Le TFAST

Test clinique
Mis à jour le
10/6/2023
Épaule
Pathologies de l'épaule
Passez en Illimité pour accéder à cette ressource !
Fullphysio Illimité c'est aussi :
+2800 ressources pour optimiser votre pratique clinique
De nouvelles ressources ajoutées chaque semaine
Des mises à jour en fonction des nouveautés scientifique pour rester à la pointe dans votre pratique clinique
Des avantages tarifaires sur tous les programmes de formation continue de Fullphysio Academy
En savoir plus
Des suggestions ?
Objectif de ce test

Si on remet un peu de contexte, les mesures des performances fonctionnelles du bras et de l'épaule font souvent défaut. L'amplitude des mouvements (ROM) et la force sont couramment utilisées pour évaluer les déficiences des membres supérieurs mais les mesures basées sur les déficiences ne tiennent pas compte des mouvements complexes des membres supérieurs qui sont nécessaires pour les activités de la vie quotidienne, telles que l'hygiène et les tâches ménagères.

Donc ici on ne parle pas forcément du sportif et c’est intéressant étant donné que la plupart des tests de l’épaule sont des tests de reprise sportive chez des athlètes. Alors bien entendu, il nous est possible d’avoir une idée des limitations fonctionnelles chez notre patient en lui faisant remplir des échelles d’auto-évaluation comme le DASH, le SPADI ou le Penn Shoulder Score (PSS).

En revanche, bien que ça soit des outils rapides et faciles à utiliser, ces mesures d'auto-évaluation de la fonction basées sur la perception du patient diffèrent souvent des mesures directes de la performance fonctionnelle.

En 2017 Kshamata et ses collègues ont réalisé une étude afin de développer une nouvelle mesure de la fonction de l'épaule basée sur la performance.

Exécution du test

Pour réaliser le premier test, le Hand to Head & Back ou HHB, vous aurez besoin d’un chronomètre puisque vous aller devoir chronométrer votre patient sur 30 secondes. Le test débute avec le bras sur le côté, puis il est invité à mettre la main à l'arrière de la tête. Toute partie de la main, idéalement la paume pleine, touchant la tête est acceptable. Après qu’il ait touché l'arrière de la tête, le patient baisse le bras pour toucher le bas de son dos avec la face dorsale de sa main. Le mouvement est répété pendant toute la durée du test. Chaque fois que le participant touche l'arrière de sa tête, on compte 1 répétition. Le nombre total de répétitions effectuées pendant la tâche est enregistré et on répète la même procédure avec l'autre bras.

Pour réaliser le second test ; le Wall Wash, nous allons chronométrer notre patient pendant 60 secondes dans chaque direction. On lui demande de bouger la main et le bras en mouvements circulaires à hauteur d'épaule. Le centre du cercle est à la hauteur des épaules de l'individu, avec des marques tracées à 6 pouces soit 15,24cm en haut, en bas, à gauche et à droite pour former un cercle de 12 pouces de diamètre ou 30,48 cm. Le test commence avec la main tenant une serviette sur la marque supérieure. En gardant la serviette en contact total avec le mur, le patient fait pivoter le bras vers l'extérieur de sorte que la serviette touche chacune des 4 marques. Chaque fois que la main passe la marque supérieure, on compte 1 rotation. Le nombre total de répétitions est enregistré pendant 60 secondes. Le même test est ensuite effectué pour la direction opposée, c’est à dire en allant vers l’intérieur, puis les deux mouvements sont effectués avec l'autre bras.

Enfin pour réaliser le 3ème test, le Gallon-Jug Lift, on chronomètre notre patient pendant 30 secondes. Dans l’étude expérimentale, la hauteur du support était de 36 pouces du sol soit 91,44cm et celle de l'étagère était de 20 pouces ou 50,8 cm au-dessus du comptoir. Ces hauteurs ont été choisies pour imiter les hauteurs de comptoirs et d'étagères standards disponibles à la maison et dans les bureaux. Dans l’étude le patient soulève une cruche de 3,78 kg. Dans notre cas, nous avons pris un bidon de 2kg auquel nous avons ajouter 1,78kg. Le participant soulève la cruche de la hauteur du comptoir, puis la fait à peine toucher l'étagère et immédiatement la ramène à la hauteur du comptoir. Ce mouvement a été répété autant de fois que possible en 30 secondes sans poser la cruche sur l'étagère. Chaque fois que la cruche touche l'étagère, on compte 1 répétition. Le nombre total de répétitions est enregistré et le test est répété avec l'autre bras.

Pour ces exercices, on demandera au patient d’effectuer les activités aussi rapidement que possible, en toute sécurité et de faire autant de répétitions possible dans le délai imparti. Ces tests ne doivent pas être douloureux et les patients sont autorisée à faire des pauses si nécessaire. Le chronomètre continuera de fonctionner pendant les pauses.

Dans l’étude expérimentale, il y avait 30 secondes de pause entre toutes les tâches. Il pourra alors être intéressant d’évaluer la perception à l’effort avec l’échelle de Borg à la fin de chaque tâche.

Valeur clinique

En résumé, ce test en 3 tâches est rapide à effectuer, avec en moyenne 5 à 6 minutes par bras, il peut tout à fait être intégré à notre bilan dans la rééducation d’un patient souffrant d’une pathologie de l’épaule. Les résultats de Kshamata et ses collègues suggèrent que ce test clinique est suffisamment sensible pour détecter les différences de performances fonctionnelles entre les groupes d'âge. Vous pourrez retrouver les résultats par tranche d’âge dans leur étude. Ce test viendrait donc améliorer l’évaluation clinique en plus des échelles d’auto-évaluation. En 2023, Safford et ses collègues ont confirmé l’intérêt de ce test.

Bibliographie

Safford, Daniel W., Kshamata M. Shah, Jeffrey A. Turner, et Philip W. McClure. « Measurement Properties of the Timed Functional Arm and Shoulder Test in Patients With Shoulder Problems ». Physical Therapy 103, nᵒ 2 (1 février 2023): pzac144.

Shah, Kshamata M., Timothy Baker, Abigail Dingle, Thomas Hansmeier, Matthew Jimenez, Sarah Lopez, Dylan Marks, et al. « Early Development and Reliability of the Timed Functional Arm and Shoulder Test ». Journal of Orthopaedic & Sports Physical Therapy 47, nᵒ 6 (juin 2017): 420‑31.

Objectif de ce test

Si on remet un peu de contexte, les mesures des performances fonctionnelles du bras et de l'épaule font souvent défaut. L'amplitude des mouvements (ROM) et la force sont couramment utilisées pour évaluer les déficiences des membres supérieurs mais les mesures basées sur les déficiences ne tiennent pas compte des mouvements complexes des membres supérieurs qui sont nécessaires pour les activités de la vie quotidienne, telles que l'hygiène et les tâches ménagères.

Donc ici on ne parle pas forcément du sportif et c’est intéressant étant donné que la plupart des tests de l’épaule sont des tests de reprise sportive chez des athlètes. Alors bien entendu, il nous est possible d’avoir une idée des limitations fonctionnelles chez notre patient en lui faisant remplir des échelles d’auto-évaluation comme le DASH, le SPADI ou le Penn Shoulder Score (PSS).

En revanche, bien que ça soit des outils rapides et faciles à utiliser, ces mesures d'auto-évaluation de la fonction basées sur la perception du patient diffèrent souvent des mesures directes de la performance fonctionnelle.

En 2017 Kshamata et ses collègues ont réalisé une étude afin de développer une nouvelle mesure de la fonction de l'épaule basée sur la performance.

Exécution du test

Pour réaliser le premier test, le Hand to Head & Back ou HHB, vous aurez besoin d’un chronomètre puisque vous aller devoir chronométrer votre patient sur 30 secondes. Le test débute avec le bras sur le côté, puis il est invité à mettre la main à l'arrière de la tête. Toute partie de la main, idéalement la paume pleine, touchant la tête est acceptable. Après qu’il ait touché l'arrière de la tête, le patient baisse le bras pour toucher le bas de son dos avec la face dorsale de sa main. Le mouvement est répété pendant toute la durée du test. Chaque fois que le participant touche l'arrière de sa tête, on compte 1 répétition. Le nombre total de répétitions effectuées pendant la tâche est enregistré et on répète la même procédure avec l'autre bras.

Pour réaliser le second test ; le Wall Wash, nous allons chronométrer notre patient pendant 60 secondes dans chaque direction. On lui demande de bouger la main et le bras en mouvements circulaires à hauteur d'épaule. Le centre du cercle est à la hauteur des épaules de l'individu, avec des marques tracées à 6 pouces soit 15,24cm en haut, en bas, à gauche et à droite pour former un cercle de 12 pouces de diamètre ou 30,48 cm. Le test commence avec la main tenant une serviette sur la marque supérieure. En gardant la serviette en contact total avec le mur, le patient fait pivoter le bras vers l'extérieur de sorte que la serviette touche chacune des 4 marques. Chaque fois que la main passe la marque supérieure, on compte 1 rotation. Le nombre total de répétitions est enregistré pendant 60 secondes. Le même test est ensuite effectué pour la direction opposée, c’est à dire en allant vers l’intérieur, puis les deux mouvements sont effectués avec l'autre bras.

Enfin pour réaliser le 3ème test, le Gallon-Jug Lift, on chronomètre notre patient pendant 30 secondes. Dans l’étude expérimentale, la hauteur du support était de 36 pouces du sol soit 91,44cm et celle de l'étagère était de 20 pouces ou 50,8 cm au-dessus du comptoir. Ces hauteurs ont été choisies pour imiter les hauteurs de comptoirs et d'étagères standards disponibles à la maison et dans les bureaux. Dans l’étude le patient soulève une cruche de 3,78 kg. Dans notre cas, nous avons pris un bidon de 2kg auquel nous avons ajouter 1,78kg. Le participant soulève la cruche de la hauteur du comptoir, puis la fait à peine toucher l'étagère et immédiatement la ramène à la hauteur du comptoir. Ce mouvement a été répété autant de fois que possible en 30 secondes sans poser la cruche sur l'étagère. Chaque fois que la cruche touche l'étagère, on compte 1 répétition. Le nombre total de répétitions est enregistré et le test est répété avec l'autre bras.

Pour ces exercices, on demandera au patient d’effectuer les activités aussi rapidement que possible, en toute sécurité et de faire autant de répétitions possible dans le délai imparti. Ces tests ne doivent pas être douloureux et les patients sont autorisée à faire des pauses si nécessaire. Le chronomètre continuera de fonctionner pendant les pauses.

Dans l’étude expérimentale, il y avait 30 secondes de pause entre toutes les tâches. Il pourra alors être intéressant d’évaluer la perception à l’effort avec l’échelle de Borg à la fin de chaque tâche.

Valeur clinique

En résumé, ce test en 3 tâches est rapide à effectuer, avec en moyenne 5 à 6 minutes par bras, il peut tout à fait être intégré à notre bilan dans la rééducation d’un patient souffrant d’une pathologie de l’épaule. Les résultats de Kshamata et ses collègues suggèrent que ce test clinique est suffisamment sensible pour détecter les différences de performances fonctionnelles entre les groupes d'âge. Vous pourrez retrouver les résultats par tranche d’âge dans leur étude. Ce test viendrait donc améliorer l’évaluation clinique en plus des échelles d’auto-évaluation. En 2023, Safford et ses collègues ont confirmé l’intérêt de ce test.

Bibliographie

Safford, Daniel W., Kshamata M. Shah, Jeffrey A. Turner, et Philip W. McClure. « Measurement Properties of the Timed Functional Arm and Shoulder Test in Patients With Shoulder Problems ». Physical Therapy 103, nᵒ 2 (1 février 2023): pzac144.

Shah, Kshamata M., Timothy Baker, Abigail Dingle, Thomas Hansmeier, Matthew Jimenez, Sarah Lopez, Dylan Marks, et al. « Early Development and Reliability of the Timed Functional Arm and Shoulder Test ». Journal of Orthopaedic & Sports Physical Therapy 47, nᵒ 6 (juin 2017): 420‑31.

Tests cliniques associés
Illimité
Épaule
NOUVEAU !
Illimité
Épaule
NOUVEAU !
Illimité
Épaule
NOUVEAU !
Découvrez aussi...
Hanche : Renforcement en circumduction sur balle en position quadrupédiqueHanche : Renforcement en circumduction sur balle en position quadrupédique
Exercice
Renforcement en circumduction sur balle en position quadrupédique
NOUVEAU !
Poignet : Massage cicatrice avec tapePoignet : Massage cicatrice avec tape
Exercice
Massage cicatrice avec tape
NOUVEAU !
Lombaire : Anté-rétroversion bassin en assisLombaire : Anté-rétroversion bassin en assis
Exercice
Anté-rétroversion bassin en assis
NOUVEAU !
Epaule : Tirage verticalEpaule : Tirage vertical
Exercice
Tirage vertical
NOUVEAU !
Toutes les ressourcesToutes les ressources