faible risque de lésions des IJ, tandis qu'un score inférieur à 80 % indique un risque élevé de lésions des IJ. D'après une étude portant sur 365 joueurs de football amateurs, l'échelle est un prédicteur de nouvelles lésions des IJ chez les athlètes ayant un faible score HaOS (P<.005) (Engebretsen et al. 2008 ; van de Hoef et al. 2021).

En résumé, le FASH et le HaOS sont les seuls instruments fondés sur des données probantes conçus pour évaluer les athlètes souffrant d'une lésion des IJ. Bien que d'autres instruments potentiels (par exemple, le Copenhagen Hip and Groin Outcome Score) soient disponibles, il n'existe aucune preuve de leur utilisation chez les athlètes souffrant d'une lésion des IJ. Bien que la fiabilité et la validité du FASH soient établies, des travaux futurs devraient déterminer le MDC et la différence minimale cliniquement importante pour améliorer l'interprétation et la réactivité du score. Le HaOS a une validité conceptuelle établie pour prédire les lésions des IJ chez les athlètes, mais sa fiabilité n'a pas été établie et il est utilisé principalement avant le début de la pratique d'un sport pour identifier les athlètes qui peuvent être susceptibles de subir une lésions des IJ (Martin et al. 2022).

Par conséquent, les experts recommandent avec un niveau de preuve modéré :

L’utilisation du FASH avant et après des interventions pour atténuer les déficiences de la structure et de la fonction structure corporelle, les limitations d'activité et les restrictions de participation chez les personnes diagnostiquées avec une lésion des IJ.

Bibliographie

Abate Daga, Federico, Marco Panzolini, Ruben Allois, Luca Baseggio, et Samuel Agostino. « Age-Related Differences in Hamstring Flexibility in Prepubertal Soccer Players: An Exploratory Cross-Sectional Study ». Frontiers in Psychology 12 (2021). https://www.frontiersin.org/article/10.3389/fpsyg.2021.741756.

Agre, J. C. « Hamstring Injuries. Proposed Aetiological Factors, Prevention, and Treatment ». Sports Medicine (Auckland, N.Z.) 2, nᵒ 1 (février 1985): 21‑33. https://doi.org/10.2165/00007256-198502010-00003.

Ahmad, Christopher S., Randall W. Dick, Edward Snell, Nick D. Kenney, Frank C. Curriero, Keshia Pollack, John P. Albright, et Bert R. Mandelbaum. « Major and Minor League Baseball Hamstring Injuries: Epidemiologic Findings From the Major League Baseball Injury Surveillance System ». The American Journal of Sports Medicine 42, nᵒ 6 (juin 2014): 1464‑70. https://doi.org/10.1177/0363546514529083.

Ahmad, Christopher S., Lauren H. Redler, Michael G. Ciccotti, Nicola Maffulli, Umile Giuseppe Longo, et James Bradley. « Evaluation and Management of Hamstring Injuries ». The American Journal of Sports Medicine 41, nᵒ 12 (décembre 2013): 2933‑47. https://doi.org/10.1177/0363546513487063.

Ardern, Clare L., Philip Glasgow, Anthony Schneiders, Erik Witvrouw, Benjamin Clarsen, Ann Cools, Boris Gojanovic, et al. « 2016 Consensus Statement on Return to Sport from the First World Congress in Sports Physical Therapy, Bern ». British Journal of Sports Medicine 50, nᵒ 14 (juillet 2016): 853‑64. https://doi.org/10.1136/bjsports-2016-096278.

Askling, C., J. Karlsson, et A. Thorstensson. « Hamstring Injury Occurrence in Elite Soccer Players after Preseason Strength Training with Eccentric Overload ». Scandinavian Journal of Medicine & Science in Sports 13, nᵒ 4 (août 2003): 244‑50. https://doi.org/10.1034/j.1600-0838.2003.00312.x.

Askling, C. M., J. Nilsson, et A. Thorstensson. « A New Hamstring Test to Complement the Common Clinical Examination before Return to Sport after Injury ». Knee Surgery, Sports Traumatology, Arthroscopy: Official Journal of the ESSKA 18, nᵒ 12 (décembre 2010): 1798‑1803. https://doi.org/10.1007/s00167-010-1265-3.

Askling, C., T. Saartok, et A. Thorstensson. « Type of Acute Hamstring Strain Affects Flexibility, Strength, and Time to Return to Pre-Injury Level ». British Journal of Sports Medicine 40, nᵒ 1 (janvier 2006): 40‑44. https://doi.org/10.1136/bjsm.2005.018879.

Azzopardi, C., G. Almeer, J. Kho, D. Beale, S. L. James, et R. Botchu. « Hamstring Origin-Anatomy, Angle of Origin and Its Possible Clinical Implications ». Journal of Clinical Orthopaedics and Trauma 13 (février 2021): 50‑52. https://doi.org/10.1016/j.jcot.2020.08.021.

Ballinger, Anne. « Adverse Effects of Nonsteroidal Anti-Inflammatory Drugs on the Colon ». Current Gastroenterology Reports 10, nᵒ 5 (octobre 2008): 485‑89. https://doi.org/10.1007/s11894-008-0089-5.

Beijsterveldt, A. M. C. van, I. G. L. van de Port, A. J. Vereijken, et F. J. G. Backx. « Risk Factors for Hamstring Injuries in Male Soccer Players: A Systematic Review of Prospective Studies ». Scandinavian Journal of Medicine & Science in Sports 23, nᵒ 3 (juin 2013): 253‑62. https://doi.org/10.1111/j.1600-0838.2012.01487.x.

Bilsborough, Johann C., Kate G. Greenway, David A. Opar, Steuart G. Livingstone, Justin T. Cordy, Stephen R. Bird, et Aaron J. Coutts. « Comparison of Anthropometry, Upper-Body Strength, and Lower-Body Power Characteristics in Different Levels of Australian Football Players ». Journal of Strength and Conditioning Research 29, nᵒ 3 (mars 2015): 826‑34. https://doi.org/10.1519/JSC.0000000000000682.

Blankenbaker, Donna G., et Michael J. Tuite. « Temporal Changes of Muscle Injury ». Seminars in Musculoskeletal Radiology 14, nᵒ 2 (juin 2010): 176‑93. https://doi.org/10.1055/s-0030-1253159.

Bourne, Matthew N., Andrea M. Bruder, Benjamin F. Mentiplay, David L. Carey, Brooke E. Patterson, et Kay M. Crossley. « Eccentric Knee Flexor Weakness in Elite Female Footballers 1-10 Years Following Anterior Cruciate Ligament Reconstruction ». Physical Therapy in Sport: Official Journal of the Association of Chartered Physiotherapists in Sports Medicine 37 (mai 2019): 144‑49. https://doi.org/10.1016/j.ptsp.2019.03.010.

Bourne, Matthew N., Steven J. Duhig, Ryan G. Timmins, Morgan D. Williams, David A. Opar, Aiman Al Najjar, Graham K. Kerr, et Anthony J. Shield. « Impact of the Nordic Hamstring and Hip Extension Exercises on Hamstring Architecture and Morphology: Implications for Injury Prevention ». British Journal of Sports Medicine 51, nᵒ 5 (mars 2017): 469‑77. https://doi.org/10.1136/bjsports-2016-096130.

Bourne, Matthew N., David A. Opar, Morgan D. Williams, et Anthony J. Shield. « Eccentric Knee Flexor Strength and Risk of Hamstring Injuries in Rugby Union: A Prospective Study ». The American Journal of Sports Medicine 43, nᵒ 11 (novembre 2015): 2663‑70. https://doi.org/10.1177/0363546515599633.

———. « Eccentric Knee Flexor Strength and Risk of Hamstring Injuries in Rugby Union: A Prospective Study ». The American Journal of Sports Medicine 43, nᵒ 11 (1 novembre 2015): 2663‑70. https://doi.org/10.1177/0363546515599633.

Brockett, C. L., D. L. Morgan, et U. Proske. « Human Hamstring Muscles Adapt to Eccentric Exercise by Changing Optimum Length ». Medicine and Science in Sports and Exercise 33, nᵒ 5 (mai 2001): 783‑90. https://doi.org/10.1097/00005768-200105000-00017.

Brooks, John H. M., Colin W. Fuller, Simon P. T. Kemp, et Dave B. Reddin. « Incidence, Risk, and Prevention of Hamstring Muscle Injuries in Professional Rugby Union ». The American Journal of Sports Medicine 34, nᵒ 8 (août 2006): 1297‑1306. https://doi.org/10.1177/0363546505286022.

Chan, Otto, Angelo Del Buono, Thomas M. Best, et Nicola Maffulli. « Acute Muscle Strain Injuries: A Proposed New Classification System ». Knee Surgery, Sports Traumatology, Arthroscopy: Official Journal of the ESSKA 20, nᵒ 11 (novembre 2012): 2356‑62. https://doi.org/10.1007/s00167-012-2118-z.

———. « Acute Muscle Strain Injuries: A Proposed New Classification System ». Knee Surgery, Sports Traumatology, Arthroscopy: Official Journal of the ESSKA 20, nᵒ 11 (novembre 2012): 2356‑62. https://doi.org/10.1007/s00167-012-2118-z.

Charlton, Paula C., Benjamin Raysmith, Martin Wollin, Simon Rice, Craig Purdam, Ross A. Clark, et Michael K. Drew. « Knee Flexion Not Hip Extension Strength Is Persistently Reduced Following Hamstring Strain Injury in Australian Football Athletes: Implications for Periodic Health Examinations ». Journal of Science and Medicine in Sport 21, nᵒ 10 (octobre 2018): 999‑1003. https://doi.org/10.1016/j.jsams.2018.03.014.

———. « Knee Flexion Not Hip Extension Strength Is Persistently Reduced Following Hamstring Strain Injury in Australian Football Athletes: Implications for Periodic Health Examinations ». Journal of Science and Medicine in Sport 21, nᵒ 10 (octobre 2018): 999‑1003. https://doi.org/10.1016/j.jsams.2018.03.014.

Chumanov, Elizabeth S., Bryan C. Heiderscheit, et Darryl G. Thelen. « Hamstring Musculotendon Dynamics during Stance and Swing Phases of High-Speed Running ». Medicine and Science in Sports and Exercise 43, nᵒ 3 (mars 2011): 525‑32. https://doi.org/10.1249/MSS.0b013e3181f23fe8.

Cloke, David, Oliver Moore, Talib Shah, Talib Shab, Steven Rushton, Mark D. F. Shirley, et David J. Deehan. « Thigh Muscle Injuries in Youth Soccer: Predictors of Recovery ». The American Journal of Sports Medicine 40, nᵒ 2 (février 2012): 433‑39. https://doi.org/10.1177/0363546511428800.

Comin, Jules, Peter Malliaras, Peter Baquie, Tim Barbour, et David Connell. « Return to Competitive Play after Hamstring Injuries Involving Disruption of the Central Tendon ». The American Journal of Sports Medicine 41, nᵒ 1 (janvier 2013): 111‑15. https://doi.org/10.1177/0363546512463679.

Connell, David A., Michal E. Schneider-Kolsky, Jan Lucas Hoving, Frank Malara, Rachelle Buchbinder, George Koulouris, Frank Burke, et Cheryl Bass. « Longitudinal Study Comparing Sonographic and MRI Assessments of Acute and Healing Hamstring Injuries ». AJR. American Journal of Roentgenology 183, nᵒ 4 (octobre 2004): 975‑84. https://doi.org/10.2214/ajr.183.4.1830975.

Croisier, Jean-Louis, Bénédicte Forthomme, Marie-Hélène Namurois, Marc Vanderthommen, et Jean-Michel Crielaard. « Hamstring Muscle Strain Recurrence and Strength Performance Disorders ». The American Journal of Sports Medicine 30, nᵒ 2 (avril 2002): 199‑203. https://doi.org/10.1177/03635465020300020901.

Cross, Kevin M., Kelly K. Gurka, Susan Saliba, Mark Conaway, et Jay Hertel. « Comparaison Des Taux de Blessures Dues à La Tension Des Ischio-Jambiers Entre Les Athlètes Masculins et Féminins de Football Interuniversitaire ». The American Journal of Sports Medicine 41, nᵒ 4 (1 avril 2013): 742‑48. https://doi.org/10.1177/0363546513475342.

Cross, Kevin M., Susan A. Saliba, Mark Conaway, Kelly K. Gurka, et Jay Hertel. « Days to Return to Participation After a Hamstrings Strain Among American Collegiate Soccer Players ». Journal of Athletic Training 50, nᵒ 7 (juillet 2015): 733‑41. https://doi.org/10.4085/1052-6050-50.2.12.

« Cross-Cultural Adaptation of The Visa-P Questionnaire for Danish-Speaking Patients with Patella Tendinopathy – MLTJ ». Consulté le 2 mars 2022. http://www.mltj.online/cross-cultural-adaptation-of-the-visa-p-questionnaire-for-danish-speaking-patients-with-patella-tendinopathy/.

Crossley, Kay M, Brooke E Patterson, Adam G Culvenor, Andrea M Bruder, Andrea B Mosler, et Benjamin F Mentiplay. « Making football safer for women: a systematic review and meta-analysis of injury prevention programmes in 11 773 female football (soccer) players ». British Journal of Sports Medicine 54, nᵒ 18 (septembre 2020): 1089‑98. https://doi.org/10.1136/bjsports-2019-101587.

Dalton, Sara L., Zachary Y. Kerr, et Thomas P. Dompier. « Epidemiology of Hamstring Strains in 25 NCAA Sports in the 2009-2010 to 2013-2014 Academic Years ». The American Journal of Sports Medicine 43, nᵒ 11 (novembre 2015): 2671‑79. https://doi.org/10.1177/0363546515599631.

Daly, C., U. McCarthy Persson, R. Twycross-Lewis, R. C. Woledge, et D. Morrissey. « The Biomechanics of Running in Athletes with Previous Hamstring Injury: A Case-Control Study ». Scandinavian Journal of Medicine & Science in Sports 26, nᵒ 4 (avril 2016): 413‑20. https://doi.org/10.1111/sms.12464.

Danielsson, Adam, Alexandra Horvath, Carl Senorski, Eduard Alentorn-Geli, William E. Garrett, Ramón Cugat, Kristian Samuelsson, et Eric Hamrin Senorski. « The Mechanism of Hamstring Injuries - a Systematic Review ». BMC Musculoskeletal Disorders 21, nᵒ 1 (29 septembre 2020): 641. https://doi.org/10.1186/s12891-020-03658-8.

Dauty, M., P. Menu, et A. Fouasson-Chailloux. « Cutoffs of Isokinetic Strength Ratio and Hamstring Strain Prediction in Professional Soccer Players ». Scandinavian Journal of Medicine & Science in Sports 28, nᵒ 1 (janvier 2018): 276‑81. https://doi.org/10.1111/sms.12890.

Dauty, Marc, Pierre Menu, Alban Fouasson-Chailloux, Sophie Ferréol, et Charles Dubois. « Prediction of hamstring injury in professional soccer players by isokinetic measurements ». Muscles, Ligaments and Tendons Journal 6, nᵒ 1 (19 mai 2016): 116‑23. https://doi.org/10.11138/mltj/2016.6.1.116.

Dauty, Marc, Michèle Potiron-Josse, et Pierre Rochcongar. « Identification of Previous Hamstring Muscle Injury by Isokinetic Concentric and Eccentric Torque Measurement in Elite Soccer Player ». Isokinetics and Exercise Science 11, nᵒ 3 (1 janvier 2003): 139‑44. https://doi.org/10.3233/IES-2003-0140.

De Vos, Robert-Jan, Gustaaf Reurink, Gert-Jan Goudswaard, Maarten H. Moen, Adam Weir, et Johannes L. Tol. « Clinical Findings Just after Return to Play Predict Hamstring Re-Injury, but Baseline MRI Findings Do Not ». British Journal of Sports Medicine 48, nᵒ 18 (septembre 2014): 1377‑84. https://doi.org/10.1136/bjsports-2014-093737.

Devlin, L. « Recurrent Posterior Thigh Symptoms Detrimental to Performance in Rugby Union: Predisposing Factors ». Sports Medicine (Auckland, N.Z.) 29, nᵒ 4 (avril 2000): 273‑87. https://doi.org/10.2165/00007256-200029040-00005.

Doherty, Timothy J., Anthony A. Vandervoort, et William F. Brown. « Effects of Ageing on the Motor Unit: A Brief Review ». Canadian Journal of Applied Physiology, 25 janvier 2011. https://doi.org/10.1139/h93-029.

Doormaal, Mitchell C. M. van, Nick van der Horst, Frank J. G. Backx, Dirk-Wouter Smits, et Bionka M. A. Huisstede. « No Relationship Between Hamstring Flexibility and Hamstring Injuries in Male Amateur Soccer Players: A Prospective Study ». The American Journal of Sports Medicine 45, nᵒ 1 (janvier 2017): 121‑26. https://doi.org/10.1177/0363546516664162.

Duthie, Grant, David Pyne, et Sue Hooper. « Applied Physiology and Game Analysis of Rugby Union ». Sports Medicine (Auckland, N.Z.) 33, nᵒ 13 (2003): 973‑91. https://doi.org/10.2165/00007256-200333130-00003.

Dyk, Nicol van, Roald Bahr, Angus F. Burnett, Rod Whiteley, Arnhild Bakken, Andrea Mosler, Abdulaziz Farooq, et Erik Witvrouw. « A Comprehensive Strength Testing Protocol Offers No Clinical Value in Predicting Risk of Hamstring Injury: A Prospective Cohort Study of 413 Professional Football Players ». British Journal of Sports Medicine 51, nᵒ 23 (décembre 2017): 1695‑1702. https://doi.org/10.1136/bjsports-2017-097754.

Dyk, Nicol van, Roald Bahr, Rodney Whiteley, Johannes L. Tol, Bhavesh D. Kumar, Bruce Hamilton, Abdulaziz Farooq, et Erik Witvrouw. « Hamstring and Quadriceps Isokinetic Strength Deficits Are Weak Risk Factors for Hamstring Strain Injuries: A 4-Year Cohort Study ». The American Journal of Sports Medicine 44, nᵒ 7 (juillet 2016): 1789‑95. https://doi.org/10.1177/0363546516632526.

———. « Hamstring and Quadriceps Isokinetic Strength Deficits Are Weak Risk Factors for Hamstring Strain Injuries: A 4-Year Cohort Study ». The American Journal of Sports Medicine 44, nᵒ 7 (juillet 2016): 1789‑95. https://doi.org/10.1177/0363546516632526.

Dyk, Nicol van, Fearghal P. Behan, et Rod Whiteley. « Including the Nordic Hamstring Exercise in Injury Prevention Programmes Halves the Rate of Hamstring Injuries: A Systematic Review and Meta-Analysis of 8459 Athletes ». British Journal of Sports Medicine 53, nᵒ 21 (novembre 2019): 1362‑70. https://doi.org/10.1136/bjsports-2018-100045.
Ekstrand, J., M. Hägglund, et M. Waldén. « Injury Incidence and Injury Patterns in Professional Football: The UEFA Injury Study ». British Journal of Sports Medicine 45, nᵒ 7 (juin 2011): 553‑58. https://doi.org/10.1136/bjsm.2009.060582.

Ekstrand, Jan, Martin Hägglund, et Markus Waldén. « Epidemiology of Muscle Injuries in Professional Football (Soccer) ». The American Journal of Sports Medicine 39, nᵒ 6 (juin 2011): 1226‑32. https://doi.org/10.1177/0363546510395879.

Ekstrand, Jan, Jeremiah C. Healy, Markus Waldén, Justin C. Lee, Bryan English, et Martin Hägglund. « Hamstring Muscle Injuries in Professional Football: The Correlation of MRI Findings with Return to Play ». British Journal of Sports Medicine 46, nᵒ 2 (février 2012): 112‑17. https://doi.org/10.1136/bjsports-2011-090155.

Ekstrand, Jan, Justin C. Lee, et Jeremiah C. Healy. « MRI Findings and Return to Play in Football: A Prospective Analysis of 255 Hamstring Injuries in the UEFA Elite Club Injury Study ». British Journal of Sports Medicine 50, nᵒ 12 (juin 2016): 738‑43. https://doi.org/10.1136/bjsports-2016-095974.

Ekstrand, Jan, Markus Waldén, et Martin Hägglund. « Hamstring Injuries Have Increased by 4% Annually in Men’s Professional Football, since 2001: A 13-Year Longitudinal Analysis of the UEFA Elite Club Injury Study ». British Journal of Sports Medicine 50, nᵒ 12 (juin 2016): 731‑37. https://doi.org/10.1136/bjsports-2015-095359.

Elerian, Ahmed Ebrahim, Mohsen M. El-Sayyad, et Hend Adel Abdelhalim Dorgham. « Effect of Pre-Training and Post-Training Nordic Exercise on Hamstring Injury Prevention, Recurrence, and Severity in Soccer Players ». Annals of Rehabilitation Medicine 43, nᵒ 4 (août 2019): 465‑73. https://doi.org/10.5535/arm.2019.43.4.465.

Engebretsen, Anders H., Grethe Myklebust, Ingar Holme, Lars Engebretsen, et Roald Bahr. « Prevention of Injuries among Male Soccer Players: A Prospective, Randomized Intervention Study Targeting Players with Previous Injuries or Reduced Function ». The American Journal of Sports Medicine 36, nᵒ 6 (juin 2008): 1052‑60. https://doi.org/10.1177/0363546508314432.

Engebretsen, Anders Hauge, Grethe Myklebust, Ingar Holme, Lars Engebretsen, et Roald Bahr. « Intrinsic Risk Factors for Hamstring Injuries among Male Soccer Players: A Prospective Cohort Study ». The American Journal of Sports Medicine 38, nᵒ 6 (juin 2010): 1147‑53. https://doi.org/10.1177/0363546509358381.

———. « Intrinsic Risk Factors for Hamstring Injuries among Male Soccer Players: A Prospective Cohort Study ». The American Journal of Sports Medicine 38, nᵒ 6 (juin 2010): 1147‑53. https://doi.org/10.1177/0363546509358381.

Ernlund, Lucio, et Lucas de Almeida Vieira. « Hamstring injuries: update article ». Revista Brasileira de Ortopedia 52, nᵒ 4 (1 août 2017): 373‑82. https://doi.org/10.1016/j.rboe.2017.05.005.

Evangelidis, Pavlos E., Garry J. Massey, Richard A. Ferguson, Patrick C. Wheeler, Matthew T. G. Pain, et Jonathan P. Folland. « The Functional Significance of Hamstrings Composition: Is It Really a “Fast” Muscle Group? » Scandinavian Journal of Medicine & Science in Sports 27, nᵒ 11 (novembre 2017): 1181‑89. https://doi.org/10.1111/sms.12786.

Faulkner, John A., Carol S. Davis, Christopher L. Mendias, et Susan V. Brooks. « The Aging of Elite Male Athletes: Age-Related Changes in Performance and Skeletal Muscle Structure and Function ». Clinical Journal of Sport Medicine: Official Journal of the Canadian Academy of Sport Medicine 18, nᵒ 6 (novembre 2008): 501‑7. https://doi.org/10.1097/JSM.0b013e3181845f1c.

Faulkner, John A., Lisa M. Larkin, Dennis R. Claflin, et Susan V. Brooks. « Age-Related Changes in the Structure and Function of Skeletal Muscles ». Clinical and Experimental Pharmacology & Physiology 34, nᵒ 11 (novembre 2007): 1091‑96. https://doi.org/10.1111/j.1440-1681.2007.04752.x.

Foreman, T. K., T. Addy, S. Baker, J. Burns, N. Hill, et T. Madden. « Prospective Studies into the Causation of Hamstring Injuries in Sport: A Systematic Review ». Physical Therapy in Sport 7, nᵒ 2 (1 mai 2006): 101‑9. https://doi.org/10.1016/j.ptsp.2006.02.001.

Fournier-Farley, Camille, Martin Lamontagne, Patrick Gendron, et Dany H. Gagnon. « Déterminants Du Retour Au Jeu Après La Prise En Charge Non Opératoire Des Blessures Aux Ischio-Jambiers Chez Les Athlètes: Un Examen Systématique ». The American Journal of Sports Medicine 44, nᵒ 8 (1 août 2016): 2166‑72. https://doi.org/10.1177/0363546515617472.

Freckleton, Grant, et Tania Pizzari. « Risk Factors for Hamstring Muscle Strain Injury in Sport: A Systematic Review and Meta-Analysis ». British Journal of Sports Medicine 47, nᵒ 6 (avril 2013): 351‑58. https://doi.org/10.1136/bjsports-2011-090664.

———. « Risk Factors for Hamstring Muscle Strain Injury in Sport: A Systematic Review and Meta-Analysis ». British Journal of Sports Medicine 47, nᵒ 6 (avril 2013): 351‑58. https://doi.org/10.1136/bjsports-2011-090664.

Gabbe, B. J., K. L. Bennell, C. F. Finch, H. Wajswelner, et J. W. Orchard. « Predictors of Hamstring Injury at the Elite Level of Australian Football ». Scandinavian Journal of Medicine & Science in Sports 16, nᵒ 1 (février 2006): 7‑13. https://doi.org/10.1111/j.1600-0838.2005.00441.x.

———. « Predictors of Hamstring Injury at the Elite Level of Australian Football ». Scandinavian Journal of Medicine & Science in Sports 16, nᵒ 1 (février 2006): 7‑13. https://doi.org/10.1111/j.1600-0838.2005.00441.x.

Gabbe, Belinda J., Kim L. Bennell, et Caroline F. Finch. « Why Are Older Australian Football Players at Greater Risk of Hamstring Injury? » Journal of Science and Medicine in Sport 9, nᵒ 4 (août 2006): 327‑33. https://doi.org/10.1016/j.jsams.2006.01.004.

Garrett, W. E., J. C. Califf, et F. H. Bassett. « Histochemical Correlates of Hamstring Injuries ». The American Journal of Sports Medicine 12, nᵒ 2 (avril 1984): 98‑103. https://doi.org/10.1177/036354658401200202.

Goode, Adam P., Michael P. Reiman, Lloyd Harris, Lucia DeLisa, Aaron Kauffman, David Beltramo, Charles Poole, Leila Ledbetter, et Andrea B. Taylor. « Eccentric Training for Prevention of Hamstring Injuries May Depend on Intervention Compliance: A Systematic Review and Meta-Analysis ». British Journal of Sports Medicine 49, nᵒ 6 (mars 2015): 349‑56. https://doi.org/10.1136/bjsports-2014-093466.

Goossens, L., E. Witvrouw, L. Vanden Bossche, et D. De Clercq. « Lower Eccentric Hamstring Strength and Single Leg Hop for Distance Predict Hamstring Injury in PETE Students ». European Journal of Sport Science 15, nᵒ 5 (2015): 436‑42. https://doi.org/10.1080/17461391.2014.955127.

GRASSI, ALBERTO, ALBERTO QUAGLIA, GIAN LUIGI CANATA, et STEFANO ZAFFAGNINI. « An update on the grading of muscle injuries: a narrative review from clinical to comprehensive systems ». Joints 4, nᵒ 1 (13 juin 2016): 39‑46. https://doi.org/10.11138/jts/2016.4.1.039.

Green, Brady, Matthew N. Bourne, Nicol van Dyk, et Tania Pizzari. « Recalibrating the Risk of Hamstring Strain Injury (HSI): A 2020 Systematic Review and Meta-Analysis of Risk Factors for Index and Recurrent Hamstring Strain Injury in Sport ». British Journal of Sports Medicine 54, nᵒ 18 (septembre 2020): 1081‑88. https://doi.org/10.1136/bjsports-2019-100983.

Gulick, Dawn T., et Iris F. Kimura. « Delayed Onset Muscle Soreness: What Is It and How Do We Treat It? » Journal of Sport Rehabilitation 5, nᵒ 3 (1 août 1996): 234‑43. https://doi.org/10.1123/jsr.5.3.234.

Hagel, Brent. « Hamstring Injuries in Australian Football ». Clinical Journal of Sport Medicine: Official Journal of the Canadian Academy of Sport Medicine 15, nᵒ 5 (septembre 2005): 400. https://doi.org/10.1097/01.jsm.0000179227.01404.d3.

Hägglund, M., M. Waldén, et J. Ekstrand. « Injuries among Male and Female Elite Football Players ». Scandinavian Journal of Medicine & Science in Sports 19, nᵒ 6 (décembre 2009): 819‑27. https://doi.org/10.1111/j.1600-0838.2008.00861.x.

Hasebe, Yuki, Kiyokazu Akasaka, Takahiro Otsudo, Yomei Tachibana, Toby Hall, et Mitsuru Yamamoto. « Effects of Nordic Hamstring Exercise on Hamstring Injuries in High School Soccer Players: A Randomized Controlled Trial ». International Journal of Sports Medicine 41, nᵒ 3 (mars 2020): 154‑60. https://doi.org/10.1055/a-1034-7854.

Hawkins, R. D., et C. W. Fuller. « A prospective epidemiological study of injuries in four English professional football clubs ». British Journal of Sports Medicine 33, nᵒ 3 (juin 1999): 196‑203.

Heiderscheit, Bryan C., Dina M. Hoerth, Elizabeth S. Chumanov, Stephen C. Swanson, Brian J. Thelen, et Darryl G. Thelen. « Identifying the Time of Occurrence of a Hamstring Strain Injury during Treadmill Running: A Case Study ». Clinical Biomechanics (Bristol, Avon) 20, nᵒ 10 (décembre 2005): 1072‑78. https://doi.org/10.1016/j.clinbiomech.2005.07.005.

Heiderscheit, Bryan C., Marc A. Sherry, Amy Silder, Elizabeth S. Chumanov, et Darryl G. Thelen. « Hamstring Strain Injuries: Recommendations for Diagnosis, Rehabilitation and Injury Prevention ». The Journal of orthopaedic and sports physical therapy 40, nᵒ 2 (février 2010): 67‑81. https://doi.org/10.2519/jospt.2010.3047.

Heiser, Thomas M., Jerry Weber, George Sullivan, Patrick Clare, et Rae R. Jacobs. « Prophylaxis and Management of Hamstring Muscle Injuries in Intercollegiate Football Players ». The American Journal of Sports Medicine 12, nᵒ 5 (1 septembre 1984): 368‑70. https://doi.org/10.1177/036354658401200506.

Hemmings, B., M. Smith, J. Graydon, et R. Dyson. « Effects of massage on physiological restoration, perceived recovery, and repeated sports performance ». British Journal of Sports Medicine 34, nᵒ 2 (avril 2000): 109‑14. https://doi.org/10.1136/bjsm.34.2.109.

Hennessey, L., et A. W. Watson. « Flexibility and Posture Assessment in Relation to Hamstring Injury ». British Journal of Sports Medicine 27, nᵒ 4 (décembre 1993): 243‑46. https://doi.org/10.1136/bjsm.27.4.243.

Hibbert, Osita, Krystie Cheong, Andrew Grant, Amanda Beers, et Trevor Moizumi. « A Systematic Review of the Effectiveness of Eccentric Strength Training in the Prevention of Hamstring Muscle Strains in Otherwise Healthy Individuals ». North American Journal of Sports Physical Therapy : NAJSPT 3, nᵒ 2 (mai 2008): 67‑81.

Hickey, Jack, Anthony J. Shield, Morgan D. Williams, et David A. Opar. « The Financial Cost of Hamstring Strain Injuries in the Australian Football League ». British Journal of Sports Medicine 48, nᵒ 8 (avril 2014): 729‑30. https://doi.org/10.1136/bjsports-2013-092884.

Hickey, Jack T., Ryan G. Timmins, Nirav Maniar, Ebonie Rio, Peter F. Hickey, Christian A. Pitcher, Morgan D. Williams, et David A. Opar. « Pain-Free Versus Pain-Threshold Rehabilitation Following Acute Hamstring Strain Injury: A Randomized Controlled Trial ». The Journal of Orthopaedic and Sports Physical Therapy 50, nᵒ 2 (février 2020): 91‑103. https://doi.org/10.2519/jospt.2020.8895.

Hickey, Jack T., Ryan G. Timmins, Nirav Maniar, Morgan D. Williams, et David A. Opar. « Criteria for Progressing Rehabilitation and Determining Return-to-Play Clearance Following Hamstring Strain Injury: A Systematic Review ». Sports Medicine (Auckland, N.Z.) 47, nᵒ 7 (juillet 2017): 1375‑87. https://doi.org/10.1007/s40279-016-0667-x.

Higashihara, Ayako, Yasuharu Nagano, Kazumasa Takahashi, et Toru Fukubayashi. « Effects of Forward Trunk Lean on Hamstring Muscle Kinematics during Sprinting ». Journal of Sports Sciences 33, nᵒ 13 (2015): 1366‑75. https://doi.org/10.1080/02640414.2014.990483.

Hoef, P. A. van de, M. S. Brink, N. van der Horst, M. van Smeden, et F. J. G. Backx. « The Prognostic Value of the Hamstring Outcome Score to Predict the Risk of Hamstring Injuries ». Journal of Science and Medicine in Sport 24, nᵒ 7 (juillet 2021): 641‑46. https://doi.org/10.1016/j.jsams.2021.01.001.

Horst, Nick van der, Sander van de Hoef, Gustaaf Reurink, Bionka Huisstede, et Frank Backx. « Return to Play After Hamstring Injuries: A Qualitative Systematic Review of Definitions and Criteria ». Sports Medicine (Auckland, N.Z.) 46, nᵒ 6 (juin 2016): 899‑912. https://doi.org/10.1007/s40279-015-0468-7.

Horst, Nick van der, Dirk-Wouter Smits, Jesper Petersen, Edwin A. Goedhart, et Frank J. G. Backx. « The Preventive Effect of the Nordic Hamstring Exercise on Hamstring Injuries in Amateur Soccer Players: A Randomized Controlled Trial ». The American Journal of Sports Medicine 43, nᵒ 6 (juin 2015): 1316‑23. https://doi.org/10.1177/0363546515574057.

Houweling, Taco A. W., Andrew Head, et Maher A. Hamzeh. « Validity of Isokinetic Testing for Previous Hamstring Injury Detection in Soccer Players ». Isokinetics and Exercise Science 17, nᵒ 4 (1 janvier 2009): 213‑20. https://doi.org/10.3233/IES-2009-0356.

Howatson, Glyn, et Adi Milak. « Exercise-Induced Muscle Damage Following a Bout of Sport Specific Repeated Sprints ». Journal of Strength and Conditioning Research 23, nᵒ 8 (novembre 2009): 2419‑24. https://doi.org/10.1519/JSC.0b013e3181bac52e.

Irmola, T., J. T. Heikkilä, S. Orava, et J. Sarimo. « Total Proximal Tendon Avulsion of the Rectus Femoris Muscle ». Scandinavian Journal of Medicine & Science in Sports 17, nᵒ 4 (août 2007): 378‑82. https://doi.org/10.1111/j.1600-0838.2006.00564.x.

Ishikawa, K., K. Kai, et H. Mizuta. « Avulsion of the Hamstring Muscles from the Ischial Tuberosity. A Report of Two Cases ». Clinical Orthopaedics and Related Research, nᵒ 232 (juillet 1988): 153‑55.

Jacobsen, Phil, Erik Witvrouw, Patrice Muxart, Johannes L. Tol, et Rod Whiteley. « A Combination of Initial and Follow-up Physiotherapist Examination Predicts Physician-Determined Time to Return to Play after Hamstring Injury, with No Added Value of MRI ». British Journal of Sports Medicine 50, nᵒ 7 (avril 2016): 431‑39. https://doi.org/10.1136/bjsports-2015-095073.

Järvinen, Tero Ah, Markku Järvinen, et Hannu Kalimo. « Regeneration of Injured Skeletal Muscle after the Injury ». Muscles, Ligaments and Tendons Journal 3, nᵒ 4 (octobre 2013): 337‑45.

Johnson, James N. « Competitive Swimming Illness and Injury: Common Conditions Limiting Participation ». Current Sports Medicine Reports 2, nᵒ 5 (octobre 2003): 267‑71. https://doi.org/10.1249/00149619-200310000-00007.

Katayama, Masayoshi, Hiroshi Higuchi, Masashi Kimura, Atsushi Kobayashi, Kazuhisa Hatayama, Masanori Terauchi, et Kenji Takagishi. « Proprioception and Performance after Anterior Cruciate Ligament Rupture ». International Orthopaedics 28, nᵒ 5 (octobre 2004): 278‑81. https://doi.org/10.1007/s00264-004-0583-9.

Kayani, Babar, Atif Ayuob, Fahima Begum, Natalia Khan, et Fares S. Haddad. « Surgical Management of Chronic Incomplete Proximal Hamstring Avulsion Injuries ». The American Journal of Sports Medicine 48, nᵒ 5 (avril 2020): 1160‑67. https://doi.org/10.1177/0363546520908819.

Kellis, Eleftherios. « Intra- and Inter-Muscular Variations in Hamstring Architecture and Mechanics and Their Implications for Injury: A Narrative Review ». Sports Medicine (Auckland, N.Z.) 48, nᵒ 10 (octobre 2018): 2271‑83. https://doi.org/10.1007/s40279-018-0975-4.

Kenneally-Dabrowski, Claire J. B., Nicholas A. T. Brown, Adrian K. M. Lai, Diana Perriman, Wayne Spratford, et Benjamin G. Serpell. « Late Swing or Early Stance? A Narrative Review of Hamstring Injury Mechanisms during High-Speed Running ». Scandinavian Journal of Medicine & Science in Sports 29, nᵒ 8 (août 2019): 1083‑91. https://doi.org/10.1111/sms.13437.

Kilcoyne, Kelly G., Jonathan F. Dickens, David Keblish, John-Paul Rue, et Ray Chronister. « Outcome of Grade I and II Hamstring Injuries in Intercollegiate Athletes: A Novel Rehabilitation Protocol ». Sports Health 3, nᵒ 6 (novembre 2011): 528‑33. https://doi.org/10.1177/1941738111422044.

Kornberg, Charlie, et Paul Lew. « The Effect of Stretching Neural Structures on Grade One Hamstring Injuries ». JOSPT Cases 10, nᵒ 12 (juin 1989): 481‑87. https://doi.org/10.2519/jospt.1989.10.12.481.

Koulouris, George, et David Connell. « Evaluation of the Hamstring Muscle Complex Following Acute Injury ». Skeletal Radiology 32, nᵒ 10 (octobre 2003): 582‑89. https://doi.org/10.1007/s00256-003-0674-5.

Laumonier, Thomas, et Jacques Menetrey. « Muscle Injuries and Strategies for Improving Their Repair ». Journal of Experimental Orthopaedics 3, nᵒ 1 (décembre 2016): 15. https://doi.org/10.1186/s40634-016-0051-7.

Lee, Justin W. Y., Cheng Li, Patrick S. H. Yung, et Kai-Ming Chan. « The Reliability and Validity of a Video-Based Method for Assessing Hamstring Strength in Football Players ». Journal of Exercise Science and Fitness 15, nᵒ 1 (juin 2017): 18‑21. https://doi.org/10.1016/j.jesf.2017.04.001.

Lee, Justin W. Y., Kam-Ming Mok, Hardaway C. K. Chan, Patrick S. H. Yung, et Kai-Ming Chan. « Eccentric Hamstring Strength Deficit and Poor Hamstring-to-Quadriceps Ratio Are Risk Factors for Hamstring Strain Injury in Football: A Prospective Study of 146 Professional Players ». Journal of Science and Medicine in Sport 21, nᵒ 8 (août 2018): 789‑93. https://doi.org/10.1016/j.jsams.2017.11.017.

Lexell, J. « Human Aging, Muscle Mass, and Fiber Type Composition ». The Journals of Gerontology. Series A, Biological Sciences and Medical Sciences 50 Spec No (novembre 1995): 11‑16. https://doi.org/10.1093/gerona/50a.special_issue.11.

Lieber, R. L., et J. Fridén. « Functional and Clinical Significance of Skeletal Muscle Architecture ». Muscle & Nerve 23, nᵒ 11 (novembre 2000): 1647‑66. https://doi.org/10.1002/1097-4598(200011)23:11<1647::aid-mus1>3.0.co;2-m.

———. « Muscle Damage Is Not a Function of Muscle Force but Active Muscle Strain ». Journal of Applied Physiology (Bethesda, Md.: 1985) 74, nᵒ 2 (février 1993): 520‑26. https://doi.org/10.1152/jappl.1993.74.2.520.

Macdonald, Ben, Stephen McAleer, Shane Kelly, Robin Chakraverty, Michael Johnston, et Noel Pollock. « Hamstring Rehabilitation in Elite Track and Field Athletes: Applying the British Athletics Muscle Injury Classification in Clinical Practice ». British Journal of Sports Medicine 53, nᵒ 23 (décembre 2019): 1464‑73. https://doi.org/10.1136/bjsports-2017-098971.

Maniar, Nirav, Anthony J. Shield, Morgan D. Williams, Ryan G. Timmins, et David A. Opar. « Hamstring Strength and Flexibility after Hamstring Strain Injury: A Systematic Review and Meta-Analysis ». British Journal of Sports Medicine 50, nᵒ 15 (août 2016): 909‑20. https://doi.org/10.1136/bjsports-2015-095311.

Mann, R., et P. Sprague. « A Kinetic Analysis of the Ground Leg during Sprint Running ». Research Quarterly for Exercise and Sport 51, nᵒ 2 (mai 1980): 334‑48. https://doi.org/10.1080/02701367.1980.10605202.

Mann, R. V. « A Kinetic Analysis of Sprinting ». Medicine and Science in Sports and Exercise 13, nᵒ 5 (1981): 325‑28.
Mason, Duncan L., Victoria A. Dickens, et Andy Vail. « Rehabilitation for Hamstring Injuries ». The Cochrane Database of Systematic Reviews 12 (12 décembre 2012): CD004575. https://doi.org/10.1002/14651858.CD004575.pub3.

Mc, Elliott, Zarins B, Powell Jw, et Kenyon Cd. « Hamstring Muscle Strains in Professional Football Players: A 10-Year Review. » The American Journal of Sports Medicine 39, nᵒ 4 (18 février 2011): 843‑50. https://doi.org/10.1177/0363546510394647.

McCall, Alan, Chris Carling, Michael Davison, Mathieu Nedelec, Franck Le Gall, Serge Berthoin, et Gregory Dupont. « Injury Risk Factors, Screening Tests and Preventative Strategies: A Systematic Review of the Evidence That Underpins the Perceptions and Practices of 44 Football (Soccer) Teams from Various Premier Leagues ». British Journal of Sports Medicine 49, nᵒ 9 (mai 2015): 583‑89. https://doi.org/10.1136/bjsports-2014-094104.

Mellion, M. B. « Common Cycling Injuries. Management and Prevention ». Sports Medicine (Auckland, N.Z.) 11, nᵒ 1 (janvier 1991): 52‑70. https://doi.org/10.2165/00007256-199111010-00004.

Mendiguchia, Jurdan, Enrique Martinez-Ruiz, Pascal Edouard, Jean-Benoît Morin, Francisco Martinez-Martinez, Fernando Idoate, et Alberto Mendez-Villanueva. « A Multifactorial, Criteria-Based Progressive Algorithm for Hamstring Injury Treatment ». Medicine and Science in Sports and Exercise 49, nᵒ 7 (juillet 2017): 1482‑92. https://doi.org/10.1249/MSS.0000000000001241.

Messer, Daniel J., Anthony J. Shield, Morgan D. Williams, Ryan G. Timmins, et Matthew N. Bourne. « Hamstring Muscle Activation and Morphology Are Significantly Altered 1-6 Years after Anterior Cruciate Ligament Reconstruction with Semitendinosus Graft ». Knee Surgery, Sports Traumatology, Arthroscopy: Official Journal of the ESSKA 28, nᵒ 3 (mars 2020): 733‑41. https://doi.org/10.1007/s00167-019-05374-w.

Morin, Jean-Benoît, Philippe Gimenez, Pascal Edouard, Pierrick Arnal, Pedro Jiménez-Reyes, Pierre Samozino, Matt Brughelli, et Jurdan Mendiguchia. « Sprint Acceleration Mechanics: The Major Role of Hamstrings in Horizontal Force Production ». Frontiers in Physiology 6 (2015). https://doi.org/10.3389/fphys.2015.00404.

Mueller-Wohlfahrt, Hans-Wilhelm, Lutz Haensel, Kai Mithoefer, Jan Ekstrand, Bryan English, Steven McNally, John Orchard, et al. « Terminology and Classification of Muscle Injuries in Sport: The Munich Consensus Statement ». British Journal of Sports Medicine 47, nᵒ 6 (1 avril 2013): 342‑50. https://doi.org/10.1136/bjsports-2012-091448.

Murach, Kevin A., Christopher S. Fry, Esther E. Dupont-Versteegden, John J. McCarthy, et Charlotte A. Peterson. « Fusion and beyond: Satellite Cell Contributions to Loading-Induced Skeletal Muscle Adaptation ». The FASEB Journal 35, nᵒ 10 (2021): e21893. https://doi.org/10.1096/fj.202101096R.

Narici, Marco V., Nicola Maffulli, et Constantinos N. Maganaris. « Ageing of Human Muscles and Tendons ». Disability and Rehabilitation 30, nᵒ 20‑22 (2008): 1548‑54. https://doi.org/10.1080/09638280701831058.

Novacheck, null. « The Biomechanics of Running ». Gait & Posture 7, nᵒ 1 (1 janvier 1998): 77‑95. https://doi.org/10.1016/s0966-6362(97)00038-6.

Opar, D. A., J. Drezner, A. Shield, M. Williams, D. Webner, B. Sennett, R. Kapur, et al. « Acute Hamstring Strain Injury in Track-and-Field Athletes: A 3-Year Observational Study at the Penn Relay Carnival ». Scandinavian Journal of Medicine & Science in Sports 24, nᵒ 4 (août 2014): e254-259. https://doi.org/10.1111/sms.12159.

Opar, David A., Timothy Piatkowski, Morgan D. Williams, et Anthony J. Shield. « A Novel Device Using the Nordic Hamstring Exercise to Assess Eccentric Knee Flexor Strength: A Reliability and Retrospective Injury Study ». The Journal of Orthopaedic and Sports Physical Therapy 43, nᵒ 9 (septembre 2013): 636‑40. https://doi.org/10.2519/jospt.2013.4837.

Opar, David A., Ryan G. Timmins, Fearghal P. Behan, Jack T. Hickey, Nicol van Dyk, Kara Price, et Nirav Maniar. « Is Pre-Season Eccentric Strength Testing During the Nordic Hamstring Exercise Associated with Future Hamstring Strain Injury? A Systematic Review and Meta-Analysis ». Sports Medicine (Auckland, N.Z.) 51, nᵒ 9 (septembre 2021): 1935‑45. https://doi.org/10.1007/s40279-021-01474-1.

Opar, David A., Morgan D. Williams, et Anthony J. Shield. « Hamstring Strain Injuries ». Sports Medicine 42, nᵒ 3 (1 mars 2012): 209‑26. https://doi.org/10.2165/11594800-000000000-00000.

———. « Hamstring Strain Injuries: Factors That Lead to Injury and Re-Injury ». Sports Medicine (Auckland, N.Z.) 42, nᵒ 3 (1 mars 2012): 209‑26. https://doi.org/10.2165/11594800-000000000-00000.

Opar, David A., Morgan D. Williams, Ryan G. Timmins, Nuala M. Dear, et Anthony J. Shield. « Knee Flexor Strength and Bicep Femoris Electromyographical Activity Is Lower in Previously Strained Hamstrings ». Journal of Electromyography and Kinesiology: Official Journal of the International Society of Electrophysiological Kinesiology 23, nᵒ 3 (juin 2013): 696‑703. https://doi.org/10.1016/j.jelekin.2012.11.004.

Opar, David A., Morgan D. Williams, Ryan G. Timmins, Jack Hickey, Steven J. Duhig, et Anthony J. Shield. « Eccentric Hamstring Strength and Hamstring Injury Risk in Australian Footballers ». Medicine and Science in Sports and Exercise 47, nᵒ 4 (avril 2015): 857‑65. https://doi.org/10.1249/MSS.0000000000000465.

Opar, David, Jonathan Drezner, Anthony Shield, Morgan Williams, David Webner, Brian Sennett, Rahul Kapur, et al. « Acute Injuries in Track and Field Athletes: A 3-Year Observational Study at the Penn Relays Carnival with Epidemiology and Medical Coverage Implications ». The American Journal of Sports Medicine 43, nᵒ 4 (avril 2015): 816‑22. https://doi.org/10.1177/0363546514562553.

Orchard, J, P Farhart, C Leopold, et T Best. « Lumbar spine region pathology and hamstring and calf injuries in athletes: is there a connection? » British Journal of Sports Medicine 38, nᵒ 4 (août 2004): 502‑4. https://doi.org/10.1136/bjsm.2003.011346.

Orchard, J. W. « Intrinsic and Extrinsic Risk Factors for Muscle Strains in Australian Football ». The American Journal of Sports Medicine 29, nᵒ 3 (juin 2001): 300‑303. https://doi.org/10.1177/03635465010290030801.

Orchard, John, Thomas M. Best, et George M. Verrall. « Return to Play Following Muscle Strains ». Clinical Journal of Sport Medicine: Official Journal of the Canadian Academy of Sport Medicine 15, nᵒ 6 (novembre 2005): 436‑41. https://doi.org/10.1097/01.jsm.0000188206.54984.65.

Orchard, John W., Mohammad Chaker Jomaa, Jessica J. Orchard, Katherine Rae, Daniel Tyler Hoffman, Tom Reddin, et Tim Driscoll. « Fifteen-Week Window for Recurrent Muscle Strains in Football: A Prospective Cohort of 3600 Muscle Strains over 23 Years in Professional Australian Rules Football ». British Journal of Sports Medicine 54, nᵒ 18 (septembre 2020): 1103‑7. https://doi.org/10.1136/bjsports-2019-100755.

Pas, Haiko I. M. F. L., Gustaaf Reurink, Johannes L. Tol, Adam Weir, Marinus Winters, et Maarten H. Moen. « Efficacy of Rehabilitation (Lengthening) Exercises, Platelet-Rich Plasma Injections, and Other Conservative Interventions in Acute Hamstring Injuries: An Updated Systematic Review and Meta-Analysis ». British Journal of Sports Medicine 49, nᵒ 18 (septembre 2015): 1197‑1205. https://doi.org/10.1136/bjsports-2015-094879.

Patel, A., J. Chakraverty, N. Pollock, R. Chakraverty, A. K. Suokas, et S. L. James. « British Athletics Muscle Injury Classification: A Reliability Study for a New Grading System ». Clinical Radiology 70, nᵒ 12 (décembre 2015): 1414‑20. https://doi.org/10.1016/j.crad.2015.08.009.

Petersen, J., K. Thorborg, M. B. Nielsen, et P. Hölmich. « Acute Hamstring Injuries in Danish Elite Football: A 12-Month Prospective Registration Study among 374 Players ». Scandinavian Journal of Medicine & Science in Sports 20, nᵒ 4 (août 2010): 588‑92. https://doi.org/10.1111/j.1600-0838.2009.00995.x.

Petersen, Jesper, Kristian Thorborg, Michael Bachmann Nielsen, Esben Budtz-Jørgensen, et Per Hölmich. « Preventive Effect of Eccentric Training on Acute Hamstring Injuries in Men’s Soccer: A Cluster-Randomized Controlled Trial ». The American Journal of Sports Medicine 39, nᵒ 11 (novembre 2011): 2296‑2303. https://doi.org/10.1177/0363546511419277.

Pollock, Noel, Steven L. J. James, Justin C. Lee, et Robin Chakraverty. « British Athletics Muscle Injury Classification: A New Grading System ». British Journal of Sports Medicine 48, nᵒ 18 (septembre 2014): 1347‑51. https://doi.org/10.1136/bjsports-2013-093302.

———. « British Athletics Muscle Injury Classification: A New Grading System ». British Journal of Sports Medicine 48, nᵒ 18 (septembre 2014): 1347‑51. https://doi.org/10.1136/bjsports-2013-093302.

Pollock, Noel, Anish Patel, Julian Chakraverty, Anu Suokas, Stephen L. J. James, et Robin Chakraverty. « Time to Return to Full Training Is Delayed and Recurrence Rate Is Higher in Intratendinous ('c’) Acute Hamstring Injury in Elite Track and Field Athletes: Clinical Application of the British Athletics Muscle Injury Classification ». British Journal of Sports Medicine 50, nᵒ 5 (mars 2016): 305‑10. https://doi.org/10.1136/bjsports-2015-094657.

Prior, Mathew, Michelle Guerin, et Karen Grimmer. « An Evidence-Based Approach to Hamstring Strain Injury ». Sports Health 1, nᵒ 2 (mars 2009): 154‑64. https://doi.org/10.1177/1941738108324962.

Proske, U., et D. L. Morgan. « Muscle Damage from Eccentric Exercise: Mechanism, Mechanical Signs, Adaptation and Clinical Applications ». The Journal of Physiology 537, nᵒ Pt 2 (1 décembre 2001): 333‑45. https://doi.org/10.1111/j.1469-7793.2001.00333.x.

Raya-Gonzalez, Javier, Daniel Castillo, et Filipe M. Clemente. « Injury Prevention of Hamstring Injuries through Exercise Interventions ». The Journal of Sports Medicine and Physical Fitness 61, nᵒ 9 (septembre 2021): 1242‑51. https://doi.org/10.23736/S0022-4707.21.11670-6.

« Review of the Literature | The minimal effective dose of Nordic hamstring exercise for reducing hamstring strain injuries in football (soccer). » Consulté le 27 février 2022. https://www.strengthandconditioning.org/jasc-26-5/2036-review-of-the-literature-the-minimal-effective-dose-of-nordic-hamstring-exercise-for-reducing-hamstring-strain-injuries-in-football-soccer.

Rinonapoli, Giuseppe, Marta Graziani, Paolo Ceccarini, Cristina Razzano, Francesco Manfreda, et Auro Caraffa. « Epidemiology of Injuries Connected with Dance: A Critical Review on Epidemiology ». Medicinski Glasnik: Official Publication of the Medical Association of Zenica-Doboj Canton, Bosnia and Herzegovina 17, nᵒ 2 (1 août 2020): 256‑64. https://doi.org/10.17392/1201-20.

Rogan, Slavko, Dirk Wüst, Thomas Schwitter, et Dietmar Schmidtbleicher. « Static Stretching of the Hamstring Muscle for Injury Prevention in Football Codes: a Systematic Review ». Asian Journal of Sports Medicine 4, nᵒ 1 (mars 2013): 1‑9.

Røksund, Ola D., Morten Kristoffersen, Bård E. Bogen, Alexander Wisnes, Merete S. Engeseth, Ann-Kristin Nilsen, Vegard V. Iversen, Silje Mæland, et Hilde Gundersen. « Higher Drop in Speed during a Repeated Sprint Test in Soccer Players Reporting Former Hamstring Strain Injury ». Frontiers in Physiology 8 (2017). https://www.frontiersin.org/article/10.3389/fphys.2017.00025.

Roos, M. R., C. L. Rice, et A. A. Vandervoort. « Age-Related Changes in Motor Unit Function ». Muscle & Nerve 20, nᵒ 6 (juin 1997): 679‑90. https://doi.org/10.1002/(sici)1097-4598(199706)20:6<679::aid-mus4>3.0.co;2-5.

Rosado-Portillo, Adolfo, Gema Chamorro-Moriana, Gloria Gonzalez-Medina, et Veronica Perez-Cabezas. « Acute Hamstring Injury Prevention Programs in Eleven-a-Side Football Players Based on Physical Exercises: Systematic Review ». Journal of Clinical Medicine 10, nᵒ 9 (9 mai 2021): 2029. https://doi.org/10.3390/jcm10092029.

Ruan, Mianfang, Li Li, Chen Chen, et Xie Wu. « Stretch Could Reduce Hamstring Injury Risk During Sprinting by Right Shifting the Length-Torque Curve ». Journal of Strength and Conditioning Research 32, nᵒ 8 (août 2018): 2190‑98. https://doi.org/10.1519/JSC.0000000000002645.

Ruddy, Joshua D., Christopher W. Pollard, Ryan G. Timmins, Morgan D. Williams, Anthony J. Shield, et David A. Opar. « Running Exposure Is Associated with the Risk of Hamstring Strain Injury in Elite Australian Footballers ». British Journal of Sports Medicine 52, nᵒ 14 (juillet 2018): 919‑28. https://doi.org/10.1136/bjsports-2016-096777.

Saka, Tolga, Bedrettin Akova, Zeynep Yazici, Ufuk Sekir, Hakan Gür, et Yesim Ozarda. « Difference in the magnitude of muscle damage between elbow flexors and knee extensors eccentric exercises ». Journal of Sports Science & Medicine 8, nᵒ 1 (1 mars 2009): 107‑15.

Sanfilippo, Jennifer L., Amy Silder, Marc A. Sherry, Michael J. Tuite, et Bryan C. Heiderscheit. « Hamstring Strength and Morphology Progression after Return to Sport from Injury ». Medicine and Science in Sports and Exercise 45, nᵒ 3 (mars 2013): 448‑54. https://doi.org/10.1249/MSS.0b013e3182776eff.

Schache, Anthony G., Tim V. Wrigley, Richard Baker, et Marcus G. Pandy. « Biomechanical Response to Hamstring Muscle Strain Injury ». Gait & Posture 29, nᵒ 2 (février 2009): 332‑38. https://doi.org/10.1016/j.gaitpost.2008.10.054.

Schmitt, Brandon M., Timothy F. Tyler, Susan Y. Kwiecien, Michael B. Fox, et Malachy P. McHugh. « MAPPING TENDERNESS TO PALPATION PREDICTS RETURN TO PLAY FOLLOWING ACUTE HAMSTRING STRAIN ». International Journal of Sports Physical Therapy 15, nᵒ 3 (mai 2020): 421‑28.

Schneider-Kolsky, Michal E., Jan Lucas Hoving, Price Warren, et David A. Connell. « A Comparison between Clinical Assessment and Magnetic Resonance Imaging of Acute Hamstring Injuries ». The American Journal of Sports Medicine 34, nᵒ 6 (juin 2006): 1008‑15. https://doi.org/10.1177/0363546505283835.

Schuermans, Joke, Damien Van Tiggelen, Lieven Danneels, et Erik Witvrouw. « Susceptibility to Hamstring Injuries in Soccer: A Prospective Study Using Muscle Functional Magnetic Resonance Imaging ». The American Journal of Sports Medicine 44, nᵒ 5 (mai 2016): 1276‑85. https://doi.org/10.1177/0363546515626538.

Schuermans, Joke, Damien Van Tiggelen, Tanneke Palmans, Lieven Danneels, et Erik Witvrouw. « Deviating Running Kinematics and Hamstring Injury Susceptibility in Male Soccer Players: Cause or Consequence? » Gait & Posture 57 (septembre 2017): 270‑77. https://doi.org/10.1016/j.gaitpost.2017.06.268.

Schuermans, Joke, Damien Van Tiggelen, et Erik Witvrouw. « Prone Hip Extension Muscle Recruitment Is Associated with Hamstring Injury Risk in Amateur Soccer ». International Journal of Sports Medicine 38, nᵒ 9 (septembre 2017): 696‑706. https://doi.org/10.1055/s-0043-103016.

Schut, Lotte, Arnlaug Wangensteen, Jolanda Maaskant, Johannes L. Tol, Roald Bahr, et Maarten Moen. « Can Clinical Evaluation Predict Return to Sport after Acute Hamstring Injuries? A Systematic Review ». Sports Medicine (Auckland, N.Z.) 47, nᵒ 6 (juin 2017): 1123‑44. https://doi.org/10.1007/s40279-016-0639-1.

Shankar, Prasad R., Sarah K. Fields, Christy L. Collins, Randall W. Dick, et R. Dawn Comstock. « Epidemiology of High School and Collegiate Football Injuries in the United States, 2005-2006 ». The American Journal of Sports Medicine 35, nᵒ 8 (août 2007): 1295‑1303. https://doi.org/10.1177/0363546507299745.

Sherry, Marc A., et Thomas M. Best. « A Comparison of 2 Rehabilitation Programs in the Treatment of Acute Hamstring Strains ». The Journal of Orthopaedic and Sports Physical Therapy 34, nᵒ 3 (mars 2004): 116‑25. https://doi.org/10.2519/jospt.2004.34.3.116.

Silder, Amy, Bryan C. Heiderscheit, Darryl G. Thelen, Timothy Enright, et Michael J. Tuite. « MR Observations of Long-Term Musculotendon Remodeling Following a Hamstring Strain Injury ». Skeletal Radiology 37, nᵒ 12 (décembre 2008): 1101‑9. https://doi.org/10.1007/s00256-008-0546-0.

Silder, Amy, Marc A. Sherry, Jennifer Sanfilippo, Michael J. Tuite, Scott J. Hetzel, et Bryan C. Heiderscheit. « Clinical and Morphological Changes Following 2 Rehabilitation Programs for Acute Hamstring Strain Injuries: A Randomized Clinical Trial ». The Journal of Orthopaedic and Sports Physical Therapy 43, nᵒ 5 (mai 2013): 284‑99. https://doi.org/10.2519/jospt.2013.4452.

Sole, Gisela, Stephan Milosavljevic, Helen D. Nicholson, et S. John Sullivan. « Selective Strength Loss and Decreased Muscle Activity in Hamstring Injury ». The Journal of Orthopaedic and Sports Physical Therapy 41, nᵒ 5 (mai 2011): 354‑63. https://doi.org/10.2519/jospt.2011.3268.

———. « Selective Strength Loss and Decreased Muscle Activity in Hamstring Injury ». The Journal of Orthopaedic and Sports Physical Therapy 41, nᵒ 5 (mai 2011): 354‑63. https://doi.org/10.2519/jospt.2011.3268.

Sp, Sayers, et Clarkson Pm. « Force Recovery after Eccentric Exercise in Males and Females. » European Journal of Applied Physiology 84, nᵒ 1‑2 (1 janvier 2001): 122‑26. https://doi.org/10.1007/s004210000346.

Tashman, Scott, David Collon, Kyle Anderson, Patricia Kolowich, et William Anderst. « Abnormal Rotational Knee Motion during Running after Anterior Cruciate Ligament Reconstruction ». The American Journal of Sports Medicine 32, nᵒ 4 (juin 2004): 975‑83. https://doi.org/10.1177/0363546503261709.

Thelen, Darryl G., Elizabeth S. Chumanov, Thomas M. Best, Stephen C. Swanson, et Bryan C. Heiderscheit. « Simulation of Biceps Femoris Musculotendon Mechanics during the Swing Phase of Sprinting ». Medicine and Science in Sports and Exercise 37, nᵒ 11 (novembre 2005): 1931‑38. https://doi.org/10.1249/01.mss.0000176674.42929.de.

Thelen, Darryl G., Elizabeth S. Chumanov, Dina M. Hoerth, Thomas M. Best, Stephen C. Swanson, Li Li, Michael Young, et Bryan C. Heiderscheit. « Hamstring Muscle Kinematics during Treadmill Sprinting ». Medicine and Science in Sports and Exercise 37, nᵒ 1 (janvier 2005): 108‑14. https://doi.org/10.1249/01.mss.0000150078.79120.c8.

Timmins, Ryan G., Matthew N. Bourne, Anthony J. Shield, Morgan D. Williams, Christian Lorenzen, et David A. Opar. « Short Biceps Femoris Fascicles and Eccentric Knee Flexor Weakness Increase the Risk of Hamstring Injury in Elite Football (Soccer): A Prospective Cohort Study ». British Journal of Sports Medicine 50, nᵒ 24 (décembre 2016): 1524‑35. https://doi.org/10.1136/bjsports-2015-095362.

Timmins, Ryan G., Anthony J. Shield, Morgan D. Williams, Christian Lorenzen, et David A. Opar. « Architectural Adaptations of Muscle to Training and Injury: A Narrative Review Outlining the Contributions by Fascicle Length, Pennation Angle and Muscle Thickness ». British Journal of Sports Medicine 50, nᵒ 23 (décembre 2016): 1467‑72. https://doi.org/10.1136/bjsports-2015-094881.

———. « Biceps Femoris Long Head Architecture: A Reliability and Retrospective Injury Study ». Medicine and Science in Sports and Exercise 47, nᵒ 5 (mai 2015): 905‑13. https://doi.org/10.1249/MSS.0000000000000507.

Timmins, Ryan G., Anthony J. Shield, Morgan D. Williams, et David A. Opar. « Is There Evidence to Support the Use of the Angle of Peak Torque as a Marker of Hamstring Injury and Re-Injury Risk? » Sports Medicine (Auckland, N.Z.) 46, nᵒ 1 (janvier 2016): 7‑13. https://doi.org/10.1007/s40279-015-0378-8.

Tokutake, Gaku, Rieko Kuramochi, Yuki Murata, Shota Enoki, Yuki Koto, et Takuya Shimizu. « The Risk Factors of Hamstring Strain Injury Induced by High-Speed Running ». Journal of Sports Science & Medicine 17, nᵒ 4 (décembre 2018): 650‑55.

Tol, Johannes L., Bruce Hamilton, Cristiano Eirale, Patrice Muxart, Philipp Jacobsen, et Rod Whiteley. « At Return to Play Following Hamstring Injury the Majority of Professional Football Players Have Residual Isokinetic Deficits ». British Journal of Sports Medicine 48, nᵒ 18 (septembre 2014): 1364‑69. https://doi.org/10.1136/bjsports-2013-093016.

Trappe, Scott, Nicholas Luden, Kiril Minchev, Ulrika Raue, Bozena Jemiolo, et Todd A. Trappe. « Skeletal Muscle Signature of a Champion Sprint Runner ». Journal of Applied Physiology (Bethesda, Md.: 1985) 118, nᵒ 12 (15 juin 2015): 1460‑66. https://doi.org/10.1152/japplphysiol.00037.2015.

Tyler, Timothy F., Brandon M. Schmitt, Stephen J. Nicholas, et Malachy P. McHugh. « Rehabilitation After Hamstring-Strain Injury Emphasizing Eccentric Strengthening at Long Muscle Lengths: Results of Long-Term Follow-Up ». Journal of Sport Rehabilitation 26, nᵒ 2 (avril 2017): 131‑40. https://doi.org/10.1123/jsr.2015-0099.

Valle, Xavier, Johannes L.Tol, Bruce Hamilton, Gil Rodas, Peter Malliaras, Nikos Malliaropoulos, Vicenc Rizo, Marcel Moreno, et Jaume Jardi. « Hamstring Muscle Injuries, a Rehabilitation Protocol Purpose ». Asian Journal of Sports Medicine 6, nᵒ 4 (décembre 2015). https://doi.org/10.5812/asjsm.25411.

Verrall, G. M., Y. Kalairajah, J. P. Slavotinek, et A. J. Spriggins. « Assessment of Player Performance Following Return to Sport after Hamstring Muscle Strain Injury ». Journal of Science and Medicine in Sport 9, nᵒ 1‑2 (mai 2006): 87‑90. https://doi.org/10.1016/j.jsams.2006.03.007.

Verrall, Geoffrey M., John P. Slavotinek, Peter G. Barnes, et Gerald T. Fon. « Diagnostic and Prognostic Value of Clinical Findings in 83 Athletes with Posterior Thigh Injury: Comparison of Clinical Findings with Magnetic Resonance Imaging Documentation of Hamstring Muscle Strain ». The American Journal of Sports Medicine 31, nᵒ 6 (décembre 2003): 969‑73. https://doi.org/10.1177/03635465030310063701.

———. « Diagnostic and Prognostic Value of Clinical Findings in 83 Athletes with Posterior Thigh Injury: Comparison of Clinical Findings with Magnetic Resonance Imaging Documentation of Hamstring Muscle Strain ». The American Journal of Sports Medicine 31, nᵒ 6 (décembre 2003): 969‑73. https://doi.org/10.1177/03635465030310063701.

Vicens-Bordas, Jordi, Ernest Esteve, Azahara Fort-Vanmeerhaeghe, Mikkel Bek Clausen, Thomas Bandholm, David Opar, Anthony Shield, et Kristian Thorborg. « ECCENTRIC HAMSTRING STRENGTH IS ASSOCIATED WITH AGE AND DURATION OF PREVIOUS SEASON HAMSTRING INJURY IN MALE SOCCER PLAYERS ». International Journal of Sports Physical Therapy 15, nᵒ 2 (avril 2020): 246‑53.

Visser, H. M. de, M. Reijman, M. P. Heijboer, et P. K. Bos. « Risk Factors of Recurrent Hamstring Injuries: A Systematic Review ». British Journal of Sports Medicine 46, nᵒ 2 (février 2012): 124‑30. https://doi.org/10.1136/bjsports-2011-090317.

———. « Risk Factors of Recurrent Hamstring Injuries: A Systematic Review ». British Journal of Sports Medicine 46, nᵒ 2 (février 2012): 124‑30. https://doi.org/10.1136/bjsports-2011-090317.

Wangensteen, Arnlaug, Emad Almusa, Sirine Boukarroum, Abdulaziz Farooq, Bruce Hamilton, Rodney Whiteley, Roald Bahr, et Johannes L. Tol. « MRI Does Not Add Value over and above Patient History and Clinical Examination in Predicting Time to Return to Sport after Acute Hamstring Injuries: A Prospective Cohort of 180 Male Athletes ». British Journal of Sports Medicine 49, nᵒ 24 (décembre 2015): 1579‑87. https://doi.org/10.1136/bjsports-2015-094892.

Wangensteen, Arnlaug, Ali Guermazi, Johannes L. Tol, Frank W. Roemer, Bruce Hamilton, Juan-Manuel Alonso, Rodney Whiteley, et Roald Bahr. « New MRI Muscle Classification Systems and Associations with Return to Sport after Acute Hamstring Injuries: A Prospective Study ». European Radiology 28, nᵒ 8 (1 août 2018): 3532‑41. https://doi.org/10.1007/s00330-017-5125-0.

Wangensteen, Arnlaug, Johannes L. Tol, Frank W. Roemer, Roald Bahr, H. Paul Dijkstra, Michel D. Crema, Abdulaziz Farooq, et Ali Guermazi. « Intra- and Interrater Reliability of Three Different MRI Grading and Classification Systems after Acute Hamstring Injuries ». European Journal of Radiology 89 (avril 2017): 182‑90. https://doi.org/10.1016/j.ejrad.2017.02.010.

Webber, Sandra C., Michelle M. Porter, et Phillip F. Gardiner. « Modeling Age-Related Neuromuscular Changes in Humans ». Applied Physiology, Nutrition, and Metabolism = Physiologie Appliquee, Nutrition Et Metabolisme 34, nᵒ 4 (août 2009): 732‑44. https://doi.org/10.1139/H09-052.

Whiteley, Rod, Nicol van Dyk, Arnlaug Wangensteen, et Clint Hansen. « Clinical Implications from Daily Physiotherapy Examination of 131 Acute Hamstring Injuries and Their Association with Running Speed and Rehabilitation Progression ». British Journal of Sports Medicine 52, nᵒ 5 (mars 2018): 303‑10. https://doi.org/10.1136/bjsports-2017-097616.

———. « Clinical Implications from Daily Physiotherapy Examination of 131 Acute Hamstring Injuries and Their Association with Running Speed and Rehabilitation Progression ». British Journal of Sports Medicine 52, nᵒ 5 (mars 2018): 303‑10. https://doi.org/10.1136/bjsports-2017-097616.

———. « Clinical Implications from Daily Physiotherapy Examination of 131 Acute Hamstring Injuries and Their Association with Running Speed and Rehabilitation Progression ». British Journal of Sports Medicine 52, nᵒ 5 (mars 2018): 303‑10. https://doi.org/10.1136/bjsports-2017-097616.

Wollin, Martin, Kristian Thorborg, et Tania Pizzari. « Monitoring the Effect of Football Match Congestion on Hamstring Strength and Lower Limb Flexibility: Potential for Secondary Injury Prevention? » Physical Therapy in Sport: Official Journal of the Association of Chartered Physiotherapists in Sports Medicine 29 (janvier 2018): 14‑18. https://doi.org/10.1016/j.ptsp.2017.09.001.

Wood, David G., Iain Packham, S. Paul Trikha, et James Linklater. « Avulsion of the Proximal Hamstring Origin ». The Journal of Bone and Joint Surgery. American Volume 90, nᵒ 11 (novembre 2008): 2365‑74. https://doi.org/10.2106/JBJS.G.00685.

Worrell, T. W. « Factors Associated with Hamstring Injuries. An Approach to Treatment and Preventative Measures ». Sports Medicine (Auckland, N.Z.) 17, nᵒ 5 (mai 1994): 338‑45. https://doi.org/10.2165/00007256-199417050-00006.

———. « Factors Associated with Hamstring Injuries. An Approach to Treatment and Preventative Measures ». Sports Medicine (Auckland, N.Z.) 17, nᵒ 5 (mai 1994): 338‑45. https://doi.org/10.2165/00007256-199417050-00006.

Yu, Bing, Robin M. Queen, Alicia N. Abbey, Yu Liu, Claude T. Moorman, et William E. Garrett. « Hamstring Muscle Kinematics and Activation during Overground Sprinting ». Journal of Biomechanics 41, nᵒ 15 (14 novembre 2008): 3121‑26. https://doi.org/10.1016/j.jbiomech.2008.09.005.

Zemski, Adam J., Gary J. Slater, et Elizabeth M. Broad. « Body Composition Characteristics of Elite Australian Rugby Union Athletes According to Playing Position and Ethnicity ». Journal of Sports Sciences 33, nᵒ 9 (2015): 970‑78. https://doi.org/10.1080/02640414.2014.977937.

2 - Diagnostic - Bilan clinique

Le diagnostic clinique précoce et précis d'une lésion des IJ est important pour fournir un traitement approprié, décider d'un RTP et prévenir une nouvelle blessure. Étant donné que les lésions des IJ sont généralement diagnostiquées et classées en fonction des constatations physiques, les cliniciens doivent reconnaître à la fois les caractéristiques cliniques et les signes et symptômes associés aux différents grades de blessures des ischio-jambiers. Il convient de noter que des systèmes de classification s’appuient parfois exclusivement sur l’aspect à l’imagerie (échographie / IRM) (Brasseur et al. 2015). Étant donné que ce module est destiné au kinésithérapeute, nous ne développerons pas davantage ces dernières classifications.

Le diagnostic clinique précoce et précis d'une lésion des IJ est important pour fournir un traitement approprié, décider d'un RTP et prévenir une nouvelle blessure. Étant donné que les lésions des IJ sont généralement diagnostiquées et classées en fonction des constatations physiques, les cliniciens doivent reconnaître à la fois les caractéristiques cliniques et les signes et symptômes associés aux différents grades de blessures des ischio-jambiers. Il convient de noter que des systèmes de classification s’appuient parfois exclusivement sur l’aspect à l’imagerie (échographie / IRM) (Brasseur et al. 2015). Étant donné que ce module est destiné au kinésithérapeute, nous ne développerons pas davantage ces dernières classifications.

a -Anamnèse

Dans un premier temps, lors de l’anamnèse, le thérapeute va se renseigner sur les éléments suivants :

  • Quel est le sport pratiqué ? Souvent le temps de récupération sera plus long dans le cas d’une lésion subie lors du football que lors d’un sprint pur en athlétisme pour tout un tas de raisons (cf : partie 1, retour au sport et risque de récidive).
  • Est-ce une récidive ? Comme nous l’avons vus, statistiquement, plus le patient présente des lésions des IJ dans son historique, plus il est susceptible de récidiver.
  • Quel était l’EVA au moment de la lésion ? Au plus c’était important, au plus on sait que le délai risque d’être long avant le RTP.
  • La douleur a-t-elle disparu rapidement ou a-t-elle persistée ? La douleur disparaît souvent rapidement.
  • Est-ce que le patient était capable de marcher normalement dans les 24h post-lésion ? C’est un des paramètres influents pour un RTP rapide ou non.
  • Y a -t-il eu un ecchymose suite à la lésion ? Les preuves sont limités concernant la présente d’un ecchymose et le délai du RTP mais cela est tout de même important de poser la question.
  • Quels soins ont été prodigués en aiguë ?
  • Quelle est la perception du patient sur la gravité de sa blessure ? Au plus le patient pressent que ça va être grave, au plus ça risque de durer longtemps et inversement.
  • Si on est à 2-3 semaines post-lésion, on demandera au patient s’il a déjà fait de la kinésithérapie ? Comme nous l’avons vu, s’il y a un délai avant le démarrage de la rééducation le délai avant le RTP risque d’être plus long.

1 - Les meilleurs critères diagnostics

Niveau de preuve 2 :

Chez 83 athlètes de football australien souffrant de douleurs postérieures à la cuisse, Verrall et al. (2003) ont constaté que les caractéristiques cliniques d'une lésion des IJ (n = 68) étaient les suivantes : apparition soudaine de la douleur, blessure associée à la course ou à l'accélération, sensibilité postérieure de la cuisse et douleur lors de la contraction contre résistante des muscles ischio-jambiers. Le rapport d'une douleur soudaine (91 %) était le résultat le plus utile (Verrall et al. 2003).

Dans une cohorte prospective de 180 athlètes masculins, Schneider-Kolsky et al. (2006) ont constaté que l'examen clinique (r = 0,69, P<0,001) et l'imagerie par résonance magnétique (IRM) (r = 0,58, P<0,001) étaient associés au délai avant le RTP chez 58 athlètes de football australien. Wangensteen et al (2015, 2018) ont constaté que l'ajout de l'IRM à l'examen clinique n'expliquait à lui seul que 2,8 % de la variance supplémentaire du délai d'attente avant le RTP.

Niveau de preuve 4 :

Zeren et Oztekin. (2006) ont défini le test de l'enlèvement de la chaussure (taking-off-the shoe test) pour les blessures du biceps fémoral de grade I et II (n = 140) et l'ont trouvé précis à 100% par rapport au diagnostic échographique.

Taking off the shoe test

2.1 Classification selon les guidelines de 2022 (Martin et al. 2022)

Grade I (Déformation légère)

  • Microdéchirure de quelques fibres musculaires
  • Douleur locale de plus petite dimension
  • Contrainte et éventuellement crampe dans la partie postérieure de la cuisse
  • Légère douleur lors de l'étirement et/ou de l'activation du muscle
  • Raideur qui peut s'atténuer pendant l'activité mais qui revient après l'activité
  • Perte de force minime
  • Déficit inférieur à 15° au test AKE

Grade II (blessure modérée)

  • Déchirure modérée des fibres musculaires, mais le muscle est encore intact
  • Douleur locale couvrant une zone plus large que dans le cas d'une lésion de grade I
  • Douleur plus importante lors de l'étirement et/ou de l'activation du muscle
  • Raideur, faiblesse et possibilité d'hémorragie et d’ecchymoses
  • Capacité limitée à marcher, en particulier pendant 24 à 48 heures après la lésion
  • Déficit de 16° à 25° au test AKE

Grade III (Entorse grave)

  • Déchirure complète du muscle
  • Gonflement diffus et saignement
  • Une éventuelle masse palpable de tissu musculaire au niveau de la déchirure
  • Difficulté extrême ou incapacité à marcher
  • Déficit de 26° à 35° au test AKE

Les experts des guidelines de 2022 estiment que les cliniciens exerçant dans un modèle d'accès direct doivent adresser à un médecin les personnes suspectées de blessures de grade III. Bien que les critères de classement ci-dessus soient couramment utilisés dans le cadre de l'examen clinique, des recherches sont nécessaires pour étayer leur fiabilité et leur validité. De plus, ces critères ne tiennent pas compte de l'emplacement exact de la blessure, qui peut être identifié par l'imagerie IRM et l’échographie (Martin et al. 2022).

Il n’est pas rare qu’après un entrainement inhabituel et intensif en excentrique au niveau des IJ, les patients se plaignent des douleurs musculaires d’apparition retardée (DOMs).  

Ces « courbatures » (Stade 0 de la classification de Rodineau) se caractérisent notamment par :  

  • Une diminution de l’amplitude articulaire, de la force et par la libération de protéines musculaires comme la créatine kinase et la myoglobine (Proske & Morgan 2001 ; Saka et al. 2009).
  • La douleur est souvent décrite comme plus importante aux jonctions myotendineuse, ceci est lié au nombre de nocicepteurs plus important dans cette partie anatomique. (Proske 2003).

Ces douleurs surviennent généralement entre 24h et 48h post exercice avec plutôt un pic de douleur dans les 48h plutôt que dans les 24h (Proske & Morgan 2001), et peuvent persévérer jusqu’a deux semaines (Sayers 2001).

Ce n’est pas à cause de l’acide lactique, ce dernier est éliminé du muscle en 20 minutes si l’athlète pratique une récupération active ou en 30 minutes sans récupération active (Hemmings et al. 2000). Ce délai ne correspond donc pas avec l’apparition des DOMS qui surviennent 24h a 48h après l’effort.

Ces douleurs sont plutôt dues à de micro-inflammations musculaires, des lésions musculaires à minima qui sont présentes. Les parties des fibres musculaires les plus faibles sont abimées à cause d’un effort excessif, ces fibres étaient en hypoxie tissulaire parce que l’effort était trop grand pour elles. Il y a donc un processus inflammatoire qui va durer 2, 3 jours avant que ces fibres ne soient réparées et renforcées par le corps (Gulick & Kimura 1996).

En cas de courbatures, il est préférable d’avoir un repos malgré tout car le risque de lésion est plus important dans les 2 semaines qui suivent ces courbatures (Rodineau et al. 2005)

Bien entendu, les patients ne consultent généralement pas pour ces DOMs étant donné qu’ils s’aperçoivent que ça passe relativement vite.

2 - En résumé selon les guidelines de 2022

Bien que les preuves de l'utilisation de l'examen clinique pour diagnostiquer une lésion des IJ soient limitées, une personne souffrant d'une blessure aiguë se présente généralement avec une apparition soudaine de douleur bien localisée à la partie postérieure de la cuisse, une sensibilité musculaire et une perte de fonction. Le mécanisme de la blessure est généralement lié à une surcharge et/ou un étirement excessif du groupe musculaire ischio-jambier. La blessure peut être associée à une sensation de claquement et/ou de déchirure et entraîner une ecchymose localisée. L'étirement et/ou l'activation du groupe des ischio-jambiers peut reproduire la douleur. Cependant, ces symptômes peuvent être absents chez certains individus présentant des déchirures complètes.
Lorsque la zone de sensibilité maximale se situe à l'origine ou à l'insertion du groupe musculaire ischio-jambier, une pathologie tendineuse doit être envisagée dans le cadre du diagnostic différentiel. Lorsqu'un traumatisme direct à la partie postérieure de la cuisse est le mécanisme de la blessure, le clinicien doit envisager un autre diagnostic, comme une contusion. Bien que cela puisse se produire en de rares occasions chez les personnes souffrant d'une lésion des IJ, l'apparition insidieuse de vagues symptômes postérieurs doit faire craindre une douleur référée par la colonne lombaire. Les avantages d'un diagnostic correct d'une lésion des IJ permettraient une gestion appropriée des blessures, y compris les décisions de RTP et les mesures de prévention des blessures. Les inconvénients de ne pas reconnaître correctement les caractéristiques cliniques d'une lésion des IJ pourraient entraîner une blessure supplémentaire ou une nouvelle blessure si la personne n'est pas retirée de la participation sportive.

Par conséquent, Martin et son équipe recommandent avec un niveau de preuve modéré, que les cliniciens doivent poser un diagnostic de lésion des IJ lorsqu'un individu présente une douleur d'apparition soudaine à la partie postérieure de la cuisse pendant l'activité, une douleur reproduite avec l'étirement et/ou l'activation des ischio-jambiers, une sensibilité musculaire à la palpation et une perte de fonction (Martin et al. 2022).

3 - Diagnostic différentiel

Le diagnostic différentiel pour les personnes présentant des symptômes principalement proximaux ou distaux dans la partie postérieure de la cuisse peut inclure des pathologies de la hanche et du genou, ainsi que des lésions tendineuses isolées, des apophysites et des fractures par avulsion. Plus précisément, pour les personnes présentant des symptômes postérieurs de la cuisse, le diagnostic différentiel comprend les éléments suivants (Kornberg et al. 1989) :

  • Radiculopathie lombaire
  • Dysfonctionnement sacro-iliaque
  • Syndrome glutéal profond avec piégeage des nerfs
  • Syndrome du tunnel ischiatique
  • Déformation du muscle adducteur
  • Contusion
  • Syndrome de loge
  • Thrombose

- Les avulsions complètes et partielles du tendon proximal des ischio-jambiers ne sont pas fréquentes. Elles peuvent néanmoins survenir dans des activités nécessitant des flexions de hanches importantes associées à une extension de genou (Sarimo et al. 2008).

Le patient peut rapporter lors de l’anamnèse un « pop » audible lors de la lésion et signalera une douleur importante avec une perte de fonction immédiate.

Lors de l’examen clinique, le patient présentera souvent une incapacité ou des difficultés significatives à effectuer le prone leg curl, l’extension complète du genou atteint, la mise en charge du côté unipodal du côté atteint, et une anomalie significative de la démarche (Chakravarthy et al. 2005; Sallay et al. 1996; Sarimo et al. 2008;  Konan et al. 2010).

De plus, le patient présente souvent des ecchymoses aiguës importantes et un grand hématome dans la partie postérieure de la cuisse (Sarimo et al. 2008; Konan et al. 2010;  Sherry et al. 2004). Une fois l'hématome résolu, le thérapeute peut ressentir des défauts à la palpation lors d’une flexion du genou active ou résistante, qui produit un renflement distal dans le muscle rétracté (Sarimo et al. 2008; Konan et al. 2010; Wood et al. 2008). Toutefois, l’IRM constitue l’examen le plus précis pour le diagnostic des avulsions proximales des ischio-jambiers (Sarimo et al. 2008; Konan et al. 2010; Wood et al. 2008; Gidwani et al. 2007)

- Les avulsions apophysaires ischiatiques se produisent davantage chez les jeunes patients sportifs (13 à 16 ans) lorsque le cartilage de croissance n’est pas entièrement ossifié (Gidwani et al. 2007; Wootton et al. 1990)  

A l’anamnèse, le patient rapportera un mécanisme lésionnel semblable aux lésions de type overstreching avec un étirement excessif à faible vitesse associant souvent une flexion de la hanche et une extension du genou (Danse) (Gidwani et al. 2007; Wootton et al. 1990). Le jeune patient rapportera souvent un “pop” audible suivi d’une douleur intense, notamment en position assise (Gidwani et al. 2007).

À l'examen clinique, le thérapeute pourra probablement mettre en évidence une sensibilité ischiatique, une douleur et une faiblesse lors des tests "résistés" des ischio-jambiers et des fessiers, et une douleur lors des tests d'extension actifs et passifs du genou.

Il est important de noter qu’une fois la douleur estompée, les tests de souplesse des ischio-jambiers peuvent être normaux et négatifs étant donné la perte du point d'ancrage d'origine des ischio-jambiers. Si une avulsion apophysaire ischiatique est suspectée, une radiographie antéropostérieure du bassin peut être utilisée pour un diagnostic définitif (Sherry. 2012; Gidwani et al. 2007).

- La tendinopathie proximale des ischio-jambiers, est souvent d’apparition progressive comme la plupart des tendinopathies (Cacchio et al. 2011; Lempainen et al. 2009).

Comme son nom l’indique, la douleur se situe essentiellement dans la région proximale des ischio-jambiers et elle particulièrement ressentie lors de l’activité, lors d’une position assise prolongée ou sur une surface dure (Cacchio et al. 2011; Lempainen et al. 2009; Fredericson et al. 2005).

Lors de l’examen clinique, le thérapeute pourra mettre en évidence une sensibilité à la palpation de la tubérosité ischiatique, une gêne locale avec une faiblesse minime ou absente des ischio-jambiers et des fessiers, de même lors des tests de souplesse qui révéleront peu ou aucun déficit (Cacchio et al. 2011; Lempainen et al. 2009; Fredericson et al. 2005).
Pour améliorer la valeur du diagnostic, le thérapeute peut effectuer le test de Puranen-Orava, le bent-knee stretch test, et le bent-knee stretch test modifié (Reiman et al. 2013; Cacchio et al. 2012).

- Les douleurs postérieures de la cuisse référées peuvent être causées par le syndrome du piriforme, la hernie discale lombaire, le syndrome des facettes lombaires …etc qui provoquent une compression de la racine nerveuse, un dysfonctionnement de l'articulation sacro-iliaque qui peuvent donner des douleurs à l’arrière de la cuisse (Fredericson et al. 2005; Brunker et al. 2001; Saikku et al. 2010).
Les patients présentent généralement des symptômes variables dans la région lombaire, fluctuant entre une absence de douleur et une douleur intense. D'autres symptômes peuvent être ressentis par le patient comme par exemple des crampes, un engourdissement, des picotements et une douleur lancinante (Fredericson et al. 2005; Brunker et al. 2001).
À l'examen clinique le thérapeute pourra probablement mettre en évidence un déficit d’amplitude des mouvements de la colonne lombaire avec la présence de tests de provocation positifs de l’articulation sacro-iliaque, du rachis lombaire, un SLUMP test positif, ou un test du quadrant lombaire positif. (Brunker et al. 2001).

3 tests pour aider au diagnostic d'une tendinopathie proximale des IJ :

4 - Le rôle de l’imagerie

L'imagerie n'est généralement pas nécessaire chez les personnes chez qui on a diagnostiqué une lésion des IJ de grade I ou II, d'après l'examen clinique. Cela peut être particulièrement vrai chez les personnes présentant des blessures moins graves, car des études ont montré qu'elles peuvent ne pas être identifiables par IRM (Ekstrand et al. 2016 ; Schneider-Kolsky et al. 2006).
L'évaluation par imagerie par résonance magnétique est recommandée chez les personnes suspectées d'être atteintes d'une lésion des IJ de grade III (Orchard et al. 2005). Il existe des systèmes détaillés pour classer les lésions des IJ sur la base des résultats de l'IRM, tels que la British Athletics Muscle Injury Classification (BAMIC) (Pollock et al. 2014), la classification modifiée de Peetrons (Ekstrand et al. 2012) et le système anatomique décrit par Chan et al. 2012.

Cependant, le rôle de l'IRM pour aider à déterminer l'évolution clinique, y compris le RTP et le risque de nouvelles blessures, n'est pas clair. Les preuves suggèrent que l'ajout de l'IRM n'améliore pas la prédiction du PRT au-delà de l'examen clinique (Schneider-Kolsky et al. 2006 ; Wangensteen et al. 2018). On ne considère donc pas l’imagerie comme un bon facteur prédictif de reprise du sport. En fait, l’imagerie nous servira surtout à identifier le muscle lésé, le long chef du biceps fémoral étant le muscle des IJ où l’on a observé le plus de récidives (Hallén et al. 2014 ; Koulouris et al. 2003 ; Koulouris et al. 2007 ; Verrall et al. 2003).

En cas de suspicion d'une source de douleur non musculo-squelettique, telle qu'une thrombose, l'imagerie peut être indiquée. Bien que les critères d'opportunité de l'American College of Radiology ne donnent pas de directives spécifiques pour les personnes souffrant d'une lésion des IJ, les critères pour la douleur chronique de la hanche notent que l'IRM et l'échographie sont "généralement appropriés" chez les personnes présentant des symptômes chroniques et des anomalies suspectées des tissus mous extra-articulaires non infectieux.
Par conséquent, l'IRM ou l’échographie peuvent être utiles à la prise de décision chez les personnes présentant une présentation atypique des symptômes ou qui n'obtiennent pas de résultats satisfaisants avec le traitement conservateur. Les radiographies ne sont généralement pas nécessaires, sauf si les symptômes sont proximaux et elles peuvent être utiles pour exclure les fractures par avulsion (Martin et al. 2022).

b - Examen physique

1 -Mesures de déficiences physiques

Globalement les experts ayant rédigés les recommandations cliniques de 2022 soulignent que les activités impliquant une surcharge excentrique des muscles ischio-jambiers en position allongée ne sont pas seulement associées à des lésions de l'appareil locomoteur, mais peuvent également rester altérées après une blessure. Il s'agit par exemple des sprints, du saut, du coup de pied et/ou d'autres mouvements explosifs des membres inférieurs. Ces activités font partie intégrante de sports tels que l'athlétisme, le football, le football australien, le football américain et le rugby. Par conséquent, l'examen physique doit inclure des mesures des déficiences liées aux ischio-jambiers (force et longueur musculaire) et des évaluations directes et autodéclarées des activités spécifiques au sport. Une évaluation des facteurs de risque potentiels qui ont pu contribuer à la blessure peut également être appropriée.

Vous pouvez retrouver ici la description des recommandations cliniques pour les évaluations suivantes :

- Force musculaire isométrique des fléchisseurs du genou

- Force isocinétique de l’extenseur et du fléchisseur de genou

- Test Nordique de force musculaire des fléchisseurs du genou

- Test d’extension du genou pour déterminer la longueur des IJ (hanche / genou : 90°/90°

- SLR pour évaluer la longueur des IJ

- Sensibilité musculaire

- Test du pont à une jambe (Single leg bridge)

Single leg bridge :

SLR :

AKE :

Des connaissances insuffisantes

Les personnes souffrant d'une lésion des IJ présentent une faiblesse des fléchisseurs du genou, une tension des ischio-jambiers et une sensibilité musculaire. Cependant, la meilleure méthode pour évaluer la force des muscles ischio-jambiers (par exemple, isométrique, excentrique ou isocinétique) et l'interprétation clinique des déficits de force restent indéterminées. Martin et son équipe encouragent les futures études futures d’examiner également la fiabilité de mesures autres que l'utilisation d'un inclinomètre pour évaluer la longueur des muscles ischio-jambiers avec la hanche fléchie à 90°. La cartographie de la sensibilité des muscles ischio-jambiers est un élément précieux de l'examen clinique, mais des preuves supplémentaires sont nécessaires pour définir son utilité dans la prise en charge des lésions des IJ. Bien que les anomalies de la posture et du contrôle du tronc et du bassin pendant les mouvements puissent être des facteurs de risque pour une première lésion des IJ (Green et al. 2020 ; Järvinen et al. 2014 ; Opar et al. 2012) des preuves supplémentaires sont nécessaires pour soutenir l'utilité de l'évaluation de ces déficiences au cours du traitement (Martin et al. 2022).

En résumé, il existe des preuves solides pour les mesures de la force et de la ROM après une lésion des IJ. Les données actuelles suggèrent une bonne fiabilité pour les mesures de la faiblesse des fléchisseurs du genou après une lésion des IJ avec des contractions isométriques, isocinétiques et excentriques, à l'aide d'un dynamomètre portatif (HHD) ou d'un dynamomètre isocinétique, ainsi que pour la longueur des muscles ischio-jambiers (méthodes de la flexion de la hanche à 90° et du SLR) à l'aide d'un inclinomètre. Le degré de déficit d'extension du genou mesuré avec la hanche fléchie à 90° est potentiellement utile pour évaluer la gravité de la blessure. La cartographie de la localisation et de la zone de la sensibilité musculaire n'est pas très fiable. La longueur en pourcentage de la sensibilité et l'âge sont des facteurs prédictifs du nombre de jours avant le retour à l'entraînement ; les athlètes présentant une douleur plus proximale ont un délai plus long avant le retour à l'entraînement. Une évaluation correcte de la force des fléchisseurs du genou, de la souplesse des ischio-jambiers et de la sensibilité musculaire peut être utilisée conjointement avec une progression de l'activité fonctionnelle basée sur des critères. Cette approche permet aux athlètes blessés de bénéficier d'une RTP efficace dans un délai raisonnable, tout en minimisant le risque de nouvelle blessure. Le préjudice d'une évaluation inadéquate de la blessure est de permettre l'athlète de reprendre le sport, ce qui peut l'exposer à un risque de récidive (Martin et al. 2022).

Par conséquent, les experts recommandent avec un fort niveau de preuves :

La quantification de la force des fléchisseurs du genou après une lésion des IJ en utilisant soit une dynamomètre manuel (HHD), soit un dynamomètre isocinétique.

L’utilisation d’un inclinomètre pour évaluer la longueur des ischio-jambiers en mesurant le déficit d'extension du genou avec la hanche fléchie à 90°.

Avec un faible niveau de preuves :

La mesure de la longueur de la sensibilité musculaire et la proximité de la tubérosité ischiatique pour aider à prédire le moment du RTP.

Enfin selon des opinions d’experts :

L’évaluation des anomalies de la posture et du contrôle du tronc et du bassin lors de mouvements fonctionnels.

2 - Limitation d'activité et restriction de participation

Avec un niveau de preuve II :

Hickey et al. (2017) ont fourni des directives générales pour évaluer les limitations d'activité qui comprennent une séquence de progression de la marche sans douleur, du jogging normal sans douleur, de la course à 70% de la vitesse maximale perçue, du changement de direction sans douleur et de la course à 100% sans douleur.

Røksund et al. (2017) ont établi une excellente fiabilité (coefficient de corrélation intraclasse [ICC] = 0,978 ; IC 95 % : 0,96, 0,98 ; erreur standard de mesure [SEM], 0,008 seconde ; changement minimal détectable [MDC]95, 0,022 seconde) pour le test de sprint répété chez 75 joueurs de football semi-professionnels et professionnels (19 ± 3 ans). Les athlètes ayant déjà subi une lésion des IJ ont montré une diminution significative de leur vitesse lors du test de sprint répété (0,07 seconde contre 0,02 secondes, P = 0,007) (Røksund et al. 2017)

Avec un niveau de preuve III :

Ishøi et al. (2020) ont constaté que 11 joueurs de football ayant des antécédents de lésions des IJ avaient une vitesse de sprint maximale moyenne plus élevée que 33 témoins (différence moyenne, 0,45 m/s ; IC 95 % : 0,06, 0,85 m/s).

Des connaissances insuffisantes :

Des informations sont nécessaires pour permettre aux cliniciens de sélectionner et d'interpréter les scores des mesures de l'activité et de la participation chez les personnes atteintes d'une lésion des IJ. Étant donné que les athlètes constituent la population qui subit généralement une lésion des IJ, il serait utile d'avoir des preuves de la validité, de la fiabilité et de la réactivité des activités fonctionnelles liées au sport, y compris la course à grande vitesse, le saut, le coup de pied et/ou les mouvements explosifs des membres inférieurs.

En résumé, il existe des preuves limitées concernant les mesures d'activité et de participation les plus appropriées qui devraient être utilisées pour documenter les progrès au cours du traitement. Étant donné que les blessures surviennent souvent lors de la course à grande vitesse, et que la démarche, la course et les mouvements de changement de direction/cutting sont généralement altérés après une lésion des IJ, il semble approprié que les mesures objectives de l'activité et de la participation devraient inclure ces activités dans l'analyse des tâches spécifiques au sport (Martin et al. 2022).

Par conséquent, les experts recommandent avec un niveau de preuve modéré :

L’intégration des mesures objectives de la de la capacité d'un individu à marcher, courir et sprinter lorsqu'ils documentent les changements d'activité et de participation au cours du traitement.

3 - Outils de mesures

Avec un niveau de preuve I :

Le Functional Assessment Scale for Acute Hamstring Injuries (FASH) est un questionnaire fiable et valide en 10 points utilisé pour évaluer la fonction après une blessure aiguë aux ischio-jambiers. La FASH présente une excellente fiabilité test-retest (ICC = 0,9), une cohérence interne (α de Cronbach = 0,98) et une réactivité (3,8 et 5,32 en utilisant les écarts-types de référence et les écarts-types groupés). Le FASH a également une validité apparente, une validité de contenu et une validité de construction établies (par exemple, sa capacité à distinguer les lésions aigues des ischio-jambiers des ischio-jambiers non blessés) (Malliaropoulos et al. 2014).

Avec un niveau de preuve II :

Le score de résultat des ischio-jambiers (HaOS) est un questionnaire à 5 domaines qui évalue la douleur, les symptômes, la douleur, les activités (sportives) et la qualité de vie d'un athlète. Les questions du HaOS sont notées de 0 à 4, de l'absence de plainte à la plainte maximale. Un score de 100 % indique une absence de plaintes dans tous les domaines. Un score de 80 % ou plus indique un faible risque de lésions des IJ, tandis qu'un score inférieur à 80 % indique un risque élevé de lésions des IJ. D'après une étude portant sur 365 joueurs de football amateurs, l'échelle est un prédicteur de nouvelles lésions des IJ chez les athlètes ayant un faible score HaOS (P<.005) (Engebretsen et al. 2008 ; van de Hoef et al. 2021).

En résumé, le FASH et le HaOS sont les seuls instruments fondés sur des données probantes conçus pour évaluer les athlètes souffrant d'une lésion des IJ. Bien que d'autres instruments potentiels (par exemple, le Copenhagen Hip and Groin Outcome Score) soient disponibles, il n'existe aucune preuve de leur utilisation chez les athlètes souffrant d'une lésion des IJ. Bien que la fiabilité et la validité du FASH soient établies, des travaux futurs devraient déterminer le MDC et la différence minimale cliniquement importante pour améliorer l'interprétation et la réactivité du score. Le HaOS a une validité conceptuelle établie pour prédire les lésions des IJ chez les athlètes, mais sa fiabilité n'a pas été établie et il est utilisé principalement avant le début de la pratique d'un sport pour identifier les athlètes qui peuvent être susceptibles de subir une lésions des IJ (Martin et al. 2022).

Par conséquent, les experts recommandent avec un niveau de preuve modéré :

L’utilisation du FASH avant et après des interventions pour atténuer les déficiences de la structure et de la fonction structure corporelle, les limitations d'activité et les restrictions de participation chez les personnes diagnostiquées avec une lésion des IJ.

Bibliographie

Abate Daga, Federico, Marco Panzolini, Ruben Allois, Luca Baseggio, et Samuel Agostino. « Age-Related Differences in Hamstring Flexibility in Prepubertal Soccer Players: An Exploratory Cross-Sectional Study ». Frontiers in Psychology 12 (2021). https://www.frontiersin.org/article/10.3389/fpsyg.2021.741756.

Agre, J. C. « Hamstring Injuries. Proposed Aetiological Factors, Prevention, and Treatment ». Sports Medicine (Auckland, N.Z.) 2, nᵒ 1 (février 1985): 21‑33. https://doi.org/10.2165/00007256-198502010-00003.

Ahmad, Christopher S., Randall W. Dick, Edward Snell, Nick D. Kenney, Frank C. Curriero, Keshia Pollack, John P. Albright, et Bert R. Mandelbaum. « Major and Minor League Baseball Hamstring Injuries: Epidemiologic Findings From the Major League Baseball Injury Surveillance System ». The American Journal of Sports Medicine 42, nᵒ 6 (juin 2014): 1464‑70. https://doi.org/10.1177/0363546514529083.

Ahmad, Christopher S., Lauren H. Redler, Michael G. Ciccotti, Nicola Maffulli, Umile Giuseppe Longo, et James Bradley. « Evaluation and Management of Hamstring Injuries ». The American Journal of Sports Medicine 41, nᵒ 12 (décembre 2013): 2933‑47. https://doi.org/10.1177/0363546513487063.

Ardern, Clare L., Philip Glasgow, Anthony Schneiders, Erik Witvrouw, Benjamin Clarsen, Ann Cools, Boris Gojanovic, et al. « 2016 Consensus Statement on Return to Sport from the First World Congress in Sports Physical Therapy, Bern ». British Journal of Sports Medicine 50, nᵒ 14 (juillet 2016): 853‑64. https://doi.org/10.1136/bjsports-2016-096278.

Askling, C., J. Karlsson, et A. Thorstensson. « Hamstring Injury Occurrence in Elite Soccer Players after Preseason Strength Training with Eccentric Overload ». Scandinavian Journal of Medicine & Science in Sports 13, nᵒ 4 (août 2003): 244‑50. https://doi.org/10.1034/j.1600-0838.2003.00312.x.

Askling, C. M., J. Nilsson, et A. Thorstensson. « A New Hamstring Test to Complement the Common Clinical Examination before Return to Sport after Injury ». Knee Surgery, Sports Traumatology, Arthroscopy: Official Journal of the ESSKA 18, nᵒ 12 (décembre 2010): 1798‑1803. https://doi.org/10.1007/s00167-010-1265-3.

Askling, C., T. Saartok, et A. Thorstensson. « Type of Acute Hamstring Strain Affects Flexibility, Strength, and Time to Return to Pre-Injury Level ». British Journal of Sports Medicine 40, nᵒ 1 (janvier 2006): 40‑44. https://doi.org/10.1136/bjsm.2005.018879.

Azzopardi, C., G. Almeer, J. Kho, D. Beale, S. L. James, et R. Botchu. « Hamstring Origin-Anatomy, Angle of Origin and Its Possible Clinical Implications ». Journal of Clinical Orthopaedics and Trauma 13 (février 2021): 50‑52. https://doi.org/10.1016/j.jcot.2020.08.021.

Ballinger, Anne. « Adverse Effects of Nonsteroidal Anti-Inflammatory Drugs on the Colon ». Current Gastroenterology Reports 10, nᵒ 5 (octobre 2008): 485‑89. https://doi.org/10.1007/s11894-008-0089-5.

Beijsterveldt, A. M. C. van, I. G. L. van de Port, A. J. Vereijken, et F. J. G. Backx. « Risk Factors for Hamstring Injuries in Male Soccer Players: A Systematic Review of Prospective Studies ». Scandinavian Journal of Medicine & Science in Sports 23, nᵒ 3 (juin 2013): 253‑62. https://doi.org/10.1111/j.1600-0838.2012.01487.x.

Bilsborough, Johann C., Kate G. Greenway, David A. Opar, Steuart G. Livingstone, Justin T. Cordy, Stephen R. Bird, et Aaron J. Coutts. « Comparison of Anthropometry, Upper-Body Strength, and Lower-Body Power Characteristics in Different Levels of Australian Football Players ». Journal of Strength and Conditioning Research 29, nᵒ 3 (mars 2015): 826‑34. https://doi.org/10.1519/JSC.0000000000000682.

Blankenbaker, Donna G., et Michael J. Tuite. « Temporal Changes of Muscle Injury ». Seminars in Musculoskeletal Radiology 14, nᵒ 2 (juin 2010): 176‑93. https://doi.org/10.1055/s-0030-1253159.

Bourne, Matthew N., Andrea M. Bruder, Benjamin F. Mentiplay, David L. Carey, Brooke E. Patterson, et Kay M. Crossley. « Eccentric Knee Flexor Weakness in Elite Female Footballers 1-10 Years Following Anterior Cruciate Ligament Reconstruction ». Physical Therapy in Sport: Official Journal of the Association of Chartered Physiotherapists in Sports Medicine 37 (mai 2019): 144‑49. https://doi.org/10.1016/j.ptsp.2019.03.010.

Bourne, Matthew N., Steven J. Duhig, Ryan G. Timmins, Morgan D. Williams, David A. Opar, Aiman Al Najjar, Graham K. Kerr, et Anthony J. Shield. « Impact of the Nordic Hamstring and Hip Extension Exercises on Hamstring Architecture and Morphology: Implications for Injury Prevention ». British Journal of Sports Medicine 51, nᵒ 5 (mars 2017): 469‑77. https://doi.org/10.1136/bjsports-2016-096130.

Bourne, Matthew N., David A. Opar, Morgan D. Williams, et Anthony J. Shield. « Eccentric Knee Flexor Strength and Risk of Hamstring Injuries in Rugby Union: A Prospective Study ». The American Journal of Sports Medicine 43, nᵒ 11 (novembre 2015): 2663‑70. https://doi.org/10.1177/0363546515599633.

———. « Eccentric Knee Flexor Strength and Risk of Hamstring Injuries in Rugby Union: A Prospective Study ». The American Journal of Sports Medicine 43, nᵒ 11 (1 novembre 2015): 2663‑70. https://doi.org/10.1177/0363546515599633.

Brockett, C. L., D. L. Morgan, et U. Proske. « Human Hamstring Muscles Adapt to Eccentric Exercise by Changing Optimum Length ». Medicine and Science in Sports and Exercise 33, nᵒ 5 (mai 2001): 783‑90. https://doi.org/10.1097/00005768-200105000-00017.

Brooks, John H. M., Colin W. Fuller, Simon P. T. Kemp, et Dave B. Reddin. « Incidence, Risk, and Prevention of Hamstring Muscle Injuries in Professional Rugby Union ». The American Journal of Sports Medicine 34, nᵒ 8 (août 2006): 1297‑1306. https://doi.org/10.1177/0363546505286022.

Chan, Otto, Angelo Del Buono, Thomas M. Best, et Nicola Maffulli. « Acute Muscle Strain Injuries: A Proposed New Classification System ». Knee Surgery, Sports Traumatology, Arthroscopy: Official Journal of the ESSKA 20, nᵒ 11 (novembre 2012): 2356‑62. https://doi.org/10.1007/s00167-012-2118-z.

———. « Acute Muscle Strain Injuries: A Proposed New Classification System ». Knee Surgery, Sports Traumatology, Arthroscopy: Official Journal of the ESSKA 20, nᵒ 11 (novembre 2012): 2356‑62. https://doi.org/10.1007/s00167-012-2118-z.

Charlton, Paula C., Benjamin Raysmith, Martin Wollin, Simon Rice, Craig Purdam, Ross A. Clark, et Michael K. Drew. « Knee Flexion Not Hip Extension Strength Is Persistently Reduced Following Hamstring Strain Injury in Australian Football Athletes: Implications for Periodic Health Examinations ». Journal of Science and Medicine in Sport 21, nᵒ 10 (octobre 2018): 999‑1003. https://doi.org/10.1016/j.jsams.2018.03.014.

———. « Knee Flexion Not Hip Extension Strength Is Persistently Reduced Following Hamstring Strain Injury in Australian Football Athletes: Implications for Periodic Health Examinations ». Journal of Science and Medicine in Sport 21, nᵒ 10 (octobre 2018): 999‑1003. https://doi.org/10.1016/j.jsams.2018.03.014.

Chumanov, Elizabeth S., Bryan C. Heiderscheit, et Darryl G. Thelen. « Hamstring Musculotendon Dynamics during Stance and Swing Phases of High-Speed Running ». Medicine and Science in Sports and Exercise 43, nᵒ 3 (mars 2011): 525‑32. https://doi.org/10.1249/MSS.0b013e3181f23fe8.

Cloke, David, Oliver Moore, Talib Shah, Talib Shab, Steven Rushton, Mark D. F. Shirley, et David J. Deehan. « Thigh Muscle Injuries in Youth Soccer: Predictors of Recovery ». The American Journal of Sports Medicine 40, nᵒ 2 (février 2012): 433‑39. https://doi.org/10.1177/0363546511428800.

Comin, Jules, Peter Malliaras, Peter Baquie, Tim Barbour, et David Connell. « Return to Competitive Play after Hamstring Injuries Involving Disruption of the Central Tendon ». The American Journal of Sports Medicine 41, nᵒ 1 (janvier 2013): 111‑15. https://doi.org/10.1177/0363546512463679.

Connell, David A., Michal E. Schneider-Kolsky, Jan Lucas Hoving, Frank Malara, Rachelle Buchbinder, George Koulouris, Frank Burke, et Cheryl Bass. « Longitudinal Study Comparing Sonographic and MRI Assessments of Acute and Healing Hamstring Injuries ». AJR. American Journal of Roentgenology 183, nᵒ 4 (octobre 2004): 975‑84. https://doi.org/10.2214/ajr.183.4.1830975.

Croisier, Jean-Louis, Bénédicte Forthomme, Marie-Hélène Namurois, Marc Vanderthommen, et Jean-Michel Crielaard. « Hamstring Muscle Strain Recurrence and Strength Performance Disorders ». The American Journal of Sports Medicine 30, nᵒ 2 (avril 2002): 199‑203. https://doi.org/10.1177/03635465020300020901.

Cross, Kevin M., Kelly K. Gurka, Susan Saliba, Mark Conaway, et Jay Hertel. « Comparaison Des Taux de Blessures Dues à La Tension Des Ischio-Jambiers Entre Les Athlètes Masculins et Féminins de Football Interuniversitaire ». The American Journal of Sports Medicine 41, nᵒ 4 (1 avril 2013): 742‑48. https://doi.org/10.1177/0363546513475342.

Cross, Kevin M., Susan A. Saliba, Mark Conaway, Kelly K. Gurka, et Jay Hertel. « Days to Return to Participation After a Hamstrings Strain Among American Collegiate Soccer Players ». Journal of Athletic Training 50, nᵒ 7 (juillet 2015): 733‑41. https://doi.org/10.4085/1052-6050-50.2.12.

« Cross-Cultural Adaptation of The Visa-P Questionnaire for Danish-Speaking Patients with Patella Tendinopathy – MLTJ ». Consulté le 2 mars 2022. http://www.mltj.online/cross-cultural-adaptation-of-the-visa-p-questionnaire-for-danish-speaking-patients-with-patella-tendinopathy/.

Crossley, Kay M, Brooke E Patterson, Adam G Culvenor, Andrea M Bruder, Andrea B Mosler, et Benjamin F Mentiplay. « Making football safer for women: a systematic review and meta-analysis of injury prevention programmes in 11 773 female football (soccer) players ». British Journal of Sports Medicine 54, nᵒ 18 (septembre 2020): 1089‑98. https://doi.org/10.1136/bjsports-2019-101587.

Dalton, Sara L., Zachary Y. Kerr, et Thomas P. Dompier. « Epidemiology of Hamstring Strains in 25 NCAA Sports in the 2009-2010 to 2013-2014 Academic Years ». The American Journal of Sports Medicine 43, nᵒ 11 (novembre 2015): 2671‑79. https://doi.org/10.1177/0363546515599631.

Daly, C., U. McCarthy Persson, R. Twycross-Lewis, R. C. Woledge, et D. Morrissey. « The Biomechanics of Running in Athletes with Previous Hamstring Injury: A Case-Control Study ». Scandinavian Journal of Medicine & Science in Sports 26, nᵒ 4 (avril 2016): 413‑20. https://doi.org/10.1111/sms.12464.

Danielsson, Adam, Alexandra Horvath, Carl Senorski, Eduard Alentorn-Geli, William E. Garrett, Ramón Cugat, Kristian Samuelsson, et Eric Hamrin Senorski. « The Mechanism of Hamstring Injuries - a Systematic Review ». BMC Musculoskeletal Disorders 21, nᵒ 1 (29 septembre 2020): 641. https://doi.org/10.1186/s12891-020-03658-8.

Dauty, M., P. Menu, et A. Fouasson-Chailloux. « Cutoffs of Isokinetic Strength Ratio and Hamstring Strain Prediction in Professional Soccer Players ». Scandinavian Journal of Medicine & Science in Sports 28, nᵒ 1 (janvier 2018): 276‑81. https://doi.org/10.1111/sms.12890.

Dauty, Marc, Pierre Menu, Alban Fouasson-Chailloux, Sophie Ferréol, et Charles Dubois. « Prediction of hamstring injury in professional soccer players by isokinetic measurements ». Muscles, Ligaments and Tendons Journal 6, nᵒ 1 (19 mai 2016): 116‑23. https://doi.org/10.11138/mltj/2016.6.1.116.

Dauty, Marc, Michèle Potiron-Josse, et Pierre Rochcongar. « Identification of Previous Hamstring Muscle Injury by Isokinetic Concentric and Eccentric Torque Measurement in Elite Soccer Player ». Isokinetics and Exercise Science 11, nᵒ 3 (1 janvier 2003): 139‑44. https://doi.org/10.3233/IES-2003-0140.

De Vos, Robert-Jan, Gustaaf Reurink, Gert-Jan Goudswaard, Maarten H. Moen, Adam Weir, et Johannes L. Tol. « Clinical Findings Just after Return to Play Predict Hamstring Re-Injury, but Baseline MRI Findings Do Not ». British Journal of Sports Medicine 48, nᵒ 18 (septembre 2014): 1377‑84. https://doi.org/10.1136/bjsports-2014-093737.

Devlin, L. « Recurrent Posterior Thigh Symptoms Detrimental to Performance in Rugby Union: Predisposing Factors ». Sports Medicine (Auckland, N.Z.) 29, nᵒ 4 (avril 2000): 273‑87. https://doi.org/10.2165/00007256-200029040-00005.

Doherty, Timothy J., Anthony A. Vandervoort, et William F. Brown. « Effects of Ageing on the Motor Unit: A Brief Review ». Canadian Journal of Applied Physiology, 25 janvier 2011. https://doi.org/10.1139/h93-029.

Doormaal, Mitchell C. M. van, Nick van der Horst, Frank J. G. Backx, Dirk-Wouter Smits, et Bionka M. A. Huisstede. « No Relationship Between Hamstring Flexibility and Hamstring Injuries in Male Amateur Soccer Players: A Prospective Study ». The American Journal of Sports Medicine 45, nᵒ 1 (janvier 2017): 121‑26. https://doi.org/10.1177/0363546516664162.

Duthie, Grant, David Pyne, et Sue Hooper. « Applied Physiology and Game Analysis of Rugby Union ». Sports Medicine (Auckland, N.Z.) 33, nᵒ 13 (2003): 973‑91. https://doi.org/10.2165/00007256-200333130-00003.

Dyk, Nicol van, Roald Bahr, Angus F. Burnett, Rod Whiteley, Arnhild Bakken, Andrea Mosler, Abdulaziz Farooq, et Erik Witvrouw. « A Comprehensive Strength Testing Protocol Offers No Clinical Value in Predicting Risk of Hamstring Injury: A Prospective Cohort Study of 413 Professional Football Players ». British Journal of Sports Medicine 51, nᵒ 23 (décembre 2017): 1695‑1702. https://doi.org/10.1136/bjsports-2017-097754.

Dyk, Nicol van, Roald Bahr, Rodney Whiteley, Johannes L. Tol, Bhavesh D. Kumar, Bruce Hamilton, Abdulaziz Farooq, et Erik Witvrouw. « Hamstring and Quadriceps Isokinetic Strength Deficits Are Weak Risk Factors for Hamstring Strain Injuries: A 4-Year Cohort Study ». The American Journal of Sports Medicine 44, nᵒ 7 (juillet 2016): 1789‑95. https://doi.org/10.1177/0363546516632526.

———. « Hamstring and Quadriceps Isokinetic Strength Deficits Are Weak Risk Factors for Hamstring Strain Injuries: A 4-Year Cohort Study ». The American Journal of Sports Medicine 44, nᵒ 7 (juillet 2016): 1789‑95. https://doi.org/10.1177/0363546516632526.

Dyk, Nicol van, Fearghal P. Behan, et Rod Whiteley. « Including the Nordic Hamstring Exercise in Injury Prevention Programmes Halves the Rate of Hamstring Injuries: A Systematic Review and Meta-Analysis of 8459 Athletes ». British Journal of Sports Medicine 53, nᵒ 21 (novembre 2019): 1362‑70. https://doi.org/10.1136/bjsports-2018-100045.
Ekstrand, J., M. Hägglund, et M. Waldén. « Injury Incidence and Injury Patterns in Professional Football: The UEFA Injury Study ». British Journal of Sports Medicine 45, nᵒ 7 (juin 2011): 553‑58. https://doi.org/10.1136/bjsm.2009.060582.

Ekstrand, Jan, Martin Hägglund, et Markus Waldén. « Epidemiology of Muscle Injuries in Professional Football (Soccer) ». The American Journal of Sports Medicine 39, nᵒ 6 (juin 2011): 1226‑32. https://doi.org/10.1177/0363546510395879.

Ekstrand, Jan, Jeremiah C. Healy, Markus Waldén, Justin C. Lee, Bryan English, et Martin Hägglund. « Hamstring Muscle Injuries in Professional Football: The Correlation of MRI Findings with Return to Play ». British Journal of Sports Medicine 46, nᵒ 2 (février 2012): 112‑17. https://doi.org/10.1136/bjsports-2011-090155.

Ekstrand, Jan, Justin C. Lee, et Jeremiah C. Healy. « MRI Findings and Return to Play in Football: A Prospective Analysis of 255 Hamstring Injuries in the UEFA Elite Club Injury Study ». British Journal of Sports Medicine 50, nᵒ 12 (juin 2016): 738‑43. https://doi.org/10.1136/bjsports-2016-095974.

Ekstrand, Jan, Markus Waldén, et Martin Hägglund. « Hamstring Injuries Have Increased by 4% Annually in Men’s Professional Football, since 2001: A 13-Year Longitudinal Analysis of the UEFA Elite Club Injury Study ». British Journal of Sports Medicine 50, nᵒ 12 (juin 2016): 731‑37. https://doi.org/10.1136/bjsports-2015-095359.

Elerian, Ahmed Ebrahim, Mohsen M. El-Sayyad, et Hend Adel Abdelhalim Dorgham. « Effect of Pre-Training and Post-Training Nordic Exercise on Hamstring Injury Prevention, Recurrence, and Severity in Soccer Players ». Annals of Rehabilitation Medicine 43, nᵒ 4 (août 2019): 465‑73. https://doi.org/10.5535/arm.2019.43.4.465.

Engebretsen, Anders H., Grethe Myklebust, Ingar Holme, Lars Engebretsen, et Roald Bahr. « Prevention of Injuries among Male Soccer Players: A Prospective, Randomized Intervention Study Targeting Players with Previous Injuries or Reduced Function ». The American Journal of Sports Medicine 36, nᵒ 6 (juin 2008): 1052‑60. https://doi.org/10.1177/0363546508314432.

Engebretsen, Anders Hauge, Grethe Myklebust, Ingar Holme, Lars Engebretsen, et Roald Bahr. « Intrinsic Risk Factors for Hamstring Injuries among Male Soccer Players: A Prospective Cohort Study ». The American Journal of Sports Medicine 38, nᵒ 6 (juin 2010): 1147‑53. https://doi.org/10.1177/0363546509358381.

———. « Intrinsic Risk Factors for Hamstring Injuries among Male Soccer Players: A Prospective Cohort Study ». The American Journal of Sports Medicine 38, nᵒ 6 (juin 2010): 1147‑53. https://doi.org/10.1177/0363546509358381.

Ernlund, Lucio, et Lucas de Almeida Vieira. « Hamstring injuries: update article ». Revista Brasileira de Ortopedia 52, nᵒ 4 (1 août 2017): 373‑82. https://doi.org/10.1016/j.rboe.2017.05.005.

Evangelidis, Pavlos E., Garry J. Massey, Richard A. Ferguson, Patrick C. Wheeler, Matthew T. G. Pain, et Jonathan P. Folland. « The Functional Significance of Hamstrings Composition: Is It Really a “Fast” Muscle Group? » Scandinavian Journal of Medicine & Science in Sports 27, nᵒ 11 (novembre 2017): 1181‑89. https://doi.org/10.1111/sms.12786.

Faulkner, John A., Carol S. Davis, Christopher L. Mendias, et Susan V. Brooks. « The Aging of Elite Male Athletes: Age-Related Changes in Performance and Skeletal Muscle Structure and Function ». Clinical Journal of Sport Medicine: Official Journal of the Canadian Academy of Sport Medicine 18, nᵒ 6 (novembre 2008): 501‑7. https://doi.org/10.1097/JSM.0b013e3181845f1c.

Faulkner, John A., Lisa M. Larkin, Dennis R. Claflin, et Susan V. Brooks. « Age-Related Changes in the Structure and Function of Skeletal Muscles ». Clinical and Experimental Pharmacology & Physiology 34, nᵒ 11 (novembre 2007): 1091‑96. https://doi.org/10.1111/j.1440-1681.2007.04752.x.

Foreman, T. K., T. Addy, S. Baker, J. Burns, N. Hill, et T. Madden. « Prospective Studies into the Causation of Hamstring Injuries in Sport: A Systematic Review ». Physical Therapy in Sport 7, nᵒ 2 (1 mai 2006): 101‑9. https://doi.org/10.1016/j.ptsp.2006.02.001.

Fournier-Farley, Camille, Martin Lamontagne, Patrick Gendron, et Dany H. Gagnon. « Déterminants Du Retour Au Jeu Après La Prise En Charge Non Opératoire Des Blessures Aux Ischio-Jambiers Chez Les Athlètes: Un Examen Systématique ». The American Journal of Sports Medicine 44, nᵒ 8 (1 août 2016): 2166‑72. https://doi.org/10.1177/0363546515617472.

Freckleton, Grant, et Tania Pizzari. « Risk Factors for Hamstring Muscle Strain Injury in Sport: A Systematic Review and Meta-Analysis ». British Journal of Sports Medicine 47, nᵒ 6 (avril 2013): 351‑58. https://doi.org/10.1136/bjsports-2011-090664.

———. « Risk Factors for Hamstring Muscle Strain Injury in Sport: A Systematic Review and Meta-Analysis ». British Journal of Sports Medicine 47, nᵒ 6 (avril 2013): 351‑58. https://doi.org/10.1136/bjsports-2011-090664.

Gabbe, B. J., K. L. Bennell, C. F. Finch, H. Wajswelner, et J. W. Orchard. « Predictors of Hamstring Injury at the Elite Level of Australian Football ». Scandinavian Journal of Medicine & Science in Sports 16, nᵒ 1 (février 2006): 7‑13. https://doi.org/10.1111/j.1600-0838.2005.00441.x.

———. « Predictors of Hamstring Injury at the Elite Level of Australian Football ». Scandinavian Journal of Medicine & Science in Sports 16, nᵒ 1 (février 2006): 7‑13. https://doi.org/10.1111/j.1600-0838.2005.00441.x.

Gabbe, Belinda J., Kim L. Bennell, et Caroline F. Finch. « Why Are Older Australian Football Players at Greater Risk of Hamstring Injury? » Journal of Science and Medicine in Sport 9, nᵒ 4 (août 2006): 327‑33. https://doi.org/10.1016/j.jsams.2006.01.004.

Garrett, W. E., J. C. Califf, et F. H. Bassett. « Histochemical Correlates of Hamstring Injuries ». The American Journal of Sports Medicine 12, nᵒ 2 (avril 1984): 98‑103. https://doi.org/10.1177/036354658401200202.

Goode, Adam P., Michael P. Reiman, Lloyd Harris, Lucia DeLisa, Aaron Kauffman, David Beltramo, Charles Poole, Leila Ledbetter, et Andrea B. Taylor. « Eccentric Training for Prevention of Hamstring Injuries May Depend on Intervention Compliance: A Systematic Review and Meta-Analysis ». British Journal of Sports Medicine 49, nᵒ 6 (mars 2015): 349‑56. https://doi.org/10.1136/bjsports-2014-093466.

Goossens, L., E. Witvrouw, L. Vanden Bossche, et D. De Clercq. « Lower Eccentric Hamstring Strength and Single Leg Hop for Distance Predict Hamstring Injury in PETE Students ». European Journal of Sport Science 15, nᵒ 5 (2015): 436‑42. https://doi.org/10.1080/17461391.2014.955127.

GRASSI, ALBERTO, ALBERTO QUAGLIA, GIAN LUIGI CANATA, et STEFANO ZAFFAGNINI. « An update on the grading of muscle injuries: a narrative review from clinical to comprehensive systems ». Joints 4, nᵒ 1 (13 juin 2016): 39‑46. https://doi.org/10.11138/jts/2016.4.1.039.

Green, Brady, Matthew N. Bourne, Nicol van Dyk, et Tania Pizzari. « Recalibrating the Risk of Hamstring Strain Injury (HSI): A 2020 Systematic Review and Meta-Analysis of Risk Factors for Index and Recurrent Hamstring Strain Injury in Sport ». British Journal of Sports Medicine 54, nᵒ 18 (septembre 2020): 1081‑88. https://doi.org/10.1136/bjsports-2019-100983.

Gulick, Dawn T., et Iris F. Kimura. « Delayed Onset Muscle Soreness: What Is It and How Do We Treat It? » Journal of Sport Rehabilitation 5, nᵒ 3 (1 août 1996): 234‑43. https://doi.org/10.1123/jsr.5.3.234.

Hagel, Brent. « Hamstring Injuries in Australian Football ». Clinical Journal of Sport Medicine: Official Journal of the Canadian Academy of Sport Medicine 15, nᵒ 5 (septembre 2005): 400. https://doi.org/10.1097/01.jsm.0000179227.01404.d3.

Hägglund, M., M. Waldén, et J. Ekstrand. « Injuries among Male and Female Elite Football Players ». Scandinavian Journal of Medicine & Science in Sports 19, nᵒ 6 (décembre 2009): 819‑27. https://doi.org/10.1111/j.1600-0838.2008.00861.x.

Hasebe, Yuki, Kiyokazu Akasaka, Takahiro Otsudo, Yomei Tachibana, Toby Hall, et Mitsuru Yamamoto. « Effects of Nordic Hamstring Exercise on Hamstring Injuries in High School Soccer Players: A Randomized Controlled Trial ». International Journal of Sports Medicine 41, nᵒ 3 (mars 2020): 154‑60. https://doi.org/10.1055/a-1034-7854.

Hawkins, R. D., et C. W. Fuller. « A prospective epidemiological study of injuries in four English professional football clubs ». British Journal of Sports Medicine 33, nᵒ 3 (juin 1999): 196‑203.

Heiderscheit, Bryan C., Dina M. Hoerth, Elizabeth S. Chumanov, Stephen C. Swanson, Brian J. Thelen, et Darryl G. Thelen. « Identifying the Time of Occurrence of a Hamstring Strain Injury during Treadmill Running: A Case Study ». Clinical Biomechanics (Bristol, Avon) 20, nᵒ 10 (décembre 2005): 1072‑78. https://doi.org/10.1016/j.clinbiomech.2005.07.005.

Heiderscheit, Bryan C., Marc A. Sherry, Amy Silder, Elizabeth S. Chumanov, et Darryl G. Thelen. « Hamstring Strain Injuries: Recommendations for Diagnosis, Rehabilitation and Injury Prevention ». The Journal of orthopaedic and sports physical therapy 40, nᵒ 2 (février 2010): 67‑81. https://doi.org/10.2519/jospt.2010.3047.

Heiser, Thomas M., Jerry Weber, George Sullivan, Patrick Clare, et Rae R. Jacobs. « Prophylaxis and Management of Hamstring Muscle Injuries in Intercollegiate Football Players ». The American Journal of Sports Medicine 12, nᵒ 5 (1 septembre 1984): 368‑70. https://doi.org/10.1177/036354658401200506.

Hemmings, B., M. Smith, J. Graydon, et R. Dyson. « Effects of massage on physiological restoration, perceived recovery, and repeated sports performance ». British Journal of Sports Medicine 34, nᵒ 2 (avril 2000): 109‑14. https://doi.org/10.1136/bjsm.34.2.109.

Hennessey, L., et A. W. Watson. « Flexibility and Posture Assessment in Relation to Hamstring Injury ». British Journal of Sports Medicine 27, nᵒ 4 (décembre 1993): 243‑46. https://doi.org/10.1136/bjsm.27.4.243.

Hibbert, Osita, Krystie Cheong, Andrew Grant, Amanda Beers, et Trevor Moizumi. « A Systematic Review of the Effectiveness of Eccentric Strength Training in the Prevention of Hamstring Muscle Strains in Otherwise Healthy Individuals ». North American Journal of Sports Physical Therapy : NAJSPT 3, nᵒ 2 (mai 2008): 67‑81.

Hickey, Jack, Anthony J. Shield, Morgan D. Williams, et David A. Opar. « The Financial Cost of Hamstring Strain Injuries in the Australian Football League ». British Journal of Sports Medicine 48, nᵒ 8 (avril 2014): 729‑30. https://doi.org/10.1136/bjsports-2013-092884.

Hickey, Jack T., Ryan G. Timmins, Nirav Maniar, Ebonie Rio, Peter F. Hickey, Christian A. Pitcher, Morgan D. Williams, et David A. Opar. « Pain-Free Versus Pain-Threshold Rehabilitation Following Acute Hamstring Strain Injury: A Randomized Controlled Trial ». The Journal of Orthopaedic and Sports Physical Therapy 50, nᵒ 2 (février 2020): 91‑103. https://doi.org/10.2519/jospt.2020.8895.

Hickey, Jack T., Ryan G. Timmins, Nirav Maniar, Morgan D. Williams, et David A. Opar. « Criteria for Progressing Rehabilitation and Determining Return-to-Play Clearance Following Hamstring Strain Injury: A Systematic Review ». Sports Medicine (Auckland, N.Z.) 47, nᵒ 7 (juillet 2017): 1375‑87. https://doi.org/10.1007/s40279-016-0667-x.

Higashihara, Ayako, Yasuharu Nagano, Kazumasa Takahashi, et Toru Fukubayashi. « Effects of Forward Trunk Lean on Hamstring Muscle Kinematics during Sprinting ». Journal of Sports Sciences 33, nᵒ 13 (2015): 1366‑75. https://doi.org/10.1080/02640414.2014.990483.

Hoef, P. A. van de, M. S. Brink, N. van der Horst, M. van Smeden, et F. J. G. Backx. « The Prognostic Value of the Hamstring Outcome Score to Predict the Risk of Hamstring Injuries ». Journal of Science and Medicine in Sport 24, nᵒ 7 (juillet 2021): 641‑46. https://doi.org/10.1016/j.jsams.2021.01.001.

Horst, Nick van der, Sander van de Hoef, Gustaaf Reurink, Bionka Huisstede, et Frank Backx. « Return to Play After Hamstring Injuries: A Qualitative Systematic Review of Definitions and Criteria ». Sports Medicine (Auckland, N.Z.) 46, nᵒ 6 (juin 2016): 899‑912. https://doi.org/10.1007/s40279-015-0468-7.

Horst, Nick van der, Dirk-Wouter Smits, Jesper Petersen, Edwin A. Goedhart, et Frank J. G. Backx. « The Preventive Effect of the Nordic Hamstring Exercise on Hamstring Injuries in Amateur Soccer Players: A Randomized Controlled Trial ». The American Journal of Sports Medicine 43, nᵒ 6 (juin 2015): 1316‑23. https://doi.org/10.1177/0363546515574057.

Houweling, Taco A. W., Andrew Head, et Maher A. Hamzeh. « Validity of Isokinetic Testing for Previous Hamstring Injury Detection in Soccer Players ». Isokinetics and Exercise Science 17, nᵒ 4 (1 janvier 2009): 213‑20. https://doi.org/10.3233/IES-2009-0356.

Howatson, Glyn, et Adi Milak. « Exercise-Induced Muscle Damage Following a Bout of Sport Specific Repeated Sprints ». Journal of Strength and Conditioning Research 23, nᵒ 8 (novembre 2009): 2419‑24. https://doi.org/10.1519/JSC.0b013e3181bac52e.

Irmola, T., J. T. Heikkilä, S. Orava, et J. Sarimo. « Total Proximal Tendon Avulsion of the Rectus Femoris Muscle ». Scandinavian Journal of Medicine & Science in Sports 17, nᵒ 4 (août 2007): 378‑82. https://doi.org/10.1111/j.1600-0838.2006.00564.x.

Ishikawa, K., K. Kai, et H. Mizuta. « Avulsion of the Hamstring Muscles from the Ischial Tuberosity. A Report of Two Cases ». Clinical Orthopaedics and Related Research, nᵒ 232 (juillet 1988): 153‑55.

Jacobsen, Phil, Erik Witvrouw, Patrice Muxart, Johannes L. Tol, et Rod Whiteley. « A Combination of Initial and Follow-up Physiotherapist Examination Predicts Physician-Determined Time to Return to Play after Hamstring Injury, with No Added Value of MRI ». British Journal of Sports Medicine 50, nᵒ 7 (avril 2016): 431‑39. https://doi.org/10.1136/bjsports-2015-095073.

Järvinen, Tero Ah, Markku Järvinen, et Hannu Kalimo. « Regeneration of Injured Skeletal Muscle after the Injury ». Muscles, Ligaments and Tendons Journal 3, nᵒ 4 (octobre 2013): 337‑45.

Johnson, James N. « Competitive Swimming Illness and Injury: Common Conditions Limiting Participation ». Current Sports Medicine Reports 2, nᵒ 5 (octobre 2003): 267‑71. https://doi.org/10.1249/00149619-200310000-00007.

Katayama, Masayoshi, Hiroshi Higuchi, Masashi Kimura, Atsushi Kobayashi, Kazuhisa Hatayama, Masanori Terauchi, et Kenji Takagishi. « Proprioception and Performance after Anterior Cruciate Ligament Rupture ». International Orthopaedics 28, nᵒ 5 (octobre 2004): 278‑81. https://doi.org/10.1007/s00264-004-0583-9.

Kayani, Babar, Atif Ayuob, Fahima Begum, Natalia Khan, et Fares S. Haddad. « Surgical Management of Chronic Incomplete Proximal Hamstring Avulsion Injuries ». The American Journal of Sports Medicine 48, nᵒ 5 (avril 2020): 1160‑67. https://doi.org/10.1177/0363546520908819.

Kellis, Eleftherios. « Intra- and Inter-Muscular Variations in Hamstring Architecture and Mechanics and Their Implications for Injury: A Narrative Review ». Sports Medicine (Auckland, N.Z.) 48, nᵒ 10 (octobre 2018): 2271‑83. https://doi.org/10.1007/s40279-018-0975-4.

Kenneally-Dabrowski, Claire J. B., Nicholas A. T. Brown, Adrian K. M. Lai, Diana Perriman, Wayne Spratford, et Benjamin G. Serpell. « Late Swing or Early Stance? A Narrative Review of Hamstring Injury Mechanisms during High-Speed Running ». Scandinavian Journal of Medicine & Science in Sports 29, nᵒ 8 (août 2019): 1083‑91. https://doi.org/10.1111/sms.13437.

Kilcoyne, Kelly G., Jonathan F. Dickens, David Keblish, John-Paul Rue, et Ray Chronister. « Outcome of Grade I and II Hamstring Injuries in Intercollegiate Athletes: A Novel Rehabilitation Protocol ». Sports Health 3, nᵒ 6 (novembre 2011): 528‑33. https://doi.org/10.1177/1941738111422044.

Kornberg, Charlie, et Paul Lew. « The Effect of Stretching Neural Structures on Grade One Hamstring Injuries ». JOSPT Cases 10, nᵒ 12 (juin 1989): 481‑87. https://doi.org/10.2519/jospt.1989.10.12.481.

Koulouris, George, et David Connell. « Evaluation of the Hamstring Muscle Complex Following Acute Injury ». Skeletal Radiology 32, nᵒ 10 (octobre 2003): 582‑89. https://doi.org/10.1007/s00256-003-0674-5.

Laumonier, Thomas, et Jacques Menetrey. « Muscle Injuries and Strategies for Improving Their Repair ». Journal of Experimental Orthopaedics 3, nᵒ 1 (décembre 2016): 15. https://doi.org/10.1186/s40634-016-0051-7.

Lee, Justin W. Y., Cheng Li, Patrick S. H. Yung, et Kai-Ming Chan. « The Reliability and Validity of a Video-Based Method for Assessing Hamstring Strength in Football Players ». Journal of Exercise Science and Fitness 15, nᵒ 1 (juin 2017): 18‑21. https://doi.org/10.1016/j.jesf.2017.04.001.

Lee, Justin W. Y., Kam-Ming Mok, Hardaway C. K. Chan, Patrick S. H. Yung, et Kai-Ming Chan. « Eccentric Hamstring Strength Deficit and Poor Hamstring-to-Quadriceps Ratio Are Risk Factors for Hamstring Strain Injury in Football: A Prospective Study of 146 Professional Players ». Journal of Science and Medicine in Sport 21, nᵒ 8 (août 2018): 789‑93. https://doi.org/10.1016/j.jsams.2017.11.017.

Lexell, J. « Human Aging, Muscle Mass, and Fiber Type Composition ». The Journals of Gerontology. Series A, Biological Sciences and Medical Sciences 50 Spec No (novembre 1995): 11‑16. https://doi.org/10.1093/gerona/50a.special_issue.11.

Lieber, R. L., et J. Fridén. « Functional and Clinical Significance of Skeletal Muscle Architecture ». Muscle & Nerve 23, nᵒ 11 (novembre 2000): 1647‑66. https://doi.org/10.1002/1097-4598(200011)23:11<1647::aid-mus1>3.0.co;2-m.

———. « Muscle Damage Is Not a Function of Muscle Force but Active Muscle Strain ». Journal of Applied Physiology (Bethesda, Md.: 1985) 74, nᵒ 2 (février 1993): 520‑26. https://doi.org/10.1152/jappl.1993.74.2.520.

Macdonald, Ben, Stephen McAleer, Shane Kelly, Robin Chakraverty, Michael Johnston, et Noel Pollock. « Hamstring Rehabilitation in Elite Track and Field Athletes: Applying the British Athletics Muscle Injury Classification in Clinical Practice ». British Journal of Sports Medicine 53, nᵒ 23 (décembre 2019): 1464‑73. https://doi.org/10.1136/bjsports-2017-098971.

Maniar, Nirav, Anthony J. Shield, Morgan D. Williams, Ryan G. Timmins, et David A. Opar. « Hamstring Strength and Flexibility after Hamstring Strain Injury: A Systematic Review and Meta-Analysis ». British Journal of Sports Medicine 50, nᵒ 15 (août 2016): 909‑20. https://doi.org/10.1136/bjsports-2015-095311.

Mann, R., et P. Sprague. « A Kinetic Analysis of the Ground Leg during Sprint Running ». Research Quarterly for Exercise and Sport 51, nᵒ 2 (mai 1980): 334‑48. https://doi.org/10.1080/02701367.1980.10605202.

Mann, R. V. « A Kinetic Analysis of Sprinting ». Medicine and Science in Sports and Exercise 13, nᵒ 5 (1981): 325‑28.
Mason, Duncan L., Victoria A. Dickens, et Andy Vail. « Rehabilitation for Hamstring Injuries ». The Cochrane Database of Systematic Reviews 12 (12 décembre 2012): CD004575. https://doi.org/10.1002/14651858.CD004575.pub3.

Mc, Elliott, Zarins B, Powell Jw, et Kenyon Cd. « Hamstring Muscle Strains in Professional Football Players: A 10-Year Review. » The American Journal of Sports Medicine 39, nᵒ 4 (18 février 2011): 843‑50. https://doi.org/10.1177/0363546510394647.

McCall, Alan, Chris Carling, Michael Davison, Mathieu Nedelec, Franck Le Gall, Serge Berthoin, et Gregory Dupont. « Injury Risk Factors, Screening Tests and Preventative Strategies: A Systematic Review of the Evidence That Underpins the Perceptions and Practices of 44 Football (Soccer) Teams from Various Premier Leagues ». British Journal of Sports Medicine 49, nᵒ 9 (mai 2015): 583‑89. https://doi.org/10.1136/bjsports-2014-094104.

Mellion, M. B. « Common Cycling Injuries. Management and Prevention ». Sports Medicine (Auckland, N.Z.) 11, nᵒ 1 (janvier 1991): 52‑70. https://doi.org/10.2165/00007256-199111010-00004.

Mendiguchia, Jurdan, Enrique Martinez-Ruiz, Pascal Edouard, Jean-Benoît Morin, Francisco Martinez-Martinez, Fernando Idoate, et Alberto Mendez-Villanueva. « A Multifactorial, Criteria-Based Progressive Algorithm for Hamstring Injury Treatment ». Medicine and Science in Sports and Exercise 49, nᵒ 7 (juillet 2017): 1482‑92. https://doi.org/10.1249/MSS.0000000000001241.

Messer, Daniel J., Anthony J. Shield, Morgan D. Williams, Ryan G. Timmins, et Matthew N. Bourne. « Hamstring Muscle Activation and Morphology Are Significantly Altered 1-6 Years after Anterior Cruciate Ligament Reconstruction with Semitendinosus Graft ». Knee Surgery, Sports Traumatology, Arthroscopy: Official Journal of the ESSKA 28, nᵒ 3 (mars 2020): 733‑41. https://doi.org/10.1007/s00167-019-05374-w.

Morin, Jean-Benoît, Philippe Gimenez, Pascal Edouard, Pierrick Arnal, Pedro Jiménez-Reyes, Pierre Samozino, Matt Brughelli, et Jurdan Mendiguchia. « Sprint Acceleration Mechanics: The Major Role of Hamstrings in Horizontal Force Production ». Frontiers in Physiology 6 (2015). https://doi.org/10.3389/fphys.2015.00404.

Mueller-Wohlfahrt, Hans-Wilhelm, Lutz Haensel, Kai Mithoefer, Jan Ekstrand, Bryan English, Steven McNally, John Orchard, et al. « Terminology and Classification of Muscle Injuries in Sport: The Munich Consensus Statement ». British Journal of Sports Medicine 47, nᵒ 6 (1 avril 2013): 342‑50. https://doi.org/10.1136/bjsports-2012-091448.

Murach, Kevin A., Christopher S. Fry, Esther E. Dupont-Versteegden, John J. McCarthy, et Charlotte A. Peterson. « Fusion and beyond: Satellite Cell Contributions to Loading-Induced Skeletal Muscle Adaptation ». The FASEB Journal 35, nᵒ 10 (2021): e21893. https://doi.org/10.1096/fj.202101096R.

Narici, Marco V., Nicola Maffulli, et Constantinos N. Maganaris. « Ageing of Human Muscles and Tendons ». Disability and Rehabilitation 30, nᵒ 20‑22 (2008): 1548‑54. https://doi.org/10.1080/09638280701831058.

Novacheck, null. « The Biomechanics of Running ». Gait & Posture 7, nᵒ 1 (1 janvier 1998): 77‑95. https://doi.org/10.1016/s0966-6362(97)00038-6.

Opar, D. A., J. Drezner, A. Shield, M. Williams, D. Webner, B. Sennett, R. Kapur, et al. « Acute Hamstring Strain Injury in Track-and-Field Athletes: A 3-Year Observational Study at the Penn Relay Carnival ». Scandinavian Journal of Medicine & Science in Sports 24, nᵒ 4 (août 2014): e254-259. https://doi.org/10.1111/sms.12159.

Opar, David A., Timothy Piatkowski, Morgan D. Williams, et Anthony J. Shield. « A Novel Device Using the Nordic Hamstring Exercise to Assess Eccentric Knee Flexor Strength: A Reliability and Retrospective Injury Study ». The Journal of Orthopaedic and Sports Physical Therapy 43, nᵒ 9 (septembre 2013): 636‑40. https://doi.org/10.2519/jospt.2013.4837.

Opar, David A., Ryan G. Timmins, Fearghal P. Behan, Jack T. Hickey, Nicol van Dyk, Kara Price, et Nirav Maniar. « Is Pre-Season Eccentric Strength Testing During the Nordic Hamstring Exercise Associated with Future Hamstring Strain Injury? A Systematic Review and Meta-Analysis ». Sports Medicine (Auckland, N.Z.) 51, nᵒ 9 (septembre 2021): 1935‑45. https://doi.org/10.1007/s40279-021-01474-1.

Opar, David A., Morgan D. Williams, et Anthony J. Shield. « Hamstring Strain Injuries ». Sports Medicine 42, nᵒ 3 (1 mars 2012): 209‑26. https://doi.org/10.2165/11594800-000000000-00000.

———. « Hamstring Strain Injuries: Factors That Lead to Injury and Re-Injury ». Sports Medicine (Auckland, N.Z.) 42, nᵒ 3 (1 mars 2012): 209‑26. https://doi.org/10.2165/11594800-000000000-00000.

Opar, David A., Morgan D. Williams, Ryan G. Timmins, Nuala M. Dear, et Anthony J. Shield. « Knee Flexor Strength and Bicep Femoris Electromyographical Activity Is Lower in Previously Strained Hamstrings ». Journal of Electromyography and Kinesiology: Official Journal of the International Society of Electrophysiological Kinesiology 23, nᵒ 3 (juin 2013): 696‑703. https://doi.org/10.1016/j.jelekin.2012.11.004.

Opar, David A., Morgan D. Williams, Ryan G. Timmins, Jack Hickey, Steven J. Duhig, et Anthony J. Shield. « Eccentric Hamstring Strength and Hamstring Injury Risk in Australian Footballers ». Medicine and Science in Sports and Exercise 47, nᵒ 4 (avril 2015): 857‑65. https://doi.org/10.1249/MSS.0000000000000465.

Opar, David, Jonathan Drezner, Anthony Shield, Morgan Williams, David Webner, Brian Sennett, Rahul Kapur, et al. « Acute Injuries in Track and Field Athletes: A 3-Year Observational Study at the Penn Relays Carnival with Epidemiology and Medical Coverage Implications ». The American Journal of Sports Medicine 43, nᵒ 4 (avril 2015): 816‑22. https://doi.org/10.1177/0363546514562553.

Orchard, J, P Farhart, C Leopold, et T Best. « Lumbar spine region pathology and hamstring and calf injuries in athletes: is there a connection? » British Journal of Sports Medicine 38, nᵒ 4 (août 2004): 502‑4. https://doi.org/10.1136/bjsm.2003.011346.

Orchard, J. W. « Intrinsic and Extrinsic Risk Factors for Muscle Strains in Australian Football ». The American Journal of Sports Medicine 29, nᵒ 3 (juin 2001): 300‑303. https://doi.org/10.1177/03635465010290030801.

Orchard, John, Thomas M. Best, et George M. Verrall. « Return to Play Following Muscle Strains ». Clinical Journal of Sport Medicine: Official Journal of the Canadian Academy of Sport Medicine 15, nᵒ 6 (novembre 2005): 436‑41. https://doi.org/10.1097/01.jsm.0000188206.54984.65.

Orchard, John W., Mohammad Chaker Jomaa, Jessica J. Orchard, Katherine Rae, Daniel Tyler Hoffman, Tom Reddin, et Tim Driscoll. « Fifteen-Week Window for Recurrent Muscle Strains in Football: A Prospective Cohort of 3600 Muscle Strains over 23 Years in Professional Australian Rules Football ». British Journal of Sports Medicine 54, nᵒ 18 (septembre 2020): 1103‑7. https://doi.org/10.1136/bjsports-2019-100755.

Pas, Haiko I. M. F. L., Gustaaf Reurink, Johannes L. Tol, Adam Weir, Marinus Winters, et Maarten H. Moen. « Efficacy of Rehabilitation (Lengthening) Exercises, Platelet-Rich Plasma Injections, and Other Conservative Interventions in Acute Hamstring Injuries: An Updated Systematic Review and Meta-Analysis ». British Journal of Sports Medicine 49, nᵒ 18 (septembre 2015): 1197‑1205. https://doi.org/10.1136/bjsports-2015-094879.

Patel, A., J. Chakraverty, N. Pollock, R. Chakraverty, A. K. Suokas, et S. L. James. « British Athletics Muscle Injury Classification: A Reliability Study for a New Grading System ». Clinical Radiology 70, nᵒ 12 (décembre 2015): 1414‑20. https://doi.org/10.1016/j.crad.2015.08.009.

Petersen, J., K. Thorborg, M. B. Nielsen, et P. Hölmich. « Acute Hamstring Injuries in Danish Elite Football: A 12-Month Prospective Registration Study among 374 Players ». Scandinavian Journal of Medicine & Science in Sports 20, nᵒ 4 (août 2010): 588‑92. https://doi.org/10.1111/j.1600-0838.2009.00995.x.

Petersen, Jesper, Kristian Thorborg, Michael Bachmann Nielsen, Esben Budtz-Jørgensen, et Per Hölmich. « Preventive Effect of Eccentric Training on Acute Hamstring Injuries in Men’s Soccer: A Cluster-Randomized Controlled Trial ». The American Journal of Sports Medicine 39, nᵒ 11 (novembre 2011): 2296‑2303. https://doi.org/10.1177/0363546511419277.

Pollock, Noel, Steven L. J. James, Justin C. Lee, et Robin Chakraverty. « British Athletics Muscle Injury Classification: A New Grading System ». British Journal of Sports Medicine 48, nᵒ 18 (septembre 2014): 1347‑51. https://doi.org/10.1136/bjsports-2013-093302.

———. « British Athletics Muscle Injury Classification: A New Grading System ». British Journal of Sports Medicine 48, nᵒ 18 (septembre 2014): 1347‑51. https://doi.org/10.1136/bjsports-2013-093302.

Pollock, Noel, Anish Patel, Julian Chakraverty, Anu Suokas, Stephen L. J. James, et Robin Chakraverty. « Time to Return to Full Training Is Delayed and Recurrence Rate Is Higher in Intratendinous ('c’) Acute Hamstring Injury in Elite Track and Field Athletes: Clinical Application of the British Athletics Muscle Injury Classification ». British Journal of Sports Medicine 50, nᵒ 5 (mars 2016): 305‑10. https://doi.org/10.1136/bjsports-2015-094657.

Prior, Mathew, Michelle Guerin, et Karen Grimmer. « An Evidence-Based Approach to Hamstring Strain Injury ». Sports Health 1, nᵒ 2 (mars 2009): 154‑64. https://doi.org/10.1177/1941738108324962.

Proske, U., et D. L. Morgan. « Muscle Damage from Eccentric Exercise: Mechanism, Mechanical Signs, Adaptation and Clinical Applications ». The Journal of Physiology 537, nᵒ Pt 2 (1 décembre 2001): 333‑45. https://doi.org/10.1111/j.1469-7793.2001.00333.x.

Raya-Gonzalez, Javier, Daniel Castillo, et Filipe M. Clemente. « Injury Prevention of Hamstring Injuries through Exercise Interventions ». The Journal of Sports Medicine and Physical Fitness 61, nᵒ 9 (septembre 2021): 1242‑51. https://doi.org/10.23736/S0022-4707.21.11670-6.

« Review of the Literature | The minimal effective dose of Nordic hamstring exercise for reducing hamstring strain injuries in football (soccer). » Consulté le 27 février 2022. https://www.strengthandconditioning.org/jasc-26-5/2036-review-of-the-literature-the-minimal-effective-dose-of-nordic-hamstring-exercise-for-reducing-hamstring-strain-injuries-in-football-soccer.

Rinonapoli, Giuseppe, Marta Graziani, Paolo Ceccarini, Cristina Razzano, Francesco Manfreda, et Auro Caraffa. « Epidemiology of Injuries Connected with Dance: A Critical Review on Epidemiology ». Medicinski Glasnik: Official Publication of the Medical Association of Zenica-Doboj Canton, Bosnia and Herzegovina 17, nᵒ 2 (1 août 2020): 256‑64. https://doi.org/10.17392/1201-20.

Rogan, Slavko, Dirk Wüst, Thomas Schwitter, et Dietmar Schmidtbleicher. « Static Stretching of the Hamstring Muscle for Injury Prevention in Football Codes: a Systematic Review ». Asian Journal of Sports Medicine 4, nᵒ 1 (mars 2013): 1‑9.

Røksund, Ola D., Morten Kristoffersen, Bård E. Bogen, Alexander Wisnes, Merete S. Engeseth, Ann-Kristin Nilsen, Vegard V. Iversen, Silje Mæland, et Hilde Gundersen. « Higher Drop in Speed during a Repeated Sprint Test in Soccer Players Reporting Former Hamstring Strain Injury ». Frontiers in Physiology 8 (2017). https://www.frontiersin.org/article/10.3389/fphys.2017.00025.

Roos, M. R., C. L. Rice, et A. A. Vandervoort. « Age-Related Changes in Motor Unit Function ». Muscle & Nerve 20, nᵒ 6 (juin 1997): 679‑90. https://doi.org/10.1002/(sici)1097-4598(199706)20:6<679::aid-mus4>3.0.co;2-5.

Rosado-Portillo, Adolfo, Gema Chamorro-Moriana, Gloria Gonzalez-Medina, et Veronica Perez-Cabezas. « Acute Hamstring Injury Prevention Programs in Eleven-a-Side Football Players Based on Physical Exercises: Systematic Review ». Journal of Clinical Medicine 10, nᵒ 9 (9 mai 2021): 2029. https://doi.org/10.3390/jcm10092029.

Ruan, Mianfang, Li Li, Chen Chen, et Xie Wu. « Stretch Could Reduce Hamstring Injury Risk During Sprinting by Right Shifting the Length-Torque Curve ». Journal of Strength and Conditioning Research 32, nᵒ 8 (août 2018): 2190‑98. https://doi.org/10.1519/JSC.0000000000002645.

Ruddy, Joshua D., Christopher W. Pollard, Ryan G. Timmins, Morgan D. Williams, Anthony J. Shield, et David A. Opar. « Running Exposure Is Associated with the Risk of Hamstring Strain Injury in Elite Australian Footballers ». British Journal of Sports Medicine 52, nᵒ 14 (juillet 2018): 919‑28. https://doi.org/10.1136/bjsports-2016-096777.

Saka, Tolga, Bedrettin Akova, Zeynep Yazici, Ufuk Sekir, Hakan Gür, et Yesim Ozarda. « Difference in the magnitude of muscle damage between elbow flexors and knee extensors eccentric exercises ». Journal of Sports Science & Medicine 8, nᵒ 1 (1 mars 2009): 107‑15.

Sanfilippo, Jennifer L., Amy Silder, Marc A. Sherry, Michael J. Tuite, et Bryan C. Heiderscheit. « Hamstring Strength and Morphology Progression after Return to Sport from Injury ». Medicine and Science in Sports and Exercise 45, nᵒ 3 (mars 2013): 448‑54. https://doi.org/10.1249/MSS.0b013e3182776eff.

Schache, Anthony G., Tim V. Wrigley, Richard Baker, et Marcus G. Pandy. « Biomechanical Response to Hamstring Muscle Strain Injury ». Gait & Posture 29, nᵒ 2 (février 2009): 332‑38. https://doi.org/10.1016/j.gaitpost.2008.10.054.

Schmitt, Brandon M., Timothy F. Tyler, Susan Y. Kwiecien, Michael B. Fox, et Malachy P. McHugh. « MAPPING TENDERNESS TO PALPATION PREDICTS RETURN TO PLAY FOLLOWING ACUTE HAMSTRING STRAIN ». International Journal of Sports Physical Therapy 15, nᵒ 3 (mai 2020): 421‑28.

Schneider-Kolsky, Michal E., Jan Lucas Hoving, Price Warren, et David A. Connell. « A Comparison between Clinical Assessment and Magnetic Resonance Imaging of Acute Hamstring Injuries ». The American Journal of Sports Medicine 34, nᵒ 6 (juin 2006): 1008‑15. https://doi.org/10.1177/0363546505283835.

Schuermans, Joke, Damien Van Tiggelen, Lieven Danneels, et Erik Witvrouw. « Susceptibility to Hamstring Injuries in Soccer: A Prospective Study Using Muscle Functional Magnetic Resonance Imaging ». The American Journal of Sports Medicine 44, nᵒ 5 (mai 2016): 1276‑85. https://doi.org/10.1177/0363546515626538.

Schuermans, Joke, Damien Van Tiggelen, Tanneke Palmans, Lieven Danneels, et Erik Witvrouw. « Deviating Running Kinematics and Hamstring Injury Susceptibility in Male Soccer Players: Cause or Consequence? » Gait & Posture 57 (septembre 2017): 270‑77. https://doi.org/10.1016/j.gaitpost.2017.06.268.

Schuermans, Joke, Damien Van Tiggelen, et Erik Witvrouw. « Prone Hip Extension Muscle Recruitment Is Associated with Hamstring Injury Risk in Amateur Soccer ». International Journal of Sports Medicine 38, nᵒ 9 (septembre 2017): 696‑706. https://doi.org/10.1055/s-0043-103016.

Schut, Lotte, Arnlaug Wangensteen, Jolanda Maaskant, Johannes L. Tol, Roald Bahr, et Maarten Moen. « Can Clinical Evaluation Predict Return to Sport after Acute Hamstring Injuries? A Systematic Review ». Sports Medicine (Auckland, N.Z.) 47, nᵒ 6 (juin 2017): 1123‑44. https://doi.org/10.1007/s40279-016-0639-1.

Shankar, Prasad R., Sarah K. Fields, Christy L. Collins, Randall W. Dick, et R. Dawn Comstock. « Epidemiology of High School and Collegiate Football Injuries in the United States, 2005-2006 ». The American Journal of Sports Medicine 35, nᵒ 8 (août 2007): 1295‑1303. https://doi.org/10.1177/0363546507299745.

Sherry, Marc A., et Thomas M. Best. « A Comparison of 2 Rehabilitation Programs in the Treatment of Acute Hamstring Strains ». The Journal of Orthopaedic and Sports Physical Therapy 34, nᵒ 3 (mars 2004): 116‑25. https://doi.org/10.2519/jospt.2004.34.3.116.

Silder, Amy, Bryan C. Heiderscheit, Darryl G. Thelen, Timothy Enright, et Michael J. Tuite. « MR Observations of Long-Term Musculotendon Remodeling Following a Hamstring Strain Injury ». Skeletal Radiology 37, nᵒ 12 (décembre 2008): 1101‑9. https://doi.org/10.1007/s00256-008-0546-0.

Silder, Amy, Marc A. Sherry, Jennifer Sanfilippo, Michael J. Tuite, Scott J. Hetzel, et Bryan C. Heiderscheit. « Clinical and Morphological Changes Following 2 Rehabilitation Programs for Acute Hamstring Strain Injuries: A Randomized Clinical Trial ». The Journal of Orthopaedic and Sports Physical Therapy 43, nᵒ 5 (mai 2013): 284‑99. https://doi.org/10.2519/jospt.2013.4452.

Sole, Gisela, Stephan Milosavljevic, Helen D. Nicholson, et S. John Sullivan. « Selective Strength Loss and Decreased Muscle Activity in Hamstring Injury ». The Journal of Orthopaedic and Sports Physical Therapy 41, nᵒ 5 (mai 2011): 354‑63. https://doi.org/10.2519/jospt.2011.3268.

———. « Selective Strength Loss and Decreased Muscle Activity in Hamstring Injury ». The Journal of Orthopaedic and Sports Physical Therapy 41, nᵒ 5 (mai 2011): 354‑63. https://doi.org/10.2519/jospt.2011.3268.

Sp, Sayers, et Clarkson Pm. « Force Recovery after Eccentric Exercise in Males and Females. » European Journal of Applied Physiology 84, nᵒ 1‑2 (1 janvier 2001): 122‑26. https://doi.org/10.1007/s004210000346.

Tashman, Scott, David Collon, Kyle Anderson, Patricia Kolowich, et William Anderst. « Abnormal Rotational Knee Motion during Running after Anterior Cruciate Ligament Reconstruction ». The American Journal of Sports Medicine 32, nᵒ 4 (juin 2004): 975‑83. https://doi.org/10.1177/0363546503261709.

Thelen, Darryl G., Elizabeth S. Chumanov, Thomas M. Best, Stephen C. Swanson, et Bryan C. Heiderscheit. « Simulation of Biceps Femoris Musculotendon Mechanics during the Swing Phase of Sprinting ». Medicine and Science in Sports and Exercise 37, nᵒ 11 (novembre 2005): 1931‑38. https://doi.org/10.1249/01.mss.0000176674.42929.de.

Thelen, Darryl G., Elizabeth S. Chumanov, Dina M. Hoerth, Thomas M. Best, Stephen C. Swanson, Li Li, Michael Young, et Bryan C. Heiderscheit. « Hamstring Muscle Kinematics during Treadmill Sprinting ». Medicine and Science in Sports and Exercise 37, nᵒ 1 (janvier 2005): 108‑14. https://doi.org/10.1249/01.mss.0000150078.79120.c8.

Timmins, Ryan G., Matthew N. Bourne, Anthony J. Shield, Morgan D. Williams, Christian Lorenzen, et David A. Opar. « Short Biceps Femoris Fascicles and Eccentric Knee Flexor Weakness Increase the Risk of Hamstring Injury in Elite Football (Soccer): A Prospective Cohort Study ». British Journal of Sports Medicine 50, nᵒ 24 (décembre 2016): 1524‑35. https://doi.org/10.1136/bjsports-2015-095362.

Timmins, Ryan G., Anthony J. Shield, Morgan D. Williams, Christian Lorenzen, et David A. Opar. « Architectural Adaptations of Muscle to Training and Injury: A Narrative Review Outlining the Contributions by Fascicle Length, Pennation Angle and Muscle Thickness ». British Journal of Sports Medicine 50, nᵒ 23 (décembre 2016): 1467‑72. https://doi.org/10.1136/bjsports-2015-094881.

———. « Biceps Femoris Long Head Architecture: A Reliability and Retrospective Injury Study ». Medicine and Science in Sports and Exercise 47, nᵒ 5 (mai 2015): 905‑13. https://doi.org/10.1249/MSS.0000000000000507.

Timmins, Ryan G., Anthony J. Shield, Morgan D. Williams, et David A. Opar. « Is There Evidence to Support the Use of the Angle of Peak Torque as a Marker of Hamstring Injury and Re-Injury Risk? » Sports Medicine (Auckland, N.Z.) 46, nᵒ 1 (janvier 2016): 7‑13. https://doi.org/10.1007/s40279-015-0378-8.

Tokutake, Gaku, Rieko Kuramochi, Yuki Murata, Shota Enoki, Yuki Koto, et Takuya Shimizu. « The Risk Factors of Hamstring Strain Injury Induced by High-Speed Running ». Journal of Sports Science & Medicine 17, nᵒ 4 (décembre 2018): 650‑55.

Tol, Johannes L., Bruce Hamilton, Cristiano Eirale, Patrice Muxart, Philipp Jacobsen, et Rod Whiteley. « At Return to Play Following Hamstring Injury the Majority of Professional Football Players Have Residual Isokinetic Deficits ». British Journal of Sports Medicine 48, nᵒ 18 (septembre 2014): 1364‑69. https://doi.org/10.1136/bjsports-2013-093016.

Trappe, Scott, Nicholas Luden, Kiril Minchev, Ulrika Raue, Bozena Jemiolo, et Todd A. Trappe. « Skeletal Muscle Signature of a Champion Sprint Runner ». Journal of Applied Physiology (Bethesda, Md.: 1985) 118, nᵒ 12 (15 juin 2015): 1460‑66. https://doi.org/10.1152/japplphysiol.00037.2015.

Tyler, Timothy F., Brandon M. Schmitt, Stephen J. Nicholas, et Malachy P. McHugh. « Rehabilitation After Hamstring-Strain Injury Emphasizing Eccentric Strengthening at Long Muscle Lengths: Results of Long-Term Follow-Up ». Journal of Sport Rehabilitation 26, nᵒ 2 (avril 2017): 131‑40. https://doi.org/10.1123/jsr.2015-0099.

Valle, Xavier, Johannes L.Tol, Bruce Hamilton, Gil Rodas, Peter Malliaras, Nikos Malliaropoulos, Vicenc Rizo, Marcel Moreno, et Jaume Jardi. « Hamstring Muscle Injuries, a Rehabilitation Protocol Purpose ». Asian Journal of Sports Medicine 6, nᵒ 4 (décembre 2015). https://doi.org/10.5812/asjsm.25411.

Verrall, G. M., Y. Kalairajah, J. P. Slavotinek, et A. J. Spriggins. « Assessment of Player Performance Following Return to Sport after Hamstring Muscle Strain Injury ». Journal of Science and Medicine in Sport 9, nᵒ 1‑2 (mai 2006): 87‑90. https://doi.org/10.1016/j.jsams.2006.03.007.

Verrall, Geoffrey M., John P. Slavotinek, Peter G. Barnes, et Gerald T. Fon. « Diagnostic and Prognostic Value of Clinical Findings in 83 Athletes with Posterior Thigh Injury: Comparison of Clinical Findings with Magnetic Resonance Imaging Documentation of Hamstring Muscle Strain ». The American Journal of Sports Medicine 31, nᵒ 6 (décembre 2003): 969‑73. https://doi.org/10.1177/03635465030310063701.

———. « Diagnostic and Prognostic Value of Clinical Findings in 83 Athletes with Posterior Thigh Injury: Comparison of Clinical Findings with Magnetic Resonance Imaging Documentation of Hamstring Muscle Strain ». The American Journal of Sports Medicine 31, nᵒ 6 (décembre 2003): 969‑73. https://doi.org/10.1177/03635465030310063701.

Vicens-Bordas, Jordi, Ernest Esteve, Azahara Fort-Vanmeerhaeghe, Mikkel Bek Clausen, Thomas Bandholm, David Opar, Anthony Shield, et Kristian Thorborg. « ECCENTRIC HAMSTRING STRENGTH IS ASSOCIATED WITH AGE AND DURATION OF PREVIOUS SEASON HAMSTRING INJURY IN MALE SOCCER PLAYERS ». International Journal of Sports Physical Therapy 15, nᵒ 2 (avril 2020): 246‑53.

Visser, H. M. de, M. Reijman, M. P. Heijboer, et P. K. Bos. « Risk Factors of Recurrent Hamstring Injuries: A Systematic Review ». British Journal of Sports Medicine 46, nᵒ 2 (février 2012): 124‑30. https://doi.org/10.1136/bjsports-2011-090317.

———. « Risk Factors of Recurrent Hamstring Injuries: A Systematic Review ». British Journal of Sports Medicine 46, nᵒ 2 (février 2012): 124‑30. https://doi.org/10.1136/bjsports-2011-090317.

Wangensteen, Arnlaug, Emad Almusa, Sirine Boukarroum, Abdulaziz Farooq, Bruce Hamilton, Rodney Whiteley, Roald Bahr, et Johannes L. Tol. « MRI Does Not Add Value over and above Patient History and Clinical Examination in Predicting Time to Return to Sport after Acute Hamstring Injuries: A Prospective Cohort of 180 Male Athletes ». British Journal of Sports Medicine 49, nᵒ 24 (décembre 2015): 1579‑87. https://doi.org/10.1136/bjsports-2015-094892.

Wangensteen, Arnlaug, Ali Guermazi, Johannes L. Tol, Frank W. Roemer, Bruce Hamilton, Juan-Manuel Alonso, Rodney Whiteley, et Roald Bahr. « New MRI Muscle Classification Systems and Associations with Return to Sport after Acute Hamstring Injuries: A Prospective Study ». European Radiology 28, nᵒ 8 (1 août 2018): 3532‑41. https://doi.org/10.1007/s00330-017-5125-0.

Wangensteen, Arnlaug, Johannes L. Tol, Frank W. Roemer, Roald Bahr, H. Paul Dijkstra, Michel D. Crema, Abdulaziz Farooq, et Ali Guermazi. « Intra- and Interrater Reliability of Three Different MRI Grading and Classification Systems after Acute Hamstring Injuries ». European Journal of Radiology 89 (avril 2017): 182‑90. https://doi.org/10.1016/j.ejrad.2017.02.010.

Webber, Sandra C., Michelle M. Porter, et Phillip F. Gardiner. « Modeling Age-Related Neuromuscular Changes in Humans ». Applied Physiology, Nutrition, and Metabolism = Physiologie Appliquee, Nutrition Et Metabolisme 34, nᵒ 4 (août 2009): 732‑44. https://doi.org/10.1139/H09-052.

Whiteley, Rod, Nicol van Dyk, Arnlaug Wangensteen, et Clint Hansen. « Clinical Implications from Daily Physiotherapy Examination of 131 Acute Hamstring Injuries and Their Association with Running Speed and Rehabilitation Progression ». British Journal of Sports Medicine 52, nᵒ 5 (mars 2018): 303‑10. https://doi.org/10.1136/bjsports-2017-097616.

———. « Clinical Implications from Daily Physiotherapy Examination of 131 Acute Hamstring Injuries and Their Association with Running Speed and Rehabilitation Progression ». British Journal of Sports Medicine 52, nᵒ 5 (mars 2018): 303‑10. https://doi.org/10.1136/bjsports-2017-097616.

———. « Clinical Implications from Daily Physiotherapy Examination of 131 Acute Hamstring Injuries and Their Association with Running Speed and Rehabilitation Progression ». British Journal of Sports Medicine 52, nᵒ 5 (mars 2018): 303‑10. https://doi.org/10.1136/bjsports-2017-097616.

Wollin, Martin, Kristian Thorborg, et Tania Pizzari. « Monitoring the Effect of Football Match Congestion on Hamstring Strength and Lower Limb Flexibility: Potential for Secondary Injury Prevention? » Physical Therapy in Sport: Official Journal of the Association of Chartered Physiotherapists in Sports Medicine 29 (janvier 2018): 14‑18. https://doi.org/10.1016/j.ptsp.2017.09.001.

Wood, David G., Iain Packham, S. Paul Trikha, et James Linklater. « Avulsion of the Proximal Hamstring Origin ». The Journal of Bone and Joint Surgery. American Volume 90, nᵒ 11 (novembre 2008): 2365‑74. https://doi.org/10.2106/JBJS.G.00685.

Worrell, T. W. « Factors Associated with Hamstring Injuries. An Approach to Treatment and Preventative Measures ». Sports Medicine (Auckland, N.Z.) 17, nᵒ 5 (mai 1994): 338‑45. https://doi.org/10.2165/00007256-199417050-00006.

———. « Factors Associated with Hamstring Injuries. An Approach to Treatment and Preventative Measures ». Sports Medicine (Auckland, N.Z.) 17, nᵒ 5 (mai 1994): 338‑45. https://doi.org/10.2165/00007256-199417050-00006.

Yu, Bing, Robin M. Queen, Alicia N. Abbey, Yu Liu, Claude T. Moorman, et William E. Garrett. « Hamstring Muscle Kinematics and Activation during Overground Sprinting ». Journal of Biomechanics 41, nᵒ 15 (14 novembre 2008): 3121‑26. https://doi.org/10.1016/j.jbiomech.2008.09.005.

Zemski, Adam J., Gary J. Slater, et Elizabeth M. Broad. « Body Composition Characteristics of Elite Australian Rugby Union Athletes According to Playing Position and Ethnicity ». Journal of Sports Sciences 33, nᵒ 9 (2015): 970‑78. https://doi.org/10.1080/02640414.2014.977937.

Passez en Illimité pour accéder à cette ressource !
Fullphysio Illimité c'est aussi :
+2250 ressources pour optimiser votre pratique clinique
De nouvelles ressources ajoutées chaque semaine
Des mises à jour en fonction des nouveautés scientifique pour rester à la pointe dans votre pratique clinique
Des avantages tarifaires sur tous les programmes de formation continue de Fullphysio Academy
En savoir plus
Découvrez aussi...
Coude : Massage des épicondyliensCoude : Massage des épicondyliens
Exercice
Massage des épicondyliens
NOUVEAU !
Épaule : proprioception épaule chaîne ouverteÉpaule : proprioception épaule chaîne ouverte
Exercice
Proprioception épaule chaîne ouverte
NOUVEAU !
Abdominaux : Stabilisation dynamique du troncAbdominaux : Stabilisation dynamique du tronc
Exercice
Stabilisation dynamique du tronc
NOUVEAU !
Abdominaux : Exercice de réathlétisation avec Medecine ballAbdominaux : Exercice de réathlétisation avec Medecine ball
Exercice
Exercice de réathlétisation avec Medecine ball
NOUVEAU !
Toutes les ressourcesToutes les ressources